Trading-Attitude
Apprendre la bourse en ligne facilement et gagner de l'argent avec les actions, les CFD ou le Forex

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

High Frequency Trading, la guerre des robots

by Michel 2 Comments

Les marchés financiers deviennent fous par moment et c’est en partie à cause du High Frequency Trading. Cette activité consiste à passer des ordres automatiques à très haute fréquence, de l’ordre d’un ordre toutes les n millisecondes. En quelques secondes des milliers d’ordres d’achat et de vente sont passés !

Bien sûr, aucun être humain n’est capable de passer autant d’ordres en si peu de temps. Ce sont donc des machines qui exécutent les transactions, c’est pour cela que l’on parle de trading électronique.

Le trading électroniqueConcrètement ce sont des programmes informatiques que l’on appelle algorithmes de trading ou robot de trading. Il existe même des cartes électroniques (cartes couvertes de composants électroniques comme la carte mère de votre PC ou votre transistor, pardon, Iphone) qui contiennent des algorithmes de trading codé en dur, dans des circuits intégrés. Ces cartes peuvent être rackées (rangées les unes à côté des autres dans des étagères électroniques comme les centres serveurs que l’on voit parfois à la télé). Elles génèrent alors des milliards de transactions par jour pour seulement quelques mètres cubes.

Que ce soit un PC avec un logiciel ou une carte on appelle cela une box, ou :

  • black box si vous ne savez ce qu’il y a dedans (elle est achetée à un vendeur créateur de système de trading)
  • white box si vous l’avez conçue vous-même.

Vous aussi, vous pouvez concevoir votre white box grâce à MT4. Dans le logiciel MetaTarder cela s’appelle un Expert Advisor.

Mais dans le cas des professionnels on ne joue pas dans la même catégorie. Un EA va plutôt être un outil de Low Frequency Trading. Les pros font vraiment du HFT, mais le principe reste le même.

Que font les box de trading électronique ?

Une box exécute un programme qui utilise différents types de stratégies :

  • l’arbitrage
  • le scalping
  • le trading sur carnet d’ordres
  • ou l’analyse technique

Les principes de ces programmes sont souvent mis au point par un analyste quantitatif, un Quant. On parle donc de trading algorithmique.

Arbitrage

Faire de l’arbitrage c’est trouver des anomalies permettant de gagner quasiment à coup sûr. Par exemple, si, statistiquement, les calls options sur l’action France Télécom montent 0,5 seconde après une hausse de l’action, dès que le robot détecte une hausse sur l’action il va acheter en quelques millisecondes l’option puis la revendre.

D’après la bible française de la finance, Finance de marché : Instruments de base, produits dérivés, portefeuilles et risques, PortaitFinance de marché : Instruments de base, produits dérivés, portefeuilles et risques, Portait:

l’arbitrage est une opération qui n’implique aucune mise de fonds et qui n’engendre que des flux de trésorerie positifs ou nuls (en aucun cas négatifs).

L’Absence d’Opportunité d’Arbitrage est une des bases de la théorie de la finance des marchés. Un marché en équilibre est absent d’AOA. A contrario, quand il y a une opportunité d’arbitrage quelqu’un va forcément la saisir, ce qui va équilibrer le marché.

Pour faire de l’arbitrage il faut être très rapide, d’où l’utilisation de l’électronique.

Théoriquement, dans un marché qui ne s’affole pas, l’espérance du gain est positive. En clair, les arbitragistes gagnent à tous les coups. D’ailleurs, ABC Arbitrage, une boîte française indépendante qui fait de l’arbitrage n’a pas autant souffert de la crise que ses consœurs financières, et elle offre toujours un fort dividende.

Le scalping

Faire du scalping c’est, en gros, profiter du bruit qu’il existe sur le marché. La théorie financière des produits dérivés est basée sur des équations différentielles comme l’équation de la diffusion essayant de modéliser sous certaines conditions un mouvement brownien.

Quand vous achetez un actif à 1.5543, pendant quelques micro secondes, le prix va varier de 1.55425 à 1.55435, par exemple. C’est du bruit. Le robot va vendre dès qu’il fait un petit point de bénéfice, sauf qu’il le fait 100 fois par seconde. À la clef il y a de gros bénéfices.

Le trading sur carnet d’ordres

Il s’apparente un peu au scalping. Le robot va  analyser le carnet d’ordre pour déterminer qui veut vendre ou acheter et à quels prix. On dit qu’il établit une cartographie du carnet d’ordres.

Il va ensuite acheter au meilleur prix puis vendre plus cher selon la répartition des ordres.

Pour établir la cartographie il va passer un ordre. Cet ordre va trouver une contrepartie (un ordre inverse au même prix) ou pas. Si la contrepartie est trouvée, l’ordre va être annulé et le robot stocke le prix et la quantité demandés par la contrepartie. Il exploitera ces informations plus tard.

Tout se passe en quelques millisecondes ou nanosecondes, et, ce, des milliers de fois par seconde.

On en arrive donc à cette étrangeté : 90% des ordres passés sur les marchés financiers ne sont pas exécutés. Des centaines d’institutions font tourner ces robots qui s’espionnent les uns les autres en essayant de tirer parti des concurrents. C’est une véritable guerre des robots.

Les algorithmes utilisant l’analyse technique

Ces algos sont plus classiques. Ils utilisent des indicateurs d’analyse technique. Ils sont assez proches des EA pour MT4.

Les stratégies suivies peuvent être du :

  • suivi de tendance
  • des stratégies de retour à la moyenne (mean reversion).

Ce n’est plus tout à fait du High Frequency Trading et c’est moins lucratif que l’arbitrage.

Quand les marchés s’affolent

Quand on voit que 9 dixièmes des ordres sur le marchés sont générés par des robots et ne sont jamais exécutés on peut se poser des questions.

L’équation de Black et Scholes qui permet d’évaluer les options se fonde sur une dizaine d’hypothèses. Quand l’irrationnel surgit sur les marchés, les robots s’emballent et amplifient les mouvements, sans compter les bugs potentiels.

Quand vous placez un ordre Stop Loss ces robots se font une joie de les déclencher, en votre défaveur.

Même les brokers font la chasse aux EA : un Expert Advisor signe ses ordres d’un identifiant. Les brokers n’aiment pas trop ces programmes, et ne leur facilitent pas la tâche lors de l’exécution des ordres.

Si vous utilisez un EA acheté ou récupéré sur internet (et qui marche !) changez l’identifiant des ordres.

 

Pour aller plus loin

Voici deux sites pour aller plus loin.

Une page wiki sur le trading algorithmique.

Un site français sur le trading automatique.

Et 2 livres :

livre sur le High Frequency Trading
 

 

The simple truth about quantitative tradingInside the black box
 

Image:

worradmu / FreeDigitalPhotos.net

Comments ( 2 )

  1. ReplyVincent
    Bonjour Michel, excellent tour d'horizon de ce qui fait le malheur de la finance actuelle ... J'ai fait pas mal de tests sur des EA MT4 programmés par moi même mais ceux-ci sont souvent trop dépendant des paramètres en entrée. Je peux avoir d'excellent résultats et, en changeant un chouia les paramètres , ils peuvent complétement se renverser. Mais je continue à y travailler ... Concernant la carnet d'ordre, aurais-tu des lectures à conseiller permettant de comprendre comment ça marche dans le détail ? A bientôt Vincent (http://www.blog-trading.fr)
    • ReplyMichel
      @Vincent, Sur le fonctionnement du carnet d'ordre je ne connais pas de livre dédié à cela. Par contre, j'ai parlé de Sylvain Duport qui a fait 8400% en bourse en tradant le carnet d'ordre (cliquer sur le lien pour aller sur mon article). En gros il épuise le carnet d'ordre sur des valeurs faiblement liquides pour appâter les autres et provoquer de forts décalages.

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge