Trading-Attitude
Apprendre la bourse en ligne facilement et gagner de l'argent avec les actions, les CFD ou le Forex

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

Pourquoi investir ou trader en bourse ?

Pourquoi la bourse

La bourse tu l’aimes ou tu la quittes !

 

Si vous n’êtes pas encore convaincu que la bourse peut vous aider dans vos projets – notamment ceux d’indépendance financière, je vais enfoncer le clou et tenter de répondre à une question maintes fois posée et que vous vous posez peut-être en secret :

 

Est-il possible de vivre du trading en bourse ?

 

Vaste question ! Pourtant, de sa réponse dépend la vie de nombre d’entre vous. En effet, vous avez peut-être envie de dire Au-revoir Président ! Et ce n’est pas en jouant au Loto que vous allez le faire (enfin, il y a peu de chances).

 

Première idée reçue à combattre : n’espérez pas vous arrêter de travailler du jour au lendemain et casser votre croûte en spéculant sur les marchés financiers.

 

Investir et s’arrêter de travailler

Tout d’abord, les frais sur les transactions financières sont très élevés. Il faut donc gagner beaucoup plus pour :

  • faire gonfler votre capital et gagner encore plus (c’est la différence avec un emploi de salarié)
  • dégager des sommes vous permettant de vivre au quotidien et de payer les factures
  • payer les impôts (attention vous payez avec un décalage de 1 an).

 

Si, en plus, vous tradez dans le cadre d’une société, il vous faudra vous verser un salaire : autant de cotisations supplémentaires dont vous ne verrez peut-être jamais la contrepartie (espérez-vous encore avoir une retraite ?).

La seule piste possible si vous voulez vous arrêter de travailler et vivre du trading, c’est le day trading. Le problème c’est que vous devez encore travailler. Pour vous, mais travailler quand même.

 

Investir avec un capital suffisant

À moins d’avoir trouvé la baguette magique – le système de trading qui marche à tous les coups (ce dont je doute – mais je veux bien vous croire), pour gagner l’équivalent de votre ancien salaire, il vous faudra un capital assez élevé !

En effet, je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais en bourse on gagne une certaine proportion de ce que l’on place. Même si les instruments financiers à effet de levier (Forex, CFD, options, …) ne donnent pas cette impression, c’est le cas.

Pour gagner beaucoup il faut risquer beaucoup.

Pour se permettre de risquer beaucoup il faut que les sommes engagées :

  • soient importantes
  • et que vous puissiez psychologiquement les perdre sans que cela vous pose un problème – dur à faire !

 

Donc, « si vous n’avez pas le capital nécessaire, il faut le constituer. »

 

Augmentez votre capital

OK. Supposons que vous ayez quitté votre emploi de salarié. Pour gagner suffisamment d’argent pour vivre il faut un capital important.

Cependant, dans un premier temps vous allez passer l’essentiel de votre journée à gagner votre vie. Alors, à quoi bon quitter votre emploi de salarié pour rester à la maison devant plusieurs écrans, sans relations, sans collègues de travail, sans rencontre de la femme de votre vie dans les transports en commun ?

Il faut donc parvenir à se dégager plus de temps libre. Après tout, c’est ça le but de quitter un emploi de salarié.

Voulez-vous vraiment gagner beaucoup d’argent et ne pas avoir le temps de le dépenser ?
Pour parvenir à vous dégager du temps et à acquérir l’indépendance financière, il vous faut gagner autant, voire plus, tout en réduisant votre temps de travail.

 

Il y a 3 solutions à cela :

  • jouer plus gros à chaque coup
  • automatiser les trades
  • améliorer les performances.

 

« Le robot de trading qui vous fera gagner des millions en partant de 1000 euros n’est pas encore codé, je pense. »

 

D’autre part, pour ce qui est de l’amélioration des performances, c’est une chose dont nous parlerons plus loin.

Le problème, à performances constantes, se réduit donc au fait de trader avec un gros capital. Si vous partez d’un petit capital, vous devez le faire s’accroitre. par conséquent, outre la nécessité de tirer de son activité de trading des revenus pour vivre, et pour payer des impôts, il faut garder de l’argent de côté pour faire grossir son capital ou son portefeuille.

 

Si vous n’avez pas encore le capital nécessaire pour investir

Plutôt que de vous lancer dans l’aventure non préparé, je vous conseille, si vous n’avez pas suffisamment de capital pour trader en bourse ou sur le Forex et en vivre, d’agir en investisseur en bourse.

Constituez-vous un capital en investissant sur des actions de croissance. Accumulez et soyez patients pendant quelques années.

 

Trop long ?

Alors il faut améliorer les performances de votre trading. Mais comment faire ?

 

Améliorer les performances

Pour gagner plus – à capital identique – en tradant en bourse ou sur le Forex, et sans courir plus de risque avec un effet de levier trop élevé, il faut une très bonne stratégie.

 

Mais, une bonne stratégie c’est quoi ?

Une bonne stratégie c’est :

  • exploiter un biais statistique
  • utiliser de bons indicateurs (et, surtout, la bonne combinaison d’indicateurs)
  • ou bien choisir ses supports d’investissement.

 

Quel est le plus simple ?

 

Honnêtement, la stratégie la plus simple est de choisir les bons supports. En effet, si l’on observe les stratégies des plus grands traders (y compris Warren Buffett) on découvre qu‘ils ont toujours plus ou moins investi soit dans la valeur, soit dans la tendance.

 

Une façon simple d’améliorer les performances est donc d’investir sur des actions qui s’apprécient fortement. C’est moins de travail et des chances de gains plus importants.

 

Une stratégie si vous travaillez toujours

Quand on travaille on n’a pas trop le temps de trader. Voici une stratégie pour les malheureux qui sont encore salariés d’un patron qui se moque bien d’eux. Elle est toute simple et facilement réalisable.

 

Elle consiste à investir régulièrement une partie de votre épargne dans la valeur sur le long terme.

 

Si vous avez plus de temps à y consacrer, tout en restant salarié, vous pouvez pratiquer le swing trading sur les pépites du Nasdaq. Les gains sont potentiellement plus importants.

 

Se dégager du temps quand on joue en bourse tous les jours

Bravo I Vous avez franchi le cap. Vous êtes prop trader (trader sur fonds propres). Mais cela vous prend toute la journée.

Est-ce soutenable à long terme ? Non.

 

Vous devez donc soit automatiser, soit faire croître votre capital pour jouer de plus en plus gros. Ainsi trader une heure par jour suffira peut-être.

Créez donc votre robot de trading pour vous remplacer. Avec un (très) gros capital, une stratégie même peu efficace suffira.

 

Autre moyen de jouer de plus en plus gros : utilisez une méthode de money management pour accroître vos gains sur le moyen terme.

 

2 méthodes kamikaze

Vous pouvez aussi tenter de brûler les étapes si vous avez des nerfs suffisamment solides.

 

Une première méthode risquée consiste à jouer avec un fort effet de levier sur un horizon de temps très court (du genre 1M) en scalping.

Conservez sur votre compte juste ce qu’il faut. Ce qu’il faut pour ne pas déclencher les appels de marge. Et ne pas être dans l’embarras en cas de perte totale.

Retirez régulièrement les gains pour les mettre en lieu sûr. Ne laissez sur le compte qu’une faible partie des gains pour accroître le capital.

 

Une autre méthode risquée est d’utiliser des robots. Ou des signaux gérés par d’autres. Signal Trader peut vous y aider. J’ai déjà raconté mon aventure avec eux dans cet article.

 

Mise à jour 2016 :

Il y a eu le krach du Franc Suisse. Les robots qui semblaient gagner régulièrement se sont effondrés. Très rapidement.

Ce genre de sites n’est pas à suivre. Les robots pratiquent des martingales perdantes.

Y investir n’est pas une bonne idée.

 

Avis à ceux qui ont les nerfs assez solides pour investir ainsi !

 

 

Image : Renjith Krishnan FreeDigitalPhotos.net

Comment ( 1 )

  1. ReplyBen de Bourse Ensemble
    Salut Michel, Sympa les deux méthodes kamikazes à la fin! À fortement déconseiller aux purs débutants... ce qui d'une certaine manière revient à dire qu'il n'y a pas vraiment de chemin fiable pour brûler les étapes. Pour les signaux générés par les autres, je reste plus mitigé. À partir du moment où on comprend la mécanique, le pourquoi et le comment, il y a moyen de s'inspirer, modifier, personnaliser. Utiliser un indicateurs aveuglément, ça oui, c'est dangereux! Ben Ben de Bourse Ensemble Article récent : Le trading avec Ichimoku – Une méthode pour gagner (1/2)My Profile

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge