Trading-Attitude
OVER-SIMPLIFIEZ-VOUS LA BOURSE !

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

22 choses qui vous arrivent à coup sûr si vous jouez en bourse

Voici une tranche de sagesse : une liste de choses qui vous arrivent si vous jouez en bourse. À travers un article léger, des réflexions pour vous faire progresser.

22 choses quand vous jouez en bourse

1 – Je vends une action et le lendemain les dividendes sont versés

Voilà, j’ai vendu. Pu**** ! Juste après les dividendes tombent. Et je ne les touche pas !

C’est rageant. Ce sont des choses qui arrivent !

Apprenez à regarder quand sont planifiés les dividendes. Il faut chercher la date ex.

 

2 – J’achète une action : le lendemain je touche les dividendes

C’est plutôt cool ce qui vous arrive. Pour une fois !

Ce ne doit pas être une motivation pour acheter une action en bourse. Mais c’est toujours agréable. Surtout quand le dividende est élevé.

 

3 – Je liquide une action et elle se met à grimper comme c’est pas possible

Cela ne vous est jamais arrivé ? Mmmh. Si, hein ?

Tu te débarrasses de l’action… Et poum ! Elle se met à s’envoler.

Autant il est parfois possible de voir venir une hausse… Mais pas toujours ! Ce sont des choses qui arrivent !

Il faut bien analyser tous les indicateurs. Mais rien n’est garanti en bourse. Investissez dans le Livret A si l’inconnu vous fait peur.

 

4 – Je viens d’acheter une action et elle se met à dégringoler comme jamais

Là c’est l’inverse. Je viens de constituer une ligne et patatras ! Elle est plombée.

Malgré tout ce que l’on peut faire, on ne peut jamais être sûr à 100% en bourse.

Aussi, protégez-vous en investissant par petits bouts. Ne mettez pas tout votre capital sur une seule ligne.

 

5 – J’acquiers une action et je me rends compte qu’elle est pourrie

Quand on achète une voiture rouge on se met à voir des voitures rouges partout. Le cerveau accorde plus d’importance à une chose que nous avons vécue.

Donc, on tend à ne s’intéresser à une action et à la société derrière que quand on l’a achetée. Et il arrive que l’on se rende compte que sa situation financière est mauvaise.

Ce sont des choses qui arrivent surtout quand on veut acheter une action pas cher. Pour moi acheter bas est plus technique. Il faut bien maîtriser l’analyse technique. J’ai mis au point une méthode pour cela…

La parade est donc d’acheter ce qui monte.

 

6 – Mon portefeuille en bourse progresse mais je joue trop petit

Chouette ! Vous avez 100% de réussite. Mais vous jouez trop petit. Votre capital n’est pas suffisant. Vous faites mumuse sur les marchés.

Vraiment, vous jouez en bourse !

Investissez plus ! Apportez chaque mois plus d’argent sur votre compte-titres.

 

7 – 30 trades gagnés puis un seul me sèche

Fan de chichourle ! Comme on dit dans le sud. Cela fait 2 mois que vous gagnez. Un petit peu, mais tout le temps. Et puis une seule opération en bourse bouffe tous les gains !

Vous êtes victime de la tueuse de trader.

La solution ? Ne tradez pas dans les creux au sein d’un trading range. Le départ d’une tendance dans le mauvais sens risque de vous faire perdre beaucoup ! Ou alors, assurez-vous de sortir à temps. Et ne restez pas attaché à une action. Le sentimentalisme en bourse c’est pas très bon.

 

8 – Après avoir investi dans une action je n’arrive plus à la vendre

C’est ce que je disais juste au-dessus. La bourse cela s’analyse froidement. Sans émotion.  Il ne faut pas hésiter. Et ne pas avoir de regret.

 

9 – Elle monte, elle monte, et je la regarde monter

Parfois on veut acheter une action, mais elle nous échappe. Elle ne cesse de monter. Et quand on réussit à l’avoir… Elle dégringole.

C’est la vie !

Plus sérieusement, il faut apprendre les subtilités de l’analyse technique pour ne pas acheter trop haut.

Mais, franchement, sur certaines valeurs qui ne cessent de monter, on est tenté de faire ainsi.

 

10 – Ce maudit ordre ne passe pas !

L’ordre est placé mais ne passe pas. Soit l’action continue de monter et l’ordre est à limite… Soit l’action ne cote pas ou n’est pas assez liquide et on est loooiiinnn dans le carnet d’ordres.

Avant de passer un ordre, vérifiez la liquidité de l’action et le positionnement de votre prix par rapport au spread.

 

11 – Un ordre d’achat au marché : le haut de la fourchette est touché

C’est décidé, vous voulez absolument l’avoir. Vous passer un ordre au marché. mais votre broker vous sert au prix le plus haut de la fourchette.

Eh oui ! En général il s’arrange pour grappiller un peu de sous sur votre dos. Le mieux est de fixer un ordre limite dans la fourchette. Et de s’assurer que votre courtier affiche les cours en temps réel !

 

12 – Ordre de vente au marché : le bas du spread est touché

Rassurez-vous, votre courtier essaie aussi de vous avoir lors de la revente !

 

13 – On me sert un dixième de mon ordre

Vous avez demandé 100 actions, vous n’en recevez que 10. Puis le lendemain 20 autres…

C’est que vous avez passé un ordre valable plusieurs jours sur une action peu liquide. Avec peu d’échanges en séance.

Et votre courtier vous fait payer plusieurs fois les frais minimum si l’ordre est découpé en plusieurs jours !

Contrôlez le nombre de titres échangés à chaque séance avant d’acheter ou vendre.

 

14 – L’introduction en bourse du siècle ! Aucune action ne m’est servie

Une introduction très intéressante est en cours. Vous demandez pour 5000 euros. Vous ne recevez rien.

Si l’introduction rencontre un fort succès peu d’investisseurs seront servis. Vous risquez de vous retrouver avec une ligne à 30 euros.

Inversement, ceux qui demandent 100 000 euros auront quelque chose.

C’est un risque à prendre quand vous jouez à la bourse. Il y a pire !

 

15 – Que choisir quand vous jouez en bourse ? Les journaux disent de tout acheter…

Si vous lisez les derniers journaux financiers qu’il reste… Vous vous rendrez compte qu’ils recommandent de tout acheter.

C’est un fait. Sur le long terme on peut acheter beaucoup d’actions. Il faut s’y faire.

Utilisez l’analyse technique pour décider. Ce sera plus précis.

 

16 – Ce screener renvoie trop d’actions à acheter

Le screener qui vous dit quoi acheter, quand et qui est efficace à 100% cela n’existe pas. Vous devrez travailler. Filtrer… Manuellement, souvent.

Un screener qui fait du suivi de tendance va vous renvoyer toutes les actions en tendance. Sur les marchés il y a plusieurs milliers d’actions. Difficile de ne renvoyer que LA SEULE action qui va gagner c’est sûr !

Affinez votre liste de suivi. Limitez-vous au CAC40 ou aux actions du Nasdaq en tendance.

 

17 – J’ai trop d’indicateurs !

J’ai eu un temps trop d’indicateurs. Mais beaucoup d’indicateurs cela veut aussi dire que l’on peut analyser différents aspects d’un trade.

Il y a deux écoles. Ceux qui y vont à l’instinct ou à l’expérience et ceux qui analysent.

Il faut juste ne pas analyser trop longtemps et se lancer un moment ou l’autre.

 

18 – J’ai peur d’acheter, maintenant

Chat échaudé craint l’eau froide. Quand on s’est fait avoir par le marché on peut avoir peur d’y retourner. Surtout après un début en fanfare avec que des gains.

Vous devez changer de perspective. Vous ne vous en arrêterez pas là. On ne gagne pas en bourse en faisant un coup comme au casino. Les films de vulgarisation ont fait beaucoup de mal.

Le terroriste financier G. Soros a dit un jour alors qu’il était interrogé sur son « coup » contre la Livre Sterling : « ce n’est qu’une péripétie durant ma carrière ».

Vous traderez encore de nombreuses fois, si vous jouez en bourse pour de bon. Vous aurez encore plein d’occasions de gagner.

 

19 – Je fais tout à l’inverse !

On a parfois l’impression qu’on est un chat noir. Quoi qu’on fasse on fait tout à l’envers. On achète au plus haut. On vend au plus bas.

Ce n’est qu’un effet pervers de la psychologie des foules. Ne vous laissez pas influencer par l’opinion des autres et notamment des médias.

Si ce que vous faites ne fonctionne pas, essayez différemment. Mais ne changez qu’un paramètre à la fois. Et testez.

Adapter son comportement, mesurer les écarts et en tirer les conséquences est essentiel si vous jouez en bourse.

 

20 – Mon courtier m’a pris des frais pas prévus

Certains brokers prennent des frais d’inactivité. Ils se traduisent par des frais minimums. Si vous n’êtes pas très actifs, cela peut vous coûter plus cher.

De même, lorsqu’un ordre est exécuté partiellement en plusieurs fois sur plus d’une séance, les commissions minimales s’ajoutent.

Vous devez bien étudier la structure de frais de votre courtier avant de le choisir.

 

21 – C’est moi ou cette formation n’est pas adaptée à mon cas ?

Une méthode ou une formation expose une stratégie précise. Elle n’est probablement pas faite pour tout le monde.

Cependant, et c’est ma philosophie, il est utile de prendre connaissance des différents angles d’approche.

Et c’est aussi l’occasion d’acquérir de nouveaux outils pour compléter sa panoplie de trader – investisseur.

Jouer en bourse nécessite de bons outils.

 

22 – C’est la crise ! Tout est au plus bas, je vends tout et j’arrête !

Quand tout ce passe bien, quand tous les marchés sont au beau fixe, les traders du dimanche font florès.

Mais quand la bise arrive, c’est la débandade.

Les débutants cèdent à la panique. Panique entretenue par les médias et la foule.

 

Vous jouez en bourse ? Avez-vous passé votre première crise ? Avez-vous tenu ? Le succès vient à ceux qui sont résilients. Et prudents.

 

 

Comments ( 2 )

  1. ReplyMax Weber
    Je me reconnais dans : 9 – Elle monte, elle monte, et je la regarde monter 16 – Ce screener renvoie trop d’actions à acheter 9 : C'est beau quand ça arrive, il y a juste à admirer le voyage ! 16 : Une cinquantaine d'actions à trier tous les soirs, dans le tas 2 ou 3 belles opportunités... Max Weber Article récent : 3 différentes Méthodes de TradingMy Profile
    • ReplyMichel
      Merci pour le commentaire, Max.

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge