Trading-Attitude
Les traders malins se forment ici

 

Laissez-moi votre adresse email. Je vous enverrai en moyenne une fois par semaine des emails éducatifs, informationnels et de temps en temps des offres commerciales. Je respecte vos données personnelles. Je m'engage à ne pas diffuser votre adresse email.

Comment se lancer en bourse quand on gagne le SMIC ?

Le WE dernier une lectrice m’a écrit : elle gagne le SMIC et entend beaucoup parler du trading. Cela l’interpelle donc. Et se demande si c’est vraiment la solution. Je suis connu pour répondre longuement à qui m’écrit. Cette fois-ci j’ai voulu partager la réponse. En espérant que cela serve à tous ceux et celles qui gagnent un petit SMIC.

 

comment se lancer en bourse SMIC

 

La première chose à faire quand on gagne un petit SMIC

Quand on gagne peu il faut commencer par une chose. Économiser. Voici dans cet article quelques pistes.

Pas si simple quand on a des enfants ou que l’on est seul !

Pourtant c’est le passage obligé.

 

La société de consommation

Il faut bien comprendre que la société dans laquelle nous vivons est une société de consommation. On le dit depuis longtemps. Mais on le perd de vue.

Tout est fait pour nous faire consommer. Plus que ce que l’on peut s’offrir. Tous les biais cognitifs sont utilisés pour nous faire débourser l’argent que l’on pourrait investir.

Il est donc très important de se mettre dans une bulle. Ne pas céder aux tentations :

  • Pas de smartphone dernier cri.
  • Pas de maquillage (en plus cela abime la peau).
  • Pas de voyages.
  • Pas d’abonnement télé.

 

Être plus fort que les autres

Ou que soi avant.

C’est en faisant ce que les autres ne font pas que l’on se différencie de la masse. La masse des moutons esclaves. Esclaves parce qu’ils bossent pour survivre. Et que les sociétés socialistes modernes leur pique une partie de leur travail pour engraisser les très grandes banques. Et les sociétés comme google, Apple, FB, … Qui, elles, ne paient pratiquement pas d’impôts.

De la force de caractère. Voilà ce qu’il faut.

Et la volonté de s’en sortir.

 

L’effet boule de neige

D’où que l’on parte, même du SMIC, on peut progresser. Les maths financières montrent qu’un euro peut en donner des milliers. Avec le temps et les intérêts composés (malgré cet article).

C’est pour cela qu’il faut commencer à mettre de côté ces euros. C’est la bouée de secours de demain. Et l’argent appelle l’argent.

 

Investir avec un petit SMIC

Les euros mis de côté, il faut les investir.

Il faut alors appliquer ce que j’appelle les « multiple streams of income« .

Pourquoi se limiter à la bourse ? Il faut s’intéresser à :

  • La bourse.
  • Mais aussi l’immobilier.
  • Améliorer et diversifier ses compétences pour gagner plus au travail.
  • Apprendre à négocier. Un meilleur salaire. Des services moins chers…
  • Se lancer dans un business.

L’idée est que les petits ruisseaux font les grands fleuves.

 

Garder la motivation

Je ne vous cache pas que ce n’est pas facile. La plupart des gens qui sont dans une mauvaise situation n’y arrivent pas. Car il faut rester concentré sur ses objectifs comme un laser.

 

L’immobilier

L’immobilier permet d’investir avec l’argent de la banque. Mais le ticket d’entrée est important. Et on ne parle jamais de ceux qui se trompent.

Cependant c’est une piste à explorer. Rapprochez-vous d’un parent, d’un ami qui réussit dans ce domaine. Il pourra vous conseiller.

Et le banquier, il peut prêter quand un projet est bien monté.

 

La bourse et le trading

Si l’immobilier est plus difficile quand on n’a qu’un SMIC, la bourse est plus abordable.

Il faut être patient. Car on n’investit pas en bourse les mêmes montants que dans la pierre. Et il faut réellement débourser les sommes.

Cependant, à un débutant en bourse qui n’a pas beaucoup d’argent, je conseillerais d’investir d’abord pour le long terme sur des actions quasiment sûres.

 

Quelles sont les actions sûres pour un investissement long terme ?

Les actions sûres ce sont celles qui progressent régulièrement au fil des ans. Et celles qui versent de bons dividendes chaque année, mais sans que leur prix baisse.

En France il y a, par exemple, Air Liquide.

Les actions sûres dans le monde c’est Microsoft, Apple, Amazon, … Des actions sur lesquelles les grands fonds et les milliardaires placent leur argent.

 

Comment les acheter ?

La première question à se poser c’est savoir si vous voulez toucher l’argent tout de suite ou pas ?

Si vous n’avez pas besoin de ces revenus vous pouvez ouvrir un PEA. Même au SMIC vous risquez autrement de payer des taxes sur les revenus.

Sinon, un compte titres ordinaire fera l’affaire. Et vous permettra d’acheter des actions étrangères.

Mes Fiches du Trader débutant expliquent les bases de la bourse.

 

Combien acheter ?

Il vous faudra ouvrir un compte avec au moins 300 euros. Mais 1000 euros est mieux.

Attention ! Soyez dans la tête prêt à perdre cet argent. Par là je veux dire que vous ne devez pas avoir besoin de cet argent.

De plus, ne mettez pas en bourse toutes vos économies !

Ensuite vous pouvez, chez Degiro, par exemple, commencer avec de petites sommes. 100 euros par ligne.

Cela permet de se faire la main.

Une action comme Air Liquide rapporte en dividendes entre 4 à 5% par an.

Ma formation Livret 7A explique comment choisir les actions sûres qui rapportent entre 5 et 7%.

Avec ces valeurs, vos économies ne courront pas grand risque.

 

Comment apprendre ?

Se former à la bourse est essentiel. Je dis toujours que c’est moins compliqué que de devenir médecin, mais quand même !

On dit souvent que :

le trading est une méthode onéreuse pour apprendre à se connaître.

En effet, quand on trade avec de l’argent les émotions interviennent. Et les débutants en trading actif (pas l’investissement long terme), après une phase de gain, perdent leur capital.

Il faut donc survivre à ses erreurs. Et gagner en expérience.

La technique permet d’accélérer son apprentissage.

Aujourd’hui, avec internet on peut apprendre plein de choses très utiles.

Il y a des tas de formations sur la bourse et le trading. Mais attention !

 

Éviter les arnaques

La plupart des gens qui vendent des méthodes ou des informations sur la bourse sont au mieux des marketeurs, au pire des escrocs.

Certains vendent cher des informations très anciennes qui sont disponibles gratuitement sur internet.

Certains font du plagiat plus ou moins déguisé.

Beaucoup vendent des choses qui ne fonctionnent pas vraiment.

D’autres font la promotion de techniques qui ne marchent pas du tout ou qui sont dangereuses :

  • Options binaires.
  • Trading social.
  • Robots de trading.
  • Forex (la plupart du temps).

Et les crypto-monnaies ne montent plus comme avant.

Enfin, d’autres vendent leur méthode. Mais parfois elle leur a réussi mais pendant certaines périodes. Ou alors, elles sont difficilement reproductibles.

 

Il est donc important de ne pas céder à ces sirènes.

 

D’après mes infos, la plupart de ceux qui vendent des méthodes vivent de la vente de ces méthodes. Pas de leur utilisation. Et c’est valable pour la bourse, l’immobilier et les jeux…

 

Alors, que faire ?

Même si vous ne gagnez qu’un SMIC, vous pouvez progresser. Et la bourse est le plus simple. Faites travailler les milliers de salariés du monde pour vous. Même si cela ne vous rapporte que quelques centaines d’euros par an.

Formez-vous. Mes formations pour débutants sont là à petit prix.

Pour passer à la vitesse supérieure, ma formation Élite, GABI, vous fera gagner des années. Son contenu est original et surpuissant.

Ne perdez pas courage. Un éléphant se mange morceau par morceau.

 

D’autres pistes ?

Dans la catégorie business il y a d’autres pistes. Si vous avez des compétences rédactionnelles ou artistiques, les micro services (voir le site 5euros) peuvent vous apporter des compléments de revenus.

Vous pouvez aussi vous former pour pas cher au développement informatique. Par exemple le développement full stack Javascript. Ce n’est pas très compliqué est la demande est là.

 

Les qualités requises pour s’en sortir

Pour progresser il faut faire preuve de certaines qualités. Pas d’inquiétude si vous ne les avez pas encore (notez le « encore »).

  • Abnégation.
  • Concentration.
  • Persévérance.
  • Curiosité.
  • Résilience.
  • Capacité à se remettre en cause.
  • Courage.
  • Capacité à se motiver.

On peut toujours changer et évoluer dans le bon sens. Il faut d’abord s’auto-analyser et savoir se remettre en cause.

 

Je vous souhaite donc, vous qui êtes au SMIC, d’avoir le courage de faire le premier pas. Puis le second. Etc… Un voyage de mille lieues se fait pas après pas.

Bon courage !

 

Crédits photos : canva

Mots-clés: smic avec la bourse

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge