Trading-Attitude
Apprendre la bourse en ligne facilement et gagner de l'argent avec les actions, les CFD ou le Forex

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

Les commodities : définition et usage en trading

by Michel 0 Comments

Les commodities sont des actifs particuliers puisque ce ne sont pas des parts de sociétés cotées. Il s’agit tout simplement des matières premières comme le cuivre, l’or, le sucre, le blé, le maïs, le bois, le gaz ou le pétrole. Certaines sont très surprenantes comme le jus d’orange ou la poitrine de porc.

Bienvenue dans un univers légèrement exotique !

Si j’en parle c’est qu’il est aujourd’hui possible de trader ces actifs facilement pour les particuliers. Voici comment.

aluminium commodities tradingL’aluminium peut se trader

Les commodities alias matières premières

Les commodities sont cotées sur des marchés spéciaux. Ce ne sont pas le Nasdaq, mais plutôt le CME (Chicago Mercantile Exchange) ou le CBOT (Chicago Board Of Trade) qui sont des marchés à terme.

Il y a quelques années encore il était difficile de négocier ces matières premières. Il fallait utiliser les futures – des produits dérivés assez obscurs pour le profane – ou des contrats à terme.

 

Un choix varié

Voici une liste non exhaustive des matières premières négociables :

  • Aluminium
  • Brent oil
  • Café
  • Cuivre
  • Maïs
  • Coton
  • Pétrole Brut
  • Énergie
  • Essence
  • Or
  • Fioul
  • Porc
  • Bovin
  • Gaz naturel
  • Nickel
  • Pétrole
  • Or
  • Argent
  • Platine
  • Palladium
  • Argent
  • Huile de soja
  • Soja
  • Sucre
  • Blé
  • Zinc
  • Jus d’orange

 

De vraies matières premières…

Et il était important de faire attention à ne pas se retrouver avec quelques tonnes de blé à se faire livrer !

Mais peu importe. Aujourd’hui le trading sur matières premières est plus simple. Et ce qui compte c’est où on les trouve pour les trader.

metaux et matieres premier

CFD, ETF ou options

ETF

Des ETF et trackers existent par dizaines pour investir sur ces actifs physiques. L’avantage des ETF est qu’ils offrent aussi la possibilité d’investir sur des paniers et donc un groupe de plusieurs actifs. Par exemple : les matières agricoles, les métaux précieux ou non, …

Par contre, ce n’est pas la meilleure façon d’investir.

CFD

Même s’il existe des ETF permettant d’investir sur des matières premières, le plus simple, le plus rapide est d’utiliser des CFD. Si vous avez un courtier comme IG ou un broker Forex certaines commodities vous seront proposées.

Elles peuvent alors se trader comme n’importe quelle paire de devises ou autre CFD sur indice.

Les nombres de lots minimum sont par contre différents. On devra, chez les brokers Forex, acheter plus de lots que pour les paires de devises.

 

Options

Moins dangereuses (j’explique pourquoi dans ma formation Gambit), les options permettent de profiter des fortes variations des matières premières.

 

Un atout des commodities bien utile

Les matières premières ont un avantage sur les autres actifs comme les actions.

En effet, aucune commodity ne perdra totalement sa valeur. Le sucre ne vaudra jamais 0 dollar.

A contrario, une action peut perdre 100% de sa valeur. Et elle peut même perdre 80% du jour au lendemain. Cela n’arrive jamais avec une matière première, même s’il peut y avoir des secousses.

Et puis, surtout, aucune annonce d’un PDG ne fera chuter les cours pendant la nuit.

Si vous investissez sur une matière première vous ne perdrez pas votre argent à cause de cela. Mais plutôt à cause de l’effet de levier !

 

Des prévisions plus faciles

Sur les commodities la météo, l’économie et la politique jouent un rôle plus simple et plus facile à lire.
Qu’il fasse un temps pourri dans les tropiques et c’est la production de sucre qui en patie.
Que le gel détruise les récoltes dans toutes l’Europe et le blé augmente.
Que l’OPEP ouvre les vannes en grand et c’est le pétrole qui chute.

 

Des tendances plus longues

Les commodities sont connues pour connaître des tendances plus marquées et plus longues que la plupart des actions. Et dans les deux sens.

Il est donc facile de décrypter les graphiques historiques des cours des commodities à l’aide de l’analyse technique.

Et d’en profiter.

 

Le seul hic (en ce moment)

Seul problème à l’heure où j’écris cet article : le ralentissement de l’économie mondiale est la cause d’une tendance baissière globale du cours des matières premières. Quasiment toutes les commodities perdent de la valeur.

Certaines connaissent de petits sursauts que l’on peut exploiter.
Mais on peut aussi prendre des positions courtes !

 

Le cas du pétrole

Le pétrole est une matière première à part. Elle est très surveillée. On peut se spécialiser dans le trading sur pétrole via les options, par exemple.
Ce genre de trading permet de connaître à l’avance sa perte maximale.

 

Comment trader les matières premières ?

Pour trader sur ces actifs physiques il convient de repérer les tendances.

On peut se tenir informer de la météo, de l’économie ou réfléchir sur la géo politique, mais le plus simple est d’utiliser ses outils d’analyse technique :

 

Et en intraday ?

Pour s’affranchir des éléments géopolitiques, mais aussi pour pouvoir trader avec un capital plus faible et prendre moins de risques avec l’effet de levier, il est possible de trader en intraday.

Sur des unités de temps de 1 minute le trader pourra réaliser de belles plus-values à la hausse comme à la baisse. Et cela en quelques minutes seulement !

 

Précautions à prendre

Il faudra choisir un cours élevé en valeur absolue. En effet, plus le montant est grand, plus les variations en nombre de pips sont grandes. Et comme le trader est payé en pips, c’est mieux !

Il conviendra aussi de connaître un minimum sa commodities pour savoir quand les cours bougent de façon intéressante. Mais ça c’est vrai avec tout actif en bourse.

 

Conclusion

Le trading sur commodities peut être une spécialisation intéressante pour le trader en daily ou en day trading. Les matières premières ont des atouts par rapports aux actions et leurs tendances sont bien marquées.

En faisant attention à l’effet de levier leur trading est à envisager grâce à des outils simples comme les CFD et les options qui sont maintenant rendus accessibles par les courtiers en bourse.

 

Crédits, dans l’ordre dans la page ; khuruzero, Rawich FreeDigitalPhotos.net

Mots-clés: tout sur le triamding

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge