Trading-Attitude
Apprendre la bourse en ligne facilement et gagner de l'argent avec les actions, les CFD ou le Forex

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

Diversification en bourse : ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

Prônant la diversification en bourse, l’adage boursierqui dit qu’il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier est-il vrai ? Et puis, d’abord, qu’est-ce que cela veut dire ? Mettre tous ses œufs dans le même panier est une métaphore fermière qui saute aux yeux, comme quand la fermière à du monde au balcon ;-). Voyons si cet adage est vérifié en bourse. Et si ce n’est pas le cas, pourquoi. Faut-il vraiment se diversifier ? Quels sont les inconvénients ?

 

Je vais soutenir la thèse inverse :

 

En bourse il ne faut pas se diversifier !

 

Voyons cela…

 

diversification en bourseLa diversification en bourse

 

Une histoire de panier

Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier est un adage qui signifie qu’il faut se diversifier. La fermière qui met tous ses œufs dans le même panier risque de tous les perdre si le panier tombe. Élémentaire mon cher Watson !

 

La gestion du risque en bourse

On dit qu’en bourse comme dans les autres domaines comme l’immobilier ou le business il faut se diversifier. Cela réduit le risque. Si une action perd une grande partie de sa valeur, les autres peuvent garder la leur. Ce n’est pas forcément garanti, surtout pendant un krach, mais nous supposerons que ces actions sont décorrélées. Deux actions sont décorrélées quand, la plupart du temps, un mouvement dans un sens de l’une n’entraîne pas un mouvement dans le même sens sur l’autre. Nous ferons l’hypothèse que nos actions ne sont pas corrélées.

 

Le risque que toutes les actions baissent dans un krach, on appelle cela le risque de marché. Détecter les krachs est possible avant qu’ils ne soit trop tard (sauf dans le cas de dévaluation).

 

Mais prenons le cas normal : quand on achète des actions c’est pour réaliser une plus-value. Bien sûr, certains investisseurs préfèrent jouer sur les dividendes.

Quand on a acheté une action, on a en gros une chance sur deux d’avoir raison. Avec de bons outils, on peut améliorer ces chances. Mais si on se trompe, on fait courir un risque à tout le portefeuille. Certaines valeurs comme les valeurs pharmaceutiques peuvent perdre 80% en un seul jour. D’autres peuvent faire faillite et leurs actions ne valent plus rien du jour au lendemain.

 

Limiter les risques en diversifiant

Si une seule ligne d’actions, c’est-à-dire si vous avez des actions d’une seule société dans votre portefeuille, votre risque porte sur tout le portefeuille. Vous le diluez dès que vous achetez des actions de deux sociétés différentes.

Cela s’appelle la diversification. Voyons comment augmenter la diversification.

Si vous devez investir votre capital pour un investissement à long terme, vous allez répartir votre capital en, par exemple 10 lignes d’actions de 10 sociétés différentes, chaque ligne ayant un total à peu près égal.

  • actions 1 : 10 000 euros
  • actions … : 10 000 euros
  • actions 10 : 10 000 euros

 

Ainsi votre portefeuille sera diversifié et votre risque sera réduit. Rappel : les actions ne doivent pas être corrélées (ce qui est difficile à obtenir aujourd’hui).

Pour obtenir une vraie diversification il faut investir sur des indices via des trackers, des indices de différents pays, mais aussi sur des produits de taux, des devises, l’or, des matières premières. Il est possible d’investir sur tous ces supports grâce à des trackers.

 

Mais cela a cependant un impact sur les performances de votre portefeuille.

 

Le rendement d’un portefeuille boursier

Si vous diversifiez vos investissements en bourse, les performances de votre portefeuille seront lissées. Vous connaissez la notion de barycentre ? Oui… Non ?

Dans votre portefeuille, chaque ligne d’actions a un poids égal à son montant en euros divisé par le montant total du portefeuille. La somme des poids est de 1 ou de 100% si vous raisonnez en pourcentages.

Si le rendement (dividendes et plus-values) des actions de la société A est de a et le poids de la ligne pa, si ceux de la société B sont b et pb, alors le rendement du portefeuille sera :

 

pa x a + pb x b + …

 

Si a est fort et b faible, la somme sera moyenne, sauf si pa est grand. Il faudra donc acheter plus des actions qui vont performer le plus. Mais s’il est relativement facile de sélectionner des actions qui vont connaître des rallyes haussiers, il est difficile de savoir laquelle va monter le plus. Donc vous aurez tendance à attribuer des poids équivalents à chaque ligne. Cela aura pour conséquence de moyenner vos performances.

 

Quand on ne diversifie pas

Limiter les risques a donc un coût sur les performances. Alors, comment faire ? Il y a deux solutions.

 

Solution n°1

La première solution est de faire de l’intraday ou du swing trading. On n’investit que sur les valeurs qui sont dans un rallye haussier, qu’il dure quelques jours ou quelques minutes. Quand on a pour objectif de gagner quelques pips par jour sur le Dax, par exemple, on se moque de la diversification. Le risque est limité à une portion de son capital et à une période assez courte.

 

Solution n°2

J’ai dis qu’il ne fallait pas se diversifier en bourse. Il est temps de dire pourquoi. C’était un peu une provocation, bien sûr.

Ma thèse est qu’en général, si on est suffisamment diversifié, les titres en portefeuille évoluent dans des sens différents, et, avec un peu de chance et de talent, globalement la valeur globale du portefeuille augmente au cours du temps.

C’est une perte de temps et d’argent.

Même s’il reste important de répartir son argent sur plusieurs valeurs, il est plus malin de n’investir que sur des valeurs habituées à la hausse.

 

Si vous n’investissez que sur des valeurs en tendance haussière, les performances de votre portefeuille seront bien meilleures, tout en profitant de la diversification.

 

Si vos outils vous permettent en plus de trouver les bons creux (j’appelle creux un plus bas avant un rebond), vous pouvez faire du trading en trading range, mais suivre les actions de croissance vous autorise à accéder à des plus-values de 100% et plus.

 

Les valeurs de croissance sont des supports permettant de limiter le risque tout en améliorant les performances.

 

Ainsi, si l’on met tous ses œufs dans le même ascenseur direct 7ème étage, c’est bien mieux, non ?

 

PS : cet article fait partie de la liste des dictons boursiers.

 

Image : antpkr FreeDigitalPhotos.net

Comments ( 2 )

  1. ReplyMartin l'investisseur autonome
    Excellent article Michel! Si tu me permets, voici le lien vers un article de mon blog qui décrit bien ma position par rapport à la diversification d'un portefeuille d'actions: http://www.investir-a-la-bourse.com/2014/12/19/a-mort-la-surdiversification-en-bourse-vive-linvestissement-focalise/ Comme le disait si bien Warren Buffett, la diversification n'est utile que pour ceux qui ne savent pas ce qu'ils font. Martin l'investisseur autonome Article récent : Rapport sur 6 ans et 86 jours du portefeuille modèle MCA Partenaires CanadienMy Profile

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge