Trading-Attitude
Apprendre la bourse en ligne facilement et gagner de l'argent avec les actions, les CFD ou le Forex

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

Ice-Nine le plan secret qui va vous ruiner

Ice-Nine est une invention d’un des héros d’un roman des années 60. C’est une manipulation de la molécule d’eau qui crée la substance Ice-Nine. Sa particularité ? Elle gèle à température ambiante. Mais ce n’est pas tout ! Dès qu’une molécule d’eau entre an contact avec une molécule de Ice-Nine, elle se transforme en Ice-Nice. Qui gèle à son tour.

Le roman tourne autour du problème suivant. Si une de ces molécules parvient à entrer en contact avec une grande masse d’eau, toute l’eau du monde devient inutilisable !

ice nine plan secret road to ruin

 

La crise des subprimes ce n’était rien

Comparé à ce qui nous attend.

C’est en gros le propos du livre The Road To Ruin de James Rickards.

La crise des subprimes a été combattue par les grands de ce monde (FED, FMI) par le quantitative easing. La création de monnaie.

La dette des USA a grossi depuis de 800 milliards à 4 trillions de dollars !

La prochaine crise sera la pire de toutes.

 

C’est un spécialiste qui le dit

J. Rickards est un spécialiste de la finance. Il conseille des personnes très haut placées en Amérique. Il sait de quoi il parle.

D’autant plus qu’il n’est pas tombé dans le panneau des modèles économiques classiques inadaptés. Modèles utilisés par nos élites.

D’ailleurs, il utilise les théories les plus avancées en vogue dans l’armée américaine. Plus dans un instant.

 

Ice-Nine : la réponse des élites à la prochaine crise financière

La donne a changé.

On ne peut plus faire tourner la planche à billets. La prochaine fois ce sera une solution à la chypriote. Ice-Nine.

La seule solution pour éviter que Ice-Nine ne fige toute l’eau du monde c’est l’isolement.

Aujourd’hui, la finance mondiale est totalement imbriquée. Un défaut d’une grande banque, un événement majeur, un black swan, quoi, pourrait déstabiliser le système tout entier.

La contagion serait totale.

 

Le lock down mondial

Seul moyen de l’éviter : tout fermer.

En clair cela signifie :

  • blocage de nos comptes en banque, de notre épargne
  • distribution de 300 euros max par jour au distributeur de billets
  • transformation de notre épargne en dette pour renflouer notre banque.

Cela signifie aussi des émeutes. « Money Riots » comme les appelle Rickards. Pillages monstres, etc.

 

L’installation du fascisme et de la violence

Pour mâter ces émeutes les gouvernements emploieront la force. Police ou armée.

La loi martiale règnera. Le fascisme, seule issue, avec le socialisme, au terme du capitalisme sera installé.

À ce sujet vous pouvez lire le très intéressant livre de Schumpeter. Il y explique que le capitalisme conduit au socialisme. Ou au fascisme. Grâce à la destruction créatrice.

 

Flash back sur les précédentes grandes crises financières

Au travers de son livre l’auteur nous relate de l’intérieur ce qui s’est réellement passé lors des dernières crises.

Il décrit les errements des élites. Fed et FMI ont contribué à supprimer l’étalon or et à créer de la monnaie sans valeur. Les SDR. SDR qui n’ont plus aucun lien avec une monnaie scripturale ou physique (l’or).

 

Ricardo ne répond plus

Ces élites croient que l’économie classique (Ricardo, keynésianisme, monétarisme) fonctionne encore dans une économie globalisée.

Rien n’est plus faux.

 

Théorie du chaos

Au contraire, la finance et l’économie actuelles s’analysent mieux avec la théorie de la complexité.

Un battement d’aile de papillon à Tokyo peut déclencher un ouragan dans le golfe du Mexique.

Par exemple, une variable aléatoire P peut être définie par :

P2 = P1 x r x (1 – P1)

Pi variant de 0 à 1.

Avec P1 = 0,25 et r = 3 on obtient les valeurs suivantes : 0,56 ; 0,74 ; 0,58 ; etc. Aucun pattern n’apparaît. La suite de valeurs est infinie.

 

Un attracteur étrange

Mais si, en partant de la même valeur 0,25, on donne à r ) la valeur 4, on obtient P2 = 0,75. Et la suite est alors stable et toujours égale à 0,75 !

0,75 est un attracteur.

Dans le cas de r = 3 l’attracteur est dit étrange car on ne sait pas le prédire !

 

Le risque croît avec la valeur globale

La théorie de la complexité explique aussi une autre chose.

Aujourd’hui, les échanges financiers utilisent abondamment :

  • l’effet de levier
  • la marge
  • les produits dérivés
  • notamment, les swaps
  • etc.

Les institutions utilisent ces produits pour réduire leurs risques. Un swap, par exemple, permet de ne prendre des risques que sur la partie nette. Vous prêtez 100, vous empruntez 101 à quelqu’un d’autre. Votre risque ne porte que sur la différence : 1.

La théorie des systèmes complexes dit que :

le risque porte en réalité sur les positions brutes

 

Le système financier mondial est sur le point d’exploser.

 

Théorie bayesienne

La finance moderne repose également sur des théories très jeunes (50 ans). Et fausses.

L’équilibre. L’absence d’opportunité d’arbitrage. La fonction d’utilité. Les intervenants rationnels.

Tout cela est démenti par la théorie des systèmes complexes.

Elle utilise aussi les statistiques. Si vous avez suffisamment de données vous pouvez en déduire les futurs comportements.

Or la théorie bayesienne de la décision, elle, est beaucoup plus efficace. Elle permet surtout de dégager des tendances quand on n’a pas beaucoup de données. Et c’est le cas dans le domaines des crises financières : chaque crise est différente.

Rickards explique comment l’armée s’en sert pour anticiper la menace terroriste. Devenu expert lui-même dans ce domaine, il nous explique tout.

 

La démonétisation de l’économie

L’auteur nous explique aussi que les élites veulent supprimer la monnaie : pièces, billets, or physique.

J’en ai eu confirmation tout dernièrement. Le gouvernement indien a supprimé les billets. Il tente aussi de récupérer l’or des ménages. La france fera pareil bientôt ?

Pourquoi donc ?

Pour pouvoir contrôler la prochaine méga crise financière, le Ice-Nine.

Et mieux contrôler les peuples (money riots) dont l’élite a peur.

 

Taxer et confisquer

Mais aussi pour pouvoir prélever plus de taxes !

Si toutes vos transactions passent par des intermédiaires électroniques, les états pourront appliquer des taxes très facilement.

Actuellement de plus en plus de décrets restreignent les mouvements d’argent. On doit de plus en plus passer par l’intermédiaire d’une banque. C’est pour mieux contrôler les flux. Officiellement c’est pour lutter contre le blanchiment de l’argent sale.

En réalité c’est pour mieux pouvoir taxer. Même les petits montants. Et pouvoir aussi confisquer l’argent en cas de crise.

 

Même les grandes entreprises

Rassurez-vous, les grandes entreprises comme les GAFA sont aussi dans le collimateur. Elles échappent actuellement à l’impôt. Mais les institutions font tout pour concentrer les acteurs de la finance (les banques et les fonds). D’une part pour tout verrouiller en cas de Ice-Nine. D’autre part pour prélever des taxes.

Il est encore compliqué de démêler l’imbroglio des flux financiers. Mais quand tout passera par les mêmes ordinateurs surpuissants…

Les Panama Papers en sont une péripétie récente : déstabiliser les paradis fiscaux non anglo-saxons. Afin de faire venir l’argent dans les paradis contrôlés par l’élite.

Mais il y a encore mieux.

 

Les taux négatifs

Début janvier 2017 les frais bancaires vont augmenter en france.

Quand vous déposez de l’argent sur votre compte en banque, vous prêtez de l’argent à celle-ci. Normalement elle devrait vous verser des intérêts. Eh bien, non ! C’est vous qui versez des intérêts. En fait vous touchez des intérêts négatifs. À travers des frais.

C’est la nouvelle invention de la finance ! Vous avez 100 au début de l’année. À la fin de l’année vous n’avez plus que 97. Vous perdez de l’argent sans rien faire. Et sans prendre en compte l’inflation.

Voici la nouvelle trouvaille pour nous piquer des sous.

Cela ne peut se faire que si votre argent est sous forme électronique. Avant l’inflation diminuait la valeur du bas de laine de billets ou de pièces. Maintenant l’état peut piquer ce qu’il veut sur votre compte bancaire.

 

Le protectionnisme comme solution économique

Il y a des solutions. Le protectionnisme permet de relocaliser les industries. En effet, délocaliser les emplois industriels en Chine a détruits de nombreux emplois. Les jobs à forte valeur ajoutée créés à la place dans les pays occidentaux n’ont pas remplacé ce vide.

Les seuls profiteurs ? Les oligarques et les multinationales.

Les victimes ? Les travailleurs et classes moyennes.

En augmentant les droits de douanes il serait possible de rapatrier les emplois. Mais il est sans doute trop tard.

C’est en tout cas ce que veut faire Trump.

 

Ce que NOUS devons faire

Rickards explique ce qu’il faut faire dans son livre.

Sur le plan individuel !

Comment nous pouvons sauver notre argent. Comment survivre.

Il cite l’exemple d’une famille – une dynastie – qui est restée riche pendant neuf siècles. Malgré les guerres, crises et catastrophes.

La réponse tient dans quelques mesures simples. Et elle se trouve dans le livre !

 

Image : Skitterphoto

 

 

Comments ( 2 )

  1. ReplyNicolas F
    Pas mal de source écrites via des liens sponsorisés. L'article est un peu sans queue ni tête mais on y trouve des concepts intéressants... Nicolas F Article récent : [Appli Android] Smart AudioBook Player – Parfaite pour la lecture de livres audioMy Profile
    • ReplyMichel
      Merci pour votre commentaire. Difficile de résumer un livre si dense. Sur certaines parties j'ai presque tout Souligné ! Je voulais en mettre un maximum sans être trop long. Du coup, cela manque de développement.

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge