Trading-Attitude
Apprendre la bourse en ligne facilement et gagner de l'argent avec les actions, les CFD ou le Forex

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

Les CFD pour gagner en bourse même à la baisse

by Michel 2 Comments

Utiliser les CFD (Contract For Difference), un produit dérivé à la mode en ce moment, est une bonne idée quand les marchés sont baissiers. En effet, les CFD permettent de gagner en bourse même à la baisse car ils autorisent la vente à découvert. Leur utilisation est simple, c’est leur principal avantage, par rapport, par exemple, aux options.

Voyons tout d’abord en quoi les CFD sont avantageux et de circonstance.

 

CFD

 

Des années de hausse en bourse

On ne peut pas prédire l’avenir, mais la probabilité que l’on assiste à une correction majeure sur les principaux indices : DJ, Nasdaq, Cac, Dax augmente au fur et à mesure que les indices grimpent. Or cela fait des années qu’ils grimpent depuis la crise des subprimes.

Pire que la hausse continue il y a la perte de momentum. La perte de momentum se traduit par des plus hauts (des pics sur les graphiques historiques des cours de bourse) de moins en moins hauts, voire situé à un niveau inférieur aux plus hauts précédents.

Les graphiques historiques du CAC40 illustrent ce que je viens de dire.

 

cac40 en daily et cfd

On a une sorte de tête épaules sur le CAC 40 en daily et le Filtre TA passe négatif (il peut encore rebondir mais le break sur les prix semble signer la continuité de la baisse). On voit aussi que les précédents plus hauts étaient de plus en plus bas.

Sur le graphique hebdomadaire, chaque fois que le Filtre TA a cassé son support (j’applique ici les supports et résistances à l’indicateur), les prix ont longuement chuté. Sur le graphique des prix le support n’est pas encore cassé. Il peut y avoir rebond, mais cela sent mauvais quand même.

 

CFD sur CAC40

J’ai oublié de le faire figurer : sur le graphique hebdo on a une très longue résistance baissière qui relie les sommets de 2000, 2007 et 2015. Cela fait froid dans le dos !

Concrètement cela veut dire que l’on est peut-être à l’aube d’une grande tendance baissière.

Encore une fois, on ne peut pas prédire l’avenir, juste suivre les tendances et essayer de décoder les mouvements des prix.

Mais si une tendance baissière s’enclenchait, que pourrions-nous faire ?

 

Profiter de la baisse avec les CFD

Les CFD sont des produits simples et très accessibles aux particuliers. En gros, c’est comme une action, mais avec un effet de levier. On les achète ou les vend comme des actions. Mais surtout on peut les vendre à découvert.

Vendre à découvert cela signifie que l’on vend un CFD sans le posséder, pour le racheter (on espère moins cher) plus tard et empocher une plus-value.

Les CFD sont donc un produit financier adapté à la vente à découvert dans les marchés baissiers :

  • protection de son portefeuille en vendant à découvert des CFD sur l’indice
  • spéculation à la baisse avec les CFD sur indice ou des actions particulières, notamment celles qui baissent le plus rapidement.

 

Comment utiliser les CFD ?

On ne peut pas trader les CFDs avec son compte titres à la banque de papa. Il faut un compte particulier. En général cela se trouve chez un broker (un courtier) en ligne.

Côté plateformes vous avez le choix. Le meilleur courtier CFD à mon avis (et pas que le mien) est IG Markets. Vous avez le choix entre plusieurs plateformes de trading CFD chez IG Markets :

  • une plateforme web avec possibilité d’utiliser les graphiques ProRealtime
  • des applications pour les mobiles
  • Metatrader, l’outil préféré des traders sur Forex, un outil puissant de part son langage de programmation proche du langage C qui permet de développer des robots de trading.

 

Il n’y a donc plus aucune excuse pour ne pas utiliser les CFD, mais faites attention quand même, les CFD sont des produits à effet de levier. Calculez bien la taille de vos positions en fonction du risque (votre stop loss) et de votre capital.

 

Comments ( 2 )

  1. Replylefo
    bonjour pour le cac moi avec mon simple RSI je suis vendeur depuis le 03décembre 2015 ...
    • ReplyMichel
      Oui, tout indicateur peut suffire, sauf que l'on n'a pas la vision long terme qui permet de pondérer la décision. Un RSI permet de trouver des sommets ou creux locaux. Les breaks peuvent compléter. Merci pour votre intervention.

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge