Trading-Attitude
Apprendre la bourse en ligne facilement et gagner de l'argent avec les actions, les CFD ou le Forex

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

CANSLIM ou pas : étude de cas sur trois actions

CANSLIM - l'étude de casCANSLIM… ou pas

Ou comment je tente de relance le vieux débat Analyse Fondamentale – Analyse Technique

 

Connaissez-vous le CANSLIM ? C’est une stratégie de stock picking. Le stock-picking c’est l’art et la manière de choisir des actions à acheter.

CANSLIM est un acronyme – chaque lettre ce ce mot est l’initiale d’un autre mot.

Donc, faisons-nous plaisir, listons-les :

  • C : Current earnings
  • A : Annual earnings
  • N : New
  • S : Supply and demand
  • L : Leader or Laggard
  • I : Institutional sponsorship
  • M : Market direction

On voit apparaître le mot earnings. Vade retro ! Satanas ! Mais c’est donc de l’analyse fondamentale !

 

Dès que je vois qu’il faut plonger le nez dans des comptes de résultats (ok, il y a des sites internet qui permettent de faire des recherches…) je n’aime pas cela.

 

CANSLIM c'est compliqué
Pfff ! C’est compliqué !

 

C’est une sorte de hindsight bias (biais d’a posteriori) et juste un moyen de sélectionner des actions parmi d’autres qui vont aussi monter.

Pourquoi ?

Pour une raison simple que je vais expliquer plus loin.

 

Moi, je vous dis franchement, s’il faut se renseigner sur l’activité des sociétés et sur leurs résultats,

mais où va-t-on ?!

 

J’exagère un peu. J’aime bien savoir ce que font les pépites. Cela me fait un peu d’exotisme.

Internationale de Plantation d’Hévéas (15 euros à 83), Chipotle Mexican Grill (67 dollars à 400), cela fait voyager… :-)

 

C’est donc une méthode mêlant analyse fondamentale et analyse du marché (les mouvements de prix), le tout en 7 lettres.

 

Attention : mon propos n’est pas de critiquer CANSLIM et son efficacité. Je vais juste essayer de montrer qu’il y a plus simple.

 

Savez-vous pourquoi il faut 7 lettres pour CANSLIM et bien plus pour l’expliquer ?

Laissez-moi vous raconter une petite anecdote.

 

Quand Richard Bandler et John Grinder ont voulu éditer leur premier livre sur la PNL (un ensemble de techniques « psychologiques » simples – trop simples) l’éditeur leur a dit que pour qu’un livre de psychologie soit pris au sérieux il ne faut pas que le contenu soit aussi simple.

Ils ont donc compliqué les choses, utilisé des termes compliqués – qui font sérieux.

 

De même, vous savez que bien des plantes guérissent les maux les plus courants. La Chélidoine soigne les verrues. Une tisane chaude avec du miel et du citron terrasse un rhume naissant.

Le problème avec les plantes et remèdes naturels, c’est qu’ils ne sont pas brevetables et commercialement exploitables. Ils ne permettent pas de tenir des gens prisonnier du créateur du produit.

 

CANSLIM, c’est comme un brevet. Si cela ne rapporte pas directement à son inventeur, il peut en vivre en donnant des conférences, en écrivant des bouquins, etc.

Rien de mal à cela.

Ce qui est dommage c’est que l’on soit obligé de croire qu’il faut que les choses soient compliquées pour que cela marche. Souvenez-vous du rasoir d’ockham !

 

 

Pourquoi une action sélectionnée par le CANSLIM va être automatiquement détectée par un indicateur simple ?

 

Je le dis et je le répète :

les prix sont la résultante des actions et croyances de tous les acteurs du marché.

 

Ainsi, si l’on sait analyser l’action des prix, on sait lire dans la têtes de ses acteurs.

 

Si la société émettrice des actions respecte tous les critères du CANSLIM, des tas d’investisseurs vont l’acheter. Cela va provoquer une hausse des cours. Qui va se voir.

 

efficience du marché
Mais qui a tué l’efficience du marché ?

 

L’efficience du marché

 

Avez-vous déjà entendu parler de l’efficience du marché ? D’absence d’opportunité d’arbitrage ?

Il s’agit du postulat fondamental utilisé pour évaluer les options et autres produits dérivés.

 

Un marché est efficient si toute information que l’on a sur une action est intégrée instantanément dans les cours. Par exemple, si une bonne news sort, le cours va quasi instantanément s’ajuster à la nouvelle valeur estimée.

Les nouvelles théories en développement essaient de trouver d’autres modèles, parce que, clairement, c’est pas bon.

Dans la pratique on constate que des tendances et des bulles naissent.

 

Si vous voulez comprendre comment les news influencent les cours, je vous recommande de lire le livre de Cédric Froment. Il n’y a pas mieux.

Mais là n’est pas le propos de cet article.

 

Le marché n’étant pas efficient, des tendances se créent. Et on va les exploiter.

 

Suivre les tendances

 

Car je vous le dis

(lire avec un ton biblique)

la Tendance est le Tout et le Tout est la Tendance !

 

Les patterns d’entrée des méthodes basées sur les news (Zanger, Froment, le N de CANSLIM) sont souvent des bases ou des triangles…

Mais, en définitive, à moins d’être en présence de nouvelles exceptionnellement bonnes qui prennent le marché à contre courant – ce qui est rare – la plupart de ces patterns constituent des reprises de tendance. Même si l’on rate la première vague, il y a souvent, dans une longue tendance, de petites consolidations et de nouveaux départs.

 

Enfin, tout ça ce sont des choses que j’explique dans Tradez-Gagnez.

 

Comme le dit Cédric Froment, même si tout semble OK, le mouvement peut s’inverser. Les voies du marché sont impénétrables.

Donc, le fait de savoir C, A, N, S, L, I et M nous avance à quoi ?

 

Des indicateurs pour suivre simplement les tendances

 

Voici donc comment on peut suivre tout simplement les tendances. J’ai choisi 3 actions et regardé ce que disaient mes indicateurs.

 

Portfolio Recovery Associates

 

Pour celle-ci le premier (et seul) signal date de mi-juin 2012. Depuis la tendance est restée intacte.

 

PRAA et CANSLIM
11 mois de tendance intacte

 

Si l’on regarde les volumes, à la décharge des autres méthodes, on constante que mon signal a été précédé de 4 séances avec des volumes exceptionnels (non représenté dans le graphique).

 

Lumber Liquidators Holdings

 

Fin avril 2012 un signal a sonné la charge pour un long rallye haussier d’un an.

Là aussi il y a de forts volumes. La première fois et 3 autres fois (mais on était déjà en position).

Il y a quand même une séance à fort volume suivie d’une baisse.

 

Lumber Liquidators
Autre tendance détectée par un indicateur

 

Je vous emmène au resto

 

C’est la fête au restaurant, avec 109 % de hausse. Fiesta Restaurant Group a présenté 2 signaux d’achat en janvier et avril.

Selon où vous auriez posé vos Stop-Loss vous seriez sorti en avril pour rentrer un peu plus tard.

Dans le cas de FRGI, les volumes sont incohérents.

La tendance est détectée sans volume et une séance haussière à très fort volume n’indique pas de hausse.

Les puristes des chandeliers japonais vous diront « oui, mais il y avait un Doji, puis un Sushi, un Sashimi et un Kagibi… »

 

FRGI et CANSLIM
Ici les volumes mentent !

 

 

Pourquoi l’analyse technique lave plus blanc ?

 

Et maintenant, le clou de la visite ! Ce n’est pas la cuisine, car la cuisine, c’est Schmi**.

 

Pourquoi un outil de détection de tendance est très utile ?

C’est parce qu’avec nos bonnes vieilles vagues de Dow, ce n’est pas une position, ni deux, ni trois, mais 11 que nous pouvions ouvrir sur Lumber Liquidators pendant cette tendance.

Le gain n’aurait pas été de 200%, mais bien plus.

 

CANSLIM cumuler les positions
Cumuler les positions dans une tendance

 

Vous ne pouvez faire cela que si vous avez confiance dans votre indicateur détecteur de tendance.

 

Par ailleurs, un screener peut automatiser la découverte de telles actions. Et, croyez-moi, il y en a plein.

 

Un bémol

 

Bien sûr, dans la réalité, tout n’est pas aussi rose. À tout moment, une tendance peut se terminer. Et parfois brutalement.

 

Il faut donc avoir de bons indicateurs – en fait, tout un arsenal d’indicateurs et de techniques, comme la précieuse technique TLB ou la DH.

Et il n’y a pas que dans les tendances que l’on peut gagner de l’argent…

 

La morale de l’histoire

 

Que peut-on tirer de cette étude ?

  • les méthodes les plus simples sont parfois les meilleures
  • CANSLIM est un filtre comme un autre
  • choisissez ce avec quoi vous êtes le plus à l’aise, mais choisissez quand même la simplicité
  • que vous preniez le TGV à Marseille, Aix-en-Provence ou Valence, vous arriverez quand même à Paris.

 

Pour aller plus loin

 

Pour votre culture et élargir votre champ de conscience : tout sur le CANSLIM.

Pour vous munir des outils de l’Analyse Technique et devenir un Chasseur de Tendance :

 

Tradez Gagnezgouzi gouzi… clique ici, tu ne le regrettera pas.

 

 PS : dans Tradez Gagnez nous voyons aussi comment utiliser l’analyse fondamentale…

PS 2 : C’est en lisant l’article de Ben, du blog Bourse Ensemble,  que l’idée m’est venue d’écrire cet article. Merci Ben.

 

 

Crédits illustrations, dans l’ordre d’apparition : Anankkml, Castillo Dominici, Simon Howden FreeDigitalPhotos.net

Comments ( 4 )

  1. ReplyBen de Bourse Ensemble
    Salut Michel, Comme tu le sais, je me penche de plus en plus sur la méthode CAN SLIM de William O'Neil, alors je vais tenter de faire l'avocat du diable... :-) Pour la partie fondamentale, l'analyse avec CAN SLIM est plutôt succincte et se résume à quelques indicateurs accessible sur le site www.investors.com. Donc pas besoin d'éplucher les rapports financiers. Ces indicateurs se focalisent uniquement sur quelques aspects simples comme la performance des bénéfices nets par actions et des ventes au fil des trimestres et des années. Comme ce sont des informations accessibles à tout le monde et objectives, les indicateurs font gagner du temps et permettent d'investir sur des sociétés aux fondamentaux solides et dont les cours devraient continuer à progresser pendant encore assez longtemps. Mais CAN SLIM utilise aussi des éléments de l'analyse technique et graphique sur les cours et les volumes, principalement pour trouver un bon timing pour acheter et vendre lors de "petites" corrections ou consolidations. Avec ton exemple sur LL, rien n’empêche un investisseur suivant CAN SLIM de rentrer et sortir plusieurs fois pendant la hausse affichée plus haut. Pour l'automatisation, je suis entièrement d'accord avec toi. Dur dur d'automatiser avec CAN SLIM... Si tu as un indicateur ultra fiable, avec un screener adapté c'est un gain de temps monstrueux... La simplicité est effectivement un aspect vers lequel on doit tous essayer de tendre. Mais je trouve pas que la méthode CAN SLIM soit si complexe que ça grâce au travail fait et fourni sur www.investors.com pour simplifier et accélérer de nombreuses recherches. Dans ta section "bémol", tu conseilles d'avoir "tout un arsenal d’indicateurs et de techniques, comme la précieuse technique TLB ou la DH", mais ça ne me donne pas l'impression que l'approche est simple :-) Au passage, petite question: c'est quoi TLB et DH? Pour conclure, je tiens à préciser de nouveau que je ne fais en aucune façon la promotion de CAN SLIM... je suis simplement en train de tester la méthode ;-) Ben
    • ReplyMichel
      Bonjour Ben. Cet article t'es dédié ! J'ai même hésité à mettre un lien vers le tien. J'ai pensé que tu le prendrais mal. Je partage ton analyse. J'aime bien être indépendant d'un outil. Le site investors c'est sans doute bien, mais on ne bâtit pas sa stratégie sur un site. Et s'il ferme ? Avant de connaître ProrealTime, j'avais développé mon propre logiciel (qui fait donc la même chose). Dans l'ensemble, je préfère regarder directement un graphique avec des indicateurs. En plus, ça marche aussi sur le Forex, les commodities, etc. Mais, tu as bien raison, il faut explorer toutes les pistes. C'est en forgeant que l'on devient forgeron.
  2. ReplyBen de Bourse Ensemble
    Ah ben, si l'article m'est dédié, mets un lien vers un de mes articles! Je ne le prends pas mal du tout, ta critique est constructive ;-) T'as entièrement raison avec le fait de dépendre d'un site ou d'une méthode propriétaire. Mon but n'est pas nécessairement de dépendre de CAN SLIM pour toujours, mais plutôt d'en comprendre les mécanismes pour le moment et de voir ce que je peux en tirer. Leur business model est l'abonnement, ils ont donc pas vraiment intérêt d'arrêter le site... si ce n'est de mettre la clé sous la porte. Et pour info, CAN SLIM, www.investors.com et IBD existent depuis pas loin de 40 ans maintenant. Le risque est donc plutôt minime il me semble. Qu'est-ce qu'il se passe si "Tradez gagnez" ferme? On n'a plus accès au coach des traders malins?... :-) Pour les supports, CAN SLIM fonctionne uniquement avec les actions, ETFs et fonds, donc pas Forex ou autres... Au fait, tu ne m'as pas répondu: c'est quoi TLB et DH? A+, Ben
    • ReplyMichel
      Effectivement, il y a infiniment plus de chances que mon blog ferme ! Je vais ajouter le lien vers ton article. TLB et DH ce sont certaines des techniques qui font partie de la formation Tradez Gagnez. Les acronymes cela rend toujours curieux :-). Si je romps le charme, il ne marchera plus. :-)

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge