Trading-Attitude
Apprendre la bourse en ligne facilement et gagner de l'argent avec les actions, les CFD ou le Forex

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

Quand vendre une action en bourse sans se tromper ?

Vous allez peut-être être étonné, mais le plus dur en bourse n’est pas de savoir quand acheter une action. Le plus dur c’est de savoir quand vendre une action car la perte ou le gain en bourse est réalisé quand on vend l’action. Alors je vous le dis : quand vendre une action ? Et je vais répondre à cette question que devrait se poser tout trader et tout investisseur en actions.

 

quand vendre une action sans se tromperVendre une action sans se tromper

 

Ne jamais vendre une action

 

Ma première réponse c’est : ne jamais vendre une action. Ma première car, vous l’aurez sans doute deviné, ce n’est pas aussi simple que cela.

Warren Buffett dirait qu’il faut vendre quand le business model de l’entreprise n’est plus la machine à cash d’avant. Mais en temps normal (le business model ne change pas), on ne vend pas une action de croissance.

Quand son cours a baissé (la plupart du temps à cause d’une crise qui a touché tout le marché) on renforce sa ligne.

 

En plus, ne pas vendre implique que l’état ne touche pas sa dime (une spoliation horrible).

 

Selon vos capacités financières vous pouvez donc vous retrouver avec 100 000 euros ou 1 million d’euros d’actions Essilor. Dormirez-vous tranquille alors que le krach guette ?

 

 

Le risque de ne pas vendre une action

 

Si vous voulez mettre vos actions dans un PEA pour limiter l’impact de la fiscalité (délinquance organisée par l’état), il vous faut acheter français (ou européen). Et en France les pépites qui offrent de beaux gains comme les tycoons de la bourse américaine sont rares.

On a donc du mal à diversifier son portefeuille. Et cela comporte un risque comme le risque de corrélation : le risque que toutes ses actions perdent en valeur en même temps.

 

Mais comment combattre ce risque ?

 

Une première méthode est la diversification classique. Mais le retour de bâton est que la performance du portefeuille est lissée.

 

 

Vendre une action souvent

 

Une autre méthode, plus intelligente, est de mettre tous ses œufs dans le même panier, mais un panier d’actions à fort biais haussier.

 

Imaginez que vous ayez une poule aux œufs d’or qui chaque jour vous donne une belle action qui peut vous offrir des gains de 10% ou plus sur les semaines qui viennent.

 

Supposons aussi que vous ne vouliez pas bloquer votre argent sur la durée. Vous allez donc rester dans le marché uniquement dans les rallyes haussiers.

 

C’est comme si vous profitiez d’une bulle internet chaque mois !

 

 

Malheureusement à la fin de la bulle il faut vendre ses actions car, sauf exception (suivi de tendance), on ne sait pas ce qu’il va advenir au-delà de la bulle.

 

Cela s’appelle faire du swing trading.

 

Pour savoir quand vendre son action il existe des outils, des techniques : indicateurs, patterns, etc.

 

L’inconvénient du swing trading est que l’on passe à côté des longues tendances des valeurs de croissance.

 

Vendre très souvent

 

Si vraiment on ne veut pas courir le risque de garder des actions du jour au lendemain, on peut s’adonner au day trading. On revendra donc très souvent ses actions dans la journée.

 

Un support très intéressant pour le day trading est le Dax, l’indice de la bourse allemande : de très beaux mouvements, une belle régularité et un biais somme toute haussier.

 

En ce qui concerne la technique : c’est la même que pour le swing trading. Le mieux est de profiter de petites (ou grosses si on a de la chance) tendances dans la journée.

On va donc profiter de bulles intraday et revendre à la fin de la bulle ou de la série de bulles.

 

 

Vendre une action pour se protéger

 

On peut aussi vendre des actions automatiquement quand un ordre stop se déclenche. Il est possible de programmer la vente d’une action pour protéger ses gains ou son capital. On utilise pour cela des stop loss.

Une vente programmée vous sauvera.

 

Ne pas se tromper quand on vend une action

 

Je ne vais pas vous dire que l’on peut ne pas se tromper quand on vend une action. On peut, et on doit, placer des stop loss pour limiter les pertes. Dans ce cas on ne se trompe pas puisqu’on se protège.

Mais on peut aussi vendre trop tôt. Le swing trading a le petit inconvénient de ne pas nous faire profiter d’une longue tendance.

 

La plupart des déconvenues en bourse quand on a appris à protéger son capital est de vendre trop tôt.

 

La performance d’un trader se mesure à sa capacité à générer de forts gains quand il est gagnant et de faibles pertes quand il est perdant.

 

En bourse on passe plus de temps à regretter les bonnes occasions ratées, les bons rallyes haussiers, qu’à regretter les pertes.

 

 

Deux techniques pour vendre une action

 

La première technique pour vendre une action est de programmer un stop de vente. Un ordre stop de vente est un ordre programmé à l’avance qui vendra l’action quand elle atteindra un cours situé en dessous du cours actuel.

À l’entré en position ce stop est situé sous le cours d’achat. S’il est atteint l’action est vendue et un perd un peut d’argent.

Quand l’action gagne suffisamment de terrain, on peut déplacer le stop vers le haut.

 

Quand un rallye haussier est terminé, le stop est là pour vendre l’action en cas de retournement de tendance. Mais il doit être suffisamment loin pour rester en course si le rallye se transforme en tendance.

 

La seconde technique pour vendre une action est la technique TLB. Cette technique tirée du cours Tradez Gagnez est très visuelle et permet de suivre une tendance et sortie à la fin de celle-ci.

 

 

Conclusion

 

Pour conclure, on vendra une action à la fin d’une bulle ou de plusieurs bulles, sauf si l’on est en présence d’une valeur de croissance. Ainsi, vendre une action est relativement simple, même si, en pratique, utiliser les outils à disposition (l’analyse technique) nécessite un peu d’expérience et de connaissances.

Ce livre est le point de départ qui vous aidera à acquérir les techniques pour vendre une action.

 Cliquez sur l’image

pour voir le détail

Matériel photographique : FreeDigitalPhotos.net

Comments ( 2 )

  1. ReplySovanna Sek
    Bonjour Michel, Il est clair que vendre une action n'est pas un acte facile à faire. Parfois, cela peut laisser des regrets. Par exemple, je me prends la tête à deux mains après avoir ORPEA avec une plus values de 30 % en 2013 car par la suite son cours n'a fait que monter et surfe techniquement sur une tendance haussière. Cordialement. Sovanna Sek Article récent : La garantie des titres de votre PEA ou compte titresMy Profile
    • ReplyMichel
      C'est le plus dur de savoir quand vendre. C'est ce qui fait la différence, en day trading, entre 1% par jour et 10%...

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge