Trading-Attitude
Les traders malins se forment ici

 

Laissez-moi votre adresse email. Je vous enverrai en moyenne une fois par semaine des emails éducatifs, informationnels et de temps en temps des offres commerciales. Je respecte vos données personnelles. Je m'engage à ne pas diffuser votre adresse email.

2 stratégies à base d’options à faible risque

by Michel 2 Comments

Les options sont-elles plus difficiles à trader que les actions ? C’est la question que pose Michaël, qui écrit aujourd’hui pour Trading Attitude un article invité. Il nous présente 2 stratégies options à faible risque.

Je lui laisse la parole.

 

2 strategies option faible risque

 

Présentation de Michael

L’objectif aujourd’hui n’est pas de vous dire qu’il ne faut plus trader les actions mais simplement de vous expliquer des stratégies d’options vous permettant de limiter votre risque. Comme aiment à répéter les traders professionnels, le risque est bien la seule chose que l’on maîtrise.

Le calcul du risque avant tout

Le calcul du risque est d’ailleurs le leitmotiv que j’essaye de transmettre sur mon blog de la bourse sans stress.

 

… Sur 100 titres

Une chose primordiale à savoir avant de commencer sur les options est que lorsque vous vous engagez sur un contrat d’option aussi bien à l’achat qu’à la vente, vous contrôlerez 100 titres.

Si vous êtes à l’achat d’un CALL ou d’un PUT, vous aurez le droit d’acheter ou de vendre 100 titres.

Si vous avez vendu un CALL vous aurez l’obligation de livrer 100 titres si l’acheteur du contrat vous assigne !

Pour la vente d’un PUT vous aurez l’obligation d’acheter 100 titres s’il vous assigne !

 

Et connaître sa perte maximale

Maitriser son risque ne signifie pas que le risque est égal à zéro. Maitriser son risque signifie que vous connaissez la perte maximale que pourrait engendrer votre prise de position si le scénario que vous avez envisagé ne se produit pas.

 

Pour commencer, des stratégies simples…

Nous allons commencer par des stratégies simples faciles à assimiler. Il existe des dizaines de stratégies différentes, le but maintenant est de vous en faire découvrir juste quelques-unes.  Les deux stratégies que je vous propose sont facilement abordables pour un débutant sur les dérivés que sont les options.

Voici, d’après moi, deux stratégies d’options qui représentent moins de risque que le fait d’acheter ou de vendre des actions et surtout très facile à appréhender :

  1. Le Covered CALL.
  2. Le Straddle.

 

Stratégie d’options n°1 : Le COVERED CALL

Je vais commencer par la plus simple, c’est d’ailleurs la première que j’ai apprise, le COVERED CALL.

 

Pour des actions déjà en portefeuille

L’exemple classique est d’avoir des actions en portefeuille depuis un certain temps sur lesquelles vous générez une plus-value.

Le Covered Call  nécessite d’avoir des actions en portefeuille.

Vous avez acheté ces actions à 18$.

 

En plus-value…

Elles valent aujourd’hui 50$. Et vous avez un STOP de sécurité à 35$.

Même si l’action devait retourner fortement à la baisse, votre plus-value serait quoi qu’il arrive de 17$.

 

Une stratégie 100% sans risque !

Il faut au minimum 100 ou des multiples de 100 actions. Le gros avantage du Covered Call est qu’elle est 100% sans risque. Oui je dis bien 100%.

Cette stratégie est surement parmi une des plus utilisée du fait de sa simplicité et son efficacité.

 

Le principe

Le principe est de vendre un contrat CALL au-dessus du prix du cours actuel de votre action.

Lorsque vous vendez un contrat d’option, vous encaissez une prime.

La stratégie va être de vendre des contrats CALL à une échéance plutôt courte.

L’acheteur du contrat du CALL, lui, a le droit (mais pas l’obligation) d’acheter vos titres si les conditions lui sont favorables pendant toute la durée du contrat d’option.

 

Intérêt du vendeur d’une option en covered call

Vos intérêts sont donc différents.

Vous, en tant que vendeur, gardez la prime du contrat que vous avez vendu quoi qu’il arrive.

Votre objectif va être de garder la prime et les actions pour pouvoir revendre le mois suivant, un autre contrat.

 

Intérêt de l’acheteur d’une option en covered call

L’acheteur qui lui, voudra que le prix de l’action soit supérieur au prix d’exercice du contrat.

En effet, il a payé une prime pour avoir le droit d’acheter vos actions.

Son objectif est donc que l’action monte fortement !

 

Choisir le bon prix

Toute la subtilité est de déterminer un prix ou vous pensez que votre action n’ira jamais. Et ce, dans un laps de temps déterminé.

Bien sûr plus vous laisserez de temps à l’acheteur…  Plus il aura de probabilité que son scénario haussier se réalise. À votre détriment !

 

Un strike proche du prix mais pas trop !

Plus le prix d’exercice du contrat sera proche du prix de l’action à l’instant t et plus la durée du contrat sera longue, plus la prime que vous toucherez sera élevée.

Mais vous prenez le risque de vous faire assigner donc de devoir vendre vos actions au prix d’exercice convenu.

 

Exemple

Pour faire plus simple, l’action vaut 50 à l’instant T.

Vous encaisserez une prime plus importante si vous vendez un CALL 52 à deux mois qu’un CALL 55 à deux semaines.

 

Avantages de cette stratégie sur option

Dans cette stratégie, l’objectif pour vous, possesseur des actions est de garder vos actions le plus longtemps possibles. Et de pouvoir vendre des contrats CALL régulièrement.

Au fur et à mesure que l’action monte, vous réalisez de meilleures plus-values.

Et avec les primes encaissées, vous augmentez vos rendements.

 

L’autre avantage de garder vos actions le plus longtemps possible est que si la société distribue des dividendes, vous pourrez les toucher.

 

Exemple illustré

Sur le graphe ci-dessous, j’ai pris l’exemple suivant :

– Cours actuel de l’action 50$

– Vente d’un CALL 55$

 

PnL COVERED CALL

P&L du Covered Call

 

Sur cet exemple précis, il n’existe pas de risque de perte.
Car si le cours de l’action devait chuter sous 35$, votre STOP de sécurité serait déclenché.

Vous auriez votre gain compris entre votre achat initial à 18$ et votre STOP de 35$ + la prime que vous avez encaissée.

 

Stratégie à base d’options n°2 : Le STRADDLE

C’est une stratégie basique à base d’options.

 

Principe

Cela consiste à acheter à la fois un CALL et un PUT au même prix d’exercice et à la même échéance.

 

Quel intérêt ?

Vous avez une action qui arrive sur une résistance ou un support, peu importe. Prenons le cas de la résistance.

Vous ne savez pas ce que va faire l’action. Va-t-elle casser la résistance et continuer sa hausse ou va-t-elle taper cette résistance et repartir à la baisse ?

Que pouvez-vous faire avec les actions ?

Pas grand-chose à part attendre un signal d’achat ou de vente.

C’est là que le STRADDLE trouve toute son utilité.

 

Quand ça balance…

Vous achetez alors un CALL et un PUT au même prix d’exercice et même date d’échéance.

Pourquoi ?

Si l’action continue de monter, votre CALL prendra de la valeur et votre PUT en perdra.

Si l’action tape la résistance et repart à la baisse, votre CALL perdra de la valeur mais votre PUT en gagnera.

Vous soldez alors le contrat perdant pour limiter la perte et continuer d’engranger des gains avec le contrat restant.

 

PnL Straddle

PnL du Straddle

 

Votre risque, comme le montre le graphe de P&L, ci-dessus est le suivant.
Si l’action reste entre 49 et 51 à la date d’échéance, vous perdez les 2 primes payées, soit 2 x 100$ dans cet exemple.

Vos gains sont illimités théoriquement à la hausse comme à la baisse du cours.

 

Pour aller plus loin

J’espère que ces stratégies de base vous aideront à comprendre pourquoi les traders professionnels choisissent les options plutôt que les actions.

Ils peuvent varier les stratégies en fonction du sens que prendra ou non une action ou le marché.

Il existe bien sûr d’autres stratégies légèrement plus complexes, voire nettement plus complexes.

Mais tout s’apprend ! Il faut juste se former.

C’est ce que je vous propose de faire gratuitement sur mon blog : www.laboursesansstress.com.

Le blog en est à ses débuts, des vidéos de formations vont venir au fur et à mesure pour vous aider à comprendre le monde fascinant des options.

 

A bientôt et surtout Trade Safe !

Michael

 

Note de Trading Attitude : étrange synchronicité (nous ne nous sommes pas concertés), j’explique dans un des 4 modules bonus de GABI comment, en pratique, appliquer la stratégie du covered call.

Merci à toi Michael.

 

Mes vignettes grâce à canva

Comments ( 2 )

  1. ReplyPaul
    Bonjour à vous messieurs, Pour compléter les articles de Michael, voici encore un peu de lecture sur le Covered Call: https://celtinvest.com/covered-call et sur le Straddle: https://celtinvest.com/straddle

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge