Trading-Attitude
Apprendre la bourse en ligne facilement et gagner de l'argent avec les actions, les CFD ou le Forex

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

Le pyramidage pour tripler vos gains en bourse

En bourse il y a des techniques qui paient, comme le pyramidage. Bien souvent les traders pensent que trader en bourse c’est acheter bas et revendre plus haut, le tout à capital constant. Mais ce n’est pas la meilleure option. Dès qu’une action a bien progressé, les investisseurs se posent plutôt la question de savoir s’il faut vendre, alors qu’il devraient se poser celle de savoir quand racheter de ces actions. Je vais vous montrer comment doubler ou tripler vos résultats avec la technique du pyramidage.

 

Le truc c’est d’acheter ce qui monte et de vendre ce qui baisse. Ne vous laissez pas flouer par ceux qui disent le contraire. Si vous vendez vos futurs bénéfices avant de la avoir touchés, vous n’arriverez à rien.

 

Définition du pyramidage

Le pyramidage c’est le fait de renforcer sa position sur un titre au fur et à mesure que l’on enregistre des gains potentiels (sans revendre). Il ne doit pas être confondu avec la moyenne à la baisse. En fait, ce serait plutôt une moyenne à la hausse.

On parle de moyenne à la hausse parce que chaque fois que l’on achète à nouveau du titre, cela se fait à un prix plus élevé. Cela augmente donc le prix de revient unitaire (c’est expliqué dans les fiches du trader). Mais celui-ci reste inférieur au prix de l’action.

On est gagnant si le prix continue de s’apprécier.

 

Si la revente a lieu encore plus haut on a gagné plus que si l’on en était resté à la position constituée à l’achat.

 

Un exemple de pyramidage

Prenons le cas de Drillisch AG qui

le pyramidage en bourseLe pyramidage en pratique

 

Précautions à prendre quand on pyramide

Le pyramidage se conclue par un gain si les prix continuent de grimper après les différents achats. Si les prix retombent en dessous du PRU, on est perdant. Il faut donc trouver des valeurs qui connaissent une longue tendance haussière. Le Screener TA (cours Swing Trading) permet, par exemple, de trouver ce genre de titres.

 

Il faut également placer un stop loss au dessus de son PRU pour être certain de gagner de l’argent.

 

Quand vous renforcez votre position, achetez un nombre d’actions et à un prix tels que le PRU reste suffisamment inférieur au dernier prix. Le stop loss sera placé en dessous du dernier creux (s’il n’est pas trop loin : certaines valeurs montent tout droit). Concrètement il faut qu’il y ait eu une belle extension (voir à ce sujet l’article « gagner en bourse quand on travaille« ). Voir aussi : la recette du suivi de tendance.

 

Une technique pratique

Un petit truc pour savoir où va se situer votre PRU avant d’acheter un nouveau paquet d’actions, c’est d’utiliser la formule du barycentre. Si vous avez acheté 100 actions à 10 euros et que le prix est à 20 euros, si vous achetez 100 autres actions, votre PRU va passer de 10 à (10 + 20)/2 = 15.

Si ensuite le prix est à 30 et que vous rachetez 100 actions, le PRU sera (2×15 + 30)/3 = 20 ou (10 + 20 + 30)/3 si vous préférez.

 

 

Voilà comment en empilant les achats dans les bonnes tendances vous pouvez gagner plus. Il ne vous reste plus qu’à trouver ces bonnes tendances !

 

 

 

Comments ( 8 )

  1. ReplyAlex de la bourse à LT
    Salut Michel, Même si le titre donne des signes de poursuite à la hausse, je ne renforce jamais une position. On ne peut jamais savoir si un titre va gagner 200% ou perdre 30%. Je préfère mettre « la main dans le panier et partir avec mes sous ». Je ne moyenne pas non plus à la baisse. Mon indicateur me dit de vendre, je vends. Alex de la bourse à LT Article récent : [Sondage] Investir 1000€, mais sur quelle action ?My Profile
    • ReplyMichel
      Il ne faut jamais dire fontaine... C'est peut-être parce que tu ne traite que les actions du CAC40... Et encore, il y a en a certaines qui ont de sacrées tendances. Les gains phénoménaux en bourse sont générés par quelques cas particuliers. Si tu avais pyramidé sur CHD depuis 1998... Et pourtant, en 2013 elle avait déjà bien progressé. Elle a continué. Le tout est de savoir où placer ses surenchères et les stop loss. On ne réalise pas des gains phénoménaux en ne prenant pas de risque (psychologique, car le SL réduit le risque). Et puis, il y a des indicateurs qui permettent de suivre des tendances...
  2. ReplyCédric
    Est-ce une technique que vous utilisez régulièrement ? La conseillez-vous pour des traders débutants par exemple ?
    • ReplyMichel
      Oui, sur les valeurs de croissance. Je ne revends pas les actions des valeurs de croissance. Je renforce. Sur les valeurs qui font des pics, là, c'est plus délicat. Je recommande aux débutants de le faire sur les valeurs de croissance bien connues comme Essilor, Air Liquide, L'Oréal, Ingénico ces dernières années (plus d'inconnu pour l'avenir), ou Colgate, Microsoft, Berkshire, ...
  3. ReplyRoger
    1° Comment reconnaître une tendance long terme .( sur un graphique jour , semaine , mois , année !! ) 2° Dans une tendance long terme doit-on renforcer sur un jour , une semaine , etc.
    • ReplyMichel
      Bonjour, 1° la base de la base est de tracer (en vrai ou dans sa tête) des lignes que l'on appelle lignes de tendance, support et résistance. Il y a aussi, quand 2 lignes sont parallèles, des canaux. 2° Sur une tendance long terme, ce qui compte c'est surtout la différence entre les différents niveaux. On peut, par exemple, renforcer au bout de 20% de hausse. C'est un minimum. Il faut en effet qu'il reste suffisamment d'espace entre le PRU et le prix pour qu'une baisse éventuelle puisse se solder par une revente avec un gain. S'il y a moins de 10% entre le PRU et le dernier prix, cela laisse une trop faible marge.
  4. Replymathieu
    Tu soulèves une technique importante dans cet article qui est je pense sous-utilisée par beaucoup. J'utilise cette technique et ça augmente les gains mais ça va dépendre de la tendance. Quand on a une grosse tendance on peut s'amuser et se charger en position pyramidé. Une autre chose que j'aime bien faire c'est protéger une partie des gains et prendre des positions de pyramidage avec une parties des gains protégés, ça permet de trader sans trop de stress et de se rajouter un petit bonus si ça passe. Mathieu http://je-serai-trader-pro.fr/ mathieu Article récent : Option Binaire, le casino de la financeMy Profile
    • ReplyMichel
      Pour réussir cela il faut trouver une belle et longue tendance. C'est l'idée.

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge