Trading-Attitude
Apprendre la bourse en ligne facilement et gagner de l'argent avec les actions, les CFD ou le Forex

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

Mais ils sont nuls en économie !

Mister Président les sans dents vous ont déclaré nul en économie ! La rentrée est dure pour Mister Prési dents : « Merci pour ce moment » le livre de Valérie Trierweiler, le départ de Julie Gaillet, Cambadélis qui aurait menti sur ses diplômes, Macron qui a gagné des millions et ne paie pas l’ISF, Thévenot phobique de l’administration qui en vit et ne paie ni impôts ni loyer, le chômage en hausse, les impôts qui flambent mais rapportent moins, la croissance en berne, le Front qui monte et passe en tête, Sarko qui revient, la confiance de peu, les orages qui inondent tout, la pluie quand il fait des discours, un été pourri, les sondages dans les chaussettes, et probablement Noël aux tisons, …

On ne tire pas sur une ambulance… mais là c’est à la mitrailleuse que ça sulfate. Sa cote de popularité va finir éparpillée façon puzzle.

 

les sans dents

Oui, je n’ai pas hésité à montrer une photo d’un spécimen hideux de sans-dents. Je sais, l’image est insoutenable pour tous ceux qui sont nés une cuillère en argent dans la bouche.

Mais revenons à nos moutons.

 

Nul en économie

Conseillé par un petit génie, soi disant, nos politicards ont choisi d’augmenter les impôts. Oh, non parce que c’est efficace, mais par dogmatisme, démagogie et idéologie.

TOUT LE MONDE sait qu’augmenter le poids des impôts en réduit le rendement. Je le dis depuis le début. Et cela n’a pas raté.

Pourquoi ?

Dans tout cours d’économie de première année il y a ce que l’on appelle la courbe de Laffer j’en parlais il y a 2 ans.

 

L’impôt tue l’impôt.

Donc, si tout le monde le savait (enfin, les lettrés – les illettrés ne pouvant pas le deviner – cf Macron), pourquoi sommes-nous assommés d’impôts et de taxes ?

Pourquoi y a-t-il 84 taxes supplémentaire depuis quelques années ?

Pour être honnête, Nicolas Sarkozy en a bien créé 60. Mais pour être encore plus honnête, ces taxes étaient douces pour les classes moyennes, la force vive de la nation, même si déjà elles commençaient à tirer la langue à chaque tiers provisionnel.

Celui qui veut ressembler à tonton, lui, a créé des taxes ignobles et fait exploser l’IRPP et les taxes sur le capital. Or c’est le capital qui crée l’emploi, non ?

La fable de la belette prise au piège

Une belette se trouvait prise au piège qu’avait posé un paysan. Celui-ci s’apprêtait à la jeter prisonnière dans la rivière.

Elle lui dit :

– C’est ainsi que tu me remercie d’avoir chassé toute l’année les rats et lézards de tes champs ?

– Je le sais ça, mais tu étranglais aussi mes petits, tu vidais la basse cour et les pots où la viande était conservée. Alors, crève, vermine !

 

Cette fable d’Ésope dit que celui qui prétend vous aider tout en vous faisant du mal doit être écarté.

 

Quand on prend de mauvaises décisions par dogmatisme et idéologie et que cela ruine un pays, on se comporte comme une belette, non ?

 

economie en berne

La faute à qui ?

Cela fait 40 ans que la France vit au dessus de ses moyens. La dette ne cesse de croître et, pire encore, le déficit aussi.

 

Des caps symboliques en terme de déficit et de dette seront bientôt atteints.

La dette va en effet très bientôt atteindre :

  • 2000 milliards d’euros
  • le montant du PIB !

 

Les prêteurs vont-ils continuer à nous faire confiance ou allons-nous nous transformer en fiasco grec ?

 

Le chômage est dû au fait que toute la capacité d’investissement va dans la dette de l’état. Il ne reste plus rien pour investir dans les entreprises (le fameux et tant décrié capital) et créer des emplois.

 

Le problème c’est que…

quiconque arrive au pouvoir maintenant, ne pourra plus rien. Il faudrait, pour inverser les machines du Titanic :

  • supprimer toutes les aides sociales (allocations, RSA, CMU, subventions, niches fiscales, …)
  • fermer les frontières aux quémandeurs
  • sortir de l’Euro et de l’Europe administrative
  • retarder le départ à la retraite
  • permettre de licencier plus facilement
  • tailler dans le maquis des règlementations, normes, lois qui sclérosent la vie économique française
  • supprimer des tas d’emplois publics
  • supprimer le Sénat
  • réduire des 3/4 l’Assemblée nationales (on a plus de députés que les USA ont de sénateurs !)
  • et j’en passe.

Quel président prendra ce risque ?

 

La solution

 

La solution, c’est celle du dilemme du prisonnier : on ne bouge pas. On attend que la situation pourrisse comme en Grèce ou en Italie. Alors, on ne pourra plus payer les fonctionnaires et l’état et le gouvernement cesseront de fonctionner. Et on se rendra compte, comme en Italie ou en Belgique (pour des raisons politiques) que tout ça cela ne sert à rien. Que ces technocrates ne servent à rien.

L’inflation galopera. La guerre civile éclatera.

 

Que faire ?

 

Quand la dette coulera le pays (quand les taux vont exploser) l’État va piquer vos liquidités. Prenez la fuite si vous le pouvez.

Si vous ne pouvez pas quitter le navire, planquez votre argent dans l’immobilier, à l’étranger, dans l’or ou les actions.

 

Images : olovedog, imagerymajestic FreeDigitalPhotos.net

Comments ( 3 )

  1. Replysam ventura
    excellente billet comme d habitude, et puis aujourd’hui il vau mieux être un sans dent, qu'un sans cervelle sam ventura Article récent : J'ai failli fermer art du trading et vous dire en revoir, une histoire de fouMy Profile
    • ReplyMichel
      Merci ;-) Je ne pense pas qu'ils sont sans cervelle, au contraire, pour louvoyer dans les passe droit, les combines ils sont forts. C'est une forme d'intelligence d'arriver à ce niveau en politique. Dommage qu'ils aient des idées à l'envers, comme taxer le capital pour créer de l'emploi.
  2. ReplyGaël Indépendance financière
    Tout à fait d'accord avec toi Michel, un bon article empreint de lucidité, et non politiquement correct, c'est ce qui fait qu'il est tellement vrai! Quelque soit la couleur politique, l'impasse est là, causée par des années de politique laxiste et non visionnaire. Pour ma part, j'ai déjà agi en investissant dans l'immobilier à l'étranger : Mon expérience immobilière en Asie Diversification + actif tangible + profiter de la croissance de l'Asie Gaël Indépendance financière Article récent : Comment faire fortune : réfléchissez et devenez richeMy Profile

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge