Trading-Attitude
Apprendre la bourse en ligne facilement et gagner de l'argent avec les actions, les CFD ou le Forex

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

McDonald’s crée de la valeur en bourse

burger

La mal bouffe crée de la valeur en bourse. Deux sociétés à la tête de chaînes de restauration rapide caracolent sur les sommets en bourse. À tel point que l’on perd patience à attendre que cela baisse un peu pour en prendre. La première s’appelle McDonald’s.

 

Le champion du fast food en forme

On aime ou on aime pas ses produits (personnellement quand j’y vais, ce qui est rare, je ne prend que du Royal Bacon, c’est trop bon), mais il faut avouer que l’action McDonald’s, cotée sur le NYSE, au contraire de ses clients trop assidus, est en forme olympique (voir le graphique ci-dessous).

McDonald performe en bourse

McDonald performe en bourse (cliquer pour zoomer)

On assiste à une petite consolidation horizontale après un long rallye haussier. J’espère qu’une bonne baisse (avec 2 s ;-)) va arriver pour pouvoir en prendre. À ce niveau-là, si j’en achète, ça va se mettre à chuter ! Il va forcément y avoir une consolidation un peu plus sérieuse, mais que c’est dur d’attendre et de la voir monter !

Et ce n’est pas la seule à sur-performer en bourse en ce moment.

Un café en bourse

Comment faire fortune avec une cafétéria ? Réponse : en ouvrir une autre, puis une autre, etc. Et décliner le même concept partout dans le monde.

Et le gagnant est Starbucks, pour ses cafétérias Starbucks Coffee.

 

Café

Les chaînes spécialisées aussi

Un cours multiplié par 5 depuis 2009. Pas mal ! Cela va-t-il continuer ? Même dilemme qu’avec McDonald’s.

starbuck

Faire fortune dans le café (cliquer pour zoomer)

Là aussi on se demande quand entrer dans le train de la hausse.

Comment en profiter

Dans ces cas-là il y a deux façons de profiter de la hausse :

Les creux

La première solution est d’attendre un creux (indiqué par exemple par l’indicateur Stochastique) pour acheter.

Ce que j’appelle un creux c’est quand le Stochastique descend sous la valeur 20, puis repasse au-dessus de 20 (il faut alors acheter). Quand la tendance à moyen terme est forte, on peut se permettre d’acheter quand le Stochastique est sous 20. Voir le graphique ci-dessous. Les gribouillis oranges indiquent les achats.

Utilisation du stochastique

Utilisation du stochastique

 

Les break-outs

Deuxième solution : acheter chaque fois que le dernier plus haut est cassé à la hausse (j’appelle ça un Break out). On placera un stop loss soit à un prix qui garantit un gain null (pour être even, comme on dit en anglais), soit en dessous du dernier plus bas (le dernier creux). Ce dernier peut signifier une baisse de 20 % ! Il faut donc être confiant. Cela protège d’un retournement de tendance (cf. loi des vagues de Dow). J’ai déjà discuté de ce problème du choix des stop loss dans « Suivi trading automatique au 07 janvier 2012 ou le danger des stop loss ».

Pour la sortie soit on reste longtemps si on est sur une valeur de croissance, soit on sort dès la fin du rallye (on fait alors du swing trading).

achat sur Break Out

Achat sur Break Out et vagues de Dow

Sur le graphique ci-dessous, vous auriez acheté chaque fois que le cours repasse au-dessus du trait orange. C’est simple et cela peut rapporter gros.

Pour aller plus loin

Comment trader mieux avec la moyenne de Hull

Trouver un système de trading réellement efficace

Comment utiliser les bandes de Bollinger

Un système de trading pour profiter des hausses mais se protéger des baisses

Un système de trading assurance de portefeuille

 

 

Crédits images :

Grant Cochrane / FreeDigitalPhotos.net

Jeroen van Oostrom / FreeDigitalPhotos.net

Comments ( 3 )

  1. Replylalwende
    Bonjour, Plus je lis des articles sur votre blog très intéressant. Plus je trouve qu'il y a une corrélation entre trading et poker. Un joueur de poker avisé va analysé les situations, établir des profils, définir ces moves en fonction de sa position à une table, calculer ces côtes d'amélioration, utiliser ou pas sa fold equity, mais surtout value value value. Ah oui j'ai oublié il va aussi plus ou moins chatté (avoir de la chance). Ce n'est qu'une opinion d'un total novice de votre monde. Mais je suis curieux.
    • ReplyMichel
      Sauf que le poker c'est des probas pures. En trading, il y a des probas mais aussi des drifts : les tendances, qui faussent les statistiques. Les news, bonnes ou mauvaises, changent aussi la donne.
  2. Replylalwende
    Le dernier graph ressemble plus ou moins à mes gains en micro limite ;)

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge