Trading-Attitude
Apprendre la bourse en ligne facilement et gagner de l'argent avec les actions, les CFD ou le Forex

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

L’indicateur technique Stochastique comme il faut réellement l’utiliser

Savoir en bourse comment fonctionne l’indicateur technique Stochastique c’est posséder un avantage indéniable sur les autres traders car c’est un des meilleurs indicateurs en analyse technique. Le Stochastique fait partie des indicateurs techniques INCONTOURNABLES.

Avec le MACD et les BOLLINGER il est à la base de la plupart des systèmes de trading.

Je vous invite donc à découvrir le Stochastique dans ce post qui se veut être LA RÉFÉRENCE sur le Stochastique sur le web français. Alors n’hésitez pas à commenter et à m’envoyer vos remarques pour que je puisse le compléter.

indicateur technique stochastique

Définition du terme Stochastique

 

Tout d’abord d’où vient le nom Stochastique ? Stochastique cela signifie qui relève du hasard et des probabilités. Bon, le hasard c’est pas très engageant pour qui veut investir en bourse, non ?

Pour ceux qui ont fait un peu de probas, stochastique cela rappelle des choses. Un processus stochastique est une représentation de l’évolution dans le temps d’une variable aléatoire.

Une grosse partie de la finance théorique appliquée aux modélisations de produits financiers (dérivés ou pas) est basée sur l’étude des processus stochastiques puisque les mathématiciens et les financiers essaient de décrire l’évolution des cours de bourse par une marche au hasard (random walk en anglais). Le terme suivant de la suite des cours est aléatoire.

 

Cela peut être compliqué, mais, rassurons-nous, l’indicateur Stochastique est beaucoup plus simple.

 

Le mot stochastique vient du grec stokhos qui signifie quelque chose comme but, objectif.

 

Raison d’être du Stochastique

On nomme en analyse technique Stochastique un oscillateur de momentum composé de deux courbes.

Un oscillateur, comme son nom l’indique, oscille entre deux valeurs ou autour d’un axe. Notre Stochastique est borné entre 0 et 100. Cela signifie qu’il ne peut pas dépasser ces valeurs.

Le momentum c’est, par analogie avec la physique et la mécanique, l’inertie. Quand le prix d’une action est en mouvement, selon la force du mouvement il faut du temps pour que celui-ci soit modifié.

 

Son inventeur, Georges Lane (1921 – 2004) était un trader sur futures à Chicago. On nomme parfois (bien que ce soit rare) cet indicateur le stochastique de Lane.

Georges Lane avait observé qu’un projectile lancé en l’air, avant de se retourner pour chuter, doit d’abord ralentir.

 

Le momentum doit toujours se retourner avant les prix.

De cette remarque est naît le Stochastique dans les années 50.

 

Le Stochastique aide donc le trader à déterminer quand le momentum des prix de bourse se retourne et cela permet d’anticiper le retournement des prix.

 

Il identifie les possibles retournements en analysant la position de la clôture par rapport au range de la séance.

 

Dans la suite de cet article je vous montrerai comment Georges Lane utilise vraiment le Stochastique.

 

Ce que dit le stochastique

Toujours par analogie avec la balistique, quand un mouvement de baisse des prix est fort, le cours de clôture a tendance à coller au plus bas de la séance.

Tandis que quand les prix approchent d’un plus bas local, le cours de clôture a tendance à moins coller au plus bas de la séance. D’ailleurs, du point de vue des figures de chandeliers japonais, on a de nombreux patterns qui montrent que les bears (baissiers) sont en train d’être battus par les bulls (haussiers).

Le mouvement des prix ralentit donc avant de se retourner. Le momentum diminue. On peut voir cela comme la dérivée première qui va s’inverser à un extremum (relisez mon article sur les maths en bourse – d’ailleurs cela parle de fusées !).

 

Le Stochastique va donc signaler ce moment où on anticipe le retournement, à la baisse comme à la hausse.

 

Anatomie du Stochastique

Le Stochastique est composé de deux lignes ou courbes (en analyse technique on parle de ligne pour dire courbe, mais on sait très bien qu’une ligne c’est tout droit :-)).

La première courbe se nomme Stochastique (original, n’est-ce pas ?), ou encore %K.

La seconde est le signal, identifié par le symbole %D C’est un nom qui est souvent donné à la deuxième courbe. Vous l’avez compris, c’est une moyenne mobile de l’indicateur lui-même.

 

 

La formule du Stochastique

 

Le Stochastique Rapide

On a la formule suivante :

%K(n) = 100 x (Clôture de la barre – Plus bas des n barres précédentes) / (Plus haut des n barres précédentes – Plus bas des n barres précédentes)

ou, en plus succinct :

stochastique formule

Le %D est la moyenne mobile simple à trois séances du %K.

 %D(n) = SMA 3 (%K)

 

n est typiquement choisi égal à 14, soit deux semaines.

 

Cela se complique pour le Stochastique

 

Mais, attendez, il y a plusieurs calculs possibles.

 

Il y a 3 versions du Stochastique !

 

Le Stochastique rapide : c’est la formule que nous avons vue plus haut.

Le Sotchastique rapide est très « découpé », « choppy » comme disent les anglais. Il réagit très vite.

 

Le Stochastique lent :

  • le %K lent est le %D rapide
  • le %D lent est le %K lent lissé par la moyenne mobile simple.

Cette version est plus « sage ».

 

Le Stochastique Full (complet) : certains outils permettent de configurer tous les paramètres, notamment la période de la moyenne mobile de lissage.

 

Programmes de calcul du Stochastique

Dans Excel

 

stochastique calcul excel

Les formules :

 

stochastique calcul excel formules

 

En Java

    public static double stoch(double[] cloture, double[] phaut, double[] pbas, int indexLast, int periode, String pType, String speed)
    {
        double min, max, num, deno;

        if ( (speed=="R" || speed=="r") && (pType=="K" || pType=="k")) {
            //stochastique rapide, méthode de calcul sans mme
            min=IndicatorUtils.nmin(pbas,indexLast,periode);
            max=IndicatorUtils.nmax(phaut,indexLast,periode);
            if (max==min) return (double)50.0;
            else return ((double)100.0)*(cloture[indexLast]-min)/(max-min);
        }
        if ( (speed=="R" || speed=="r") && (pType=="D" || pType=="d")) {
            //Signal rapide, méthode sans mme
            num = -(IndicatorUtils.nmin(pbas,indexLast,periode) + IndicatorUtils.nmin(pbas,indexLast-1,periode) + IndicatorUtils.nmin(pbas,indexLast-2,periode));
            deno = IndicatorUtils.nmax(phaut,indexLast,periode) + IndicatorUtils.nmax(phaut,indexLast-1,periode) + IndicatorUtils.nmax(phaut,indexLast-2,periode);
            if (num == -deno) return (double)50.0;
            else {
                deno += num;
                num += cloture[indexLast] + cloture[indexLast>0?indexLast-1:0] + cloture[indexLast>1?indexLast-2:0];
                return ((double)100.0)*num/deno;
            }
        }
        if ( (speed=="L" || speed=="l") && (pType=="K" || pType=="k")) {
            //Stochastique lent, méthode de calcul sans mme
            return stoch(cloture,phaut,pbas,indexLast,periode,"D","R");
        }
        return (double)(-1.0);
    }

    public static double pctkline(double[] cloture, double[] phaut, double[] pbas,int indexLast,int periode, int slowing)
    {
        double min, max, num, deno;
        int v;

        min=IndicatorUtils.nmin(pbas,indexLast,periode);
        max=IndicatorUtils.nmax(phaut,indexLast,periode);
        num=cloture[indexLast]-min;
        deno=max - min;
        if (indexLast>slowing)
        {
            for (v=0;v<slowing;v++)
            {
                min=IndicatorUtils.nmin(pbas,indexLast-v,periode);
                max=IndicatorUtils.nmax(phaut,indexLast-v,periode);
                num = num + cloture[indexLast-v] - min;
                deno = deno + max - min;
            }
        }
        if (deno == (double)0.0) return (double)50.0;
        else
            return ((double)100.0)*num/deno;
    }

 

Code MT4

Vous pouvez télécharger le code MT4 en cliquant ici (fichier zippé) : Stochastic mp4

 

 

Comment utiliser le Stochastique ?

 

Sur-acheté / sur-vendu

 

Habituellement on trace deux lignes horizontales sur le Stochastique :

  • une ligne à 80
  • une ligne à 70

 

Quand le Stochastique se trouve au-dessus de 80 on dit que le titre est sur-acheté. Cela signifie que les acheteurs (les bulls) ont été les vainqueurs depuis un certain temps et que la valeur a profité d’une hausses pendant les dernières séances.

 

Quand le Stochastique a une valeur inférieure à 20 il est dit sur-vendu. Le titre a subi une baisse due à l’activité des bearish.

 

stochastique surachat survente

Surachat et survente sur Stochastique dans MT4

 

Comment interpréter ces informations ?

Il y a deux cas :

  • en trading range
  • en tendance.

 

En trading range

Lorsque l’on est en trading range et que le Stochastique est sur-acheté il est fort probable qu’il se retourne à la baisse et que le titre se retourne aussi dans le même sens. Il est donc trop tard pour acheter.

 

Lorsqu’au contraire, en trading range, le Stochastique est sur-vendu ou sous-acheté (ce qui est équivalent), les chances que la valeur remonte sont fortes.

 

Dans ce cas, en trading range, on utilise le Stochastique comme un oscillateur qui passe d’une valeur haute à une valeur basse.

 

Les signaux d’achat peuvent être :

  • passage au-dessus de 20
  • croisement du %K au-dessus du %D quand le Stochastique est inférieur à 20

 

Les signaux de vente :

  • passage sous 80
  • croisement du %K sous le %D quand le Stochastique est supérieur à 80.

 

Les croisements peuvent être lents ou rapides (changement de direction aigu). Dans le premier cas il est facile d’intervenir à temps, ce qui n’est pas le cas lorsque le changement de direction est rapide.

 

En tendance

En tendance cela n’est plus vrai. Le Stochastique peut rester au-dessus de 80 ou au-dessous de 20 si l’action monte ou baisse respectivement en tendance.

En tendance, le Stochastique ne sert plus à grand chose si ce n’est à prédire la fin de la tendance quand il repasse sous 80 pour une tendance haussière ou au-dessus de 20 pour une tendance baissière.

 

Il est donc important de savoir identifier quand on est en tendance ou en trading range.

 

Utiliser le Stochastique pour la tendance

 

On peut aussi utiliser cet indicateur technique d’une autre façon. Quand on est, par exemple, en hebdomadaire (mais pas exclusivement) on peut utiliser le %K lent comme l’indication d’une tendance :

  • quand le %K lent augmente on est en présence d’une hausse
  • quand le %K lent diminue on est en présence d’une baisse

et on peut en profiter sur l’unité de temps inférieure.

 

stochastique tendanceUtiliser le Stochastique pour la tendance

 

Le franchissement de la ligne des 50

 

Quand le Stochastique passe au-dessus de 50 on est dans une zone de hausse.

Quand le Stochastique passe sous 50 on est plutôt dans une zone de baisse.

 

stochastique 50Au-dessus de 50

 

Les divergences du Stochastique

 

Il y a deux types de divergences.

 

Une divergence haussière c’est quand les cours réalisent un nouveau plus bas plus bas que le précédent mais que l’indicateur dessine un nouveau plus bas situé plus haut que le précédent.

 

stochastique divergence haussiereDivergence haussière

 

Une divergence baissière correspond à une situation où les cours dessinent des plus hauts de plus en plus haut alors que le Stochastique trace des plus hauts de plus en plus bas.

 

stochastique divergence baissiereDivergence baissière

 

Bearish / Bullish setup

 

Un setup haussier est comme une divergence baissière, mais le second plus haut sur les cours est très bas et on a un break de résistance. Le Stochastique continue de monter et montre un momentum encore fort.

 

stochastique setup bullishSetup haussier

 

Le setup baissier est la position inverse avec un pattern ressemblant à une divergence haussière. En fait le Stochastique montre un momentum fort à la baisse.

 

 

Comment Georges Lane dit qu’il faut utiliser le Stochastique

Dans mon article « Vivre du trading sur le Forex grâce à un lance-pierre » je parle de l’intervention du créateur de cet indicateur qui explique comment il utilise, avec succès, cet indicateur.

 

Georges Lane a dit qu’il utilisait avant tout les divergences du %D : divergences haussières et divergences haussières. D’ailleurs, comme il utilisait pratiquement le %D, le Stochastique lent a été utilisé à la place du Stochastique rapide.

 

Quels paramètres utiliser ?

 

Les paramètres classiques sont 14,3, 3 mais dans Metatrader on a aussi souvent 5,3,3 et 8,3,3.

 

Il est possible de modifier les paramètres dans ProRealTime :

  • la période
  • la période de lissage
  • le mode rapide ou lent
  • la méthode de la moyenne mobile de lissage
  • la ligne sur laquelle le Stochastique est appliqué : la clôture ou autre.

 

 

stochastique parametres prorealtime

 

Les paramètres dans MetaTrader :

 

stochastique parametre metatrader

 

Indicateurs dérivés du Stochastique

 

On peut construire d’autres indicateurs dérivés de celui-ci.

 

StochRSI

 

ProRealTime contient par défaut l’indicateur StochRsi qui est l’application de la formule du Stochastique au RSI.

 

stochrsiStochRSI

 

Stochastic Momentum Index

 

Toujours dans ProRealTime on trouve le Stochastic Momentum Index, ou SMI. L’utilisation du SMI est quasi identique à celle du Stochastique.

 

stochastic momentum indexLe Stochastic Momentum Index

 

et ses paramètres :

 

stochastic momentum index parametresLes paramètres du SMI dans ProRealTime

 

Williams %R

 

L’indicateur technique WIlliams %R est une variante très proche du Stochastique puisque sa formule utilise au numérateur PHn – C au lieu de C – PBn.

En général, dans les outils, il y a moins de lissage appliqué.

Il est peu utilisé.

 

Williams indicateurL’indicateur Williams %R

 

 

Petits exemples d’utilisations du Stochastique

 

Exemple n°1

utilisation stochastique 1Cliquer sur l’image pour l’agrandir

 

Sur le graphique ci-dessus j’ai représenté des signaux générés par le Stochastique. Ce sont des signaux classiques.

Sur la gauche une forte correction se termine par une dérive latérale. Le Stochastique fait du rase motte. Dans ce cas-là on attend qu’il sorte de la zone des 25 (ou des 20 – j’ai placé les lignes horizontales à 25, 50 et 75).

On a ensuite une zone de trading range après un petit rallye au cours duquel un signal de vente aurait pu être une occasion d’alléger la position. Il est difficile de dire s’il faut solder alors la position ou pas. La correction a été faible et on est entré à un niveau assez bas. Un indicateur comme le S-Filter nous laissait entrevoir la solidité de la tendance.

Toutefois, le Stochastique qui se retourne à la hausse juste en dessous de 50 après la faible correction peut nous inciter à rentrer de nouveau.

L’analyse chartiste signale aussi un triangle cassé par le haut (fin avril).

 

La période de trading range est du pain béni pour le trader.

Sur la droite il me semble y avoir un bullish setup. Le dernier signal de vente se solde par une toute petite correction et la résistance est brisée. Il s’agit d’un triangle dont on sort par le haut.

 

On le voit, l’utilisation du Stochastique ne dispense pas d’utiliser le chartisme ou d’autres indicateurs. Le plus classique est d’utiliser le MACD avec le Stochastique.

 

Exemple n°2

 

utilisation stochastique 2 mt4Pour zoomer, cliquer sur l’illustration

 

En (1) on a fait une vente à découvert. Les cours partent vers le bas. On peut ignorer les signaux d’achat du Stochastique car les corrections sont très faibles, signe d’une belle tendance baissière.

En (2) on a un trading range qui débute par une dérive latérale. Là on peut exploiter les signaux.

Le support du range est finalement cassé vers le bas et on a un nouveau rallye baissier en (3). On remarquera qu’en (1) et (3) le Stochastique reste collé sous les 20%.

En (4) on a un nouveau range. L’indicateur a cependant du mal à passer au-dessus de 80, ce qui limite les occasions de prendre des gains. On fera attention dans ces cas-là.

Néanmoins, le range a lieu dans une zone basse (après une bonne correction), on privilégiera donc les positions longues (on a une sorte de coupelle pas très propre : les cours se préparent à remonter).

Et on aura eu raison de le faire. La résistance est cassé. Un rallye haussier est entamé en (5). On ignorera alors les signaux de vente. Si l’on veut prendre des bénéfices sur une partie de la position ils nos en donneront l’occasion.

En fin de (5) le support ascendant est cassé. C’est là qu’il faut solder la position et / ou prendre une position courte.

 

Remarque : on aurait pu faire des moyennes à la baisse sur les flèches vertes. C’est dangereux, mais c’est payant quand on est SÛR qu’on n’est pas dans une tendance baissière sur l’UT supérieure. Mais, je le répète, c’est un jeux dangereux réservé aux plus fous ou aux plus aguerris.

Le truc est que l’ensemble des positions se clôture positivement dès que les cours remontent un peu. Cela fait intervenir le barycentre des positions.

C’est expliqué dans cet article.

 

Lisez aussi mes articles sur d’autres indicateurs techniques :

 

Bus scolaire : scottchan / FreeDigitalPhotos.net

Mots-clés: paramètre stochastique, stochastique parametre

Comments ( 7 )

  1. ReplyPola
    Merci Michel, article super intéressant. Petite coquille cependant à mon avis dans la partie "En trading range" : "Lorsque l’on est en trading range et que le Stochastique est sur-vendu il est fort probable qu’il se retourne à la baisse et que le titre se retourne" => je pense que c'est "sur-acheté" A+
    • ReplyMichel
      Très juste. J'ai corrigé. Tu as vu juste :-). Merci.
  2. ReplyNicolas
    Bonjour Michel, Personnellement, j'aime beaucoup le stochastique. Quand il est en-dessous de 20, je sais qu'il va y avoir un rebond potentiel. Ce que j'aime avec le stochastique, c'est les cassures "nettes" : la courbe chute puis rebondit avec une belle cassure, ce sont les meilleurs signaux d'achat. Nicolas Nicolas Article récent : [11/12/2015] +1 000€ avec l’action SPXUMy Profile
    • ReplyMichel
      Mais avec les cassures nettes il faut que la hausse de la séance ne soit pas trop grande sinon on perd une partie des gains et on risque aussi d'acheter trop cher. Il faut que le potentiel de gain soit assez grand. Mais, c'est quand même dans les vieux indicateurs qu'on fait les meilleures soupes...
  3. Replyoraclus
    Slt Michel, je ne trouve pas l'indicateur du stochastique lent dans prorealtime qui est plus lissé. L'aurais tu sous le coude par hasard. Merci
    • ReplyMichel
      Faut voir dans les paramètres. Il y a peut-être une liste déroulante qui permet de le configurer. Je regarde de mon côté ce que j'ai.
    • ReplyMichel
      Dans ProRealTime la courbe %K du Stochastique (ou Stochastique lissé) correspond au Fast Stochastic pour une valeur de 1 et Slow pour la valeur 3. Michel Article récent : Le PC du trader intraday doit-il être performant ?My Profile

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge