Trading-Attitude
Apprendre la bourse en ligne facilement et gagner de l'argent avec les actions, les CFD ou le Forex

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

À propos de l’auteur de Trading Attitude

author

Bourse et Analyse Technique

Give me a lever long enough and a fulcrum on which to place it, and I shall move the world … Aristotle

Je suis passionné d’analyse technique et je commence à bien la connaître.

Je souhaite vous aider à vous protéger des krachs en bourse.

Et pourquoi pas à vous pousser vers de nouvelles performances en trading.

Bien sûr, le trading c’est surtout de l’émotionnel.

Mais une petite dose de technique et de connaissances.

Surtout en analyse technique, c’est vraiment mieux.

Mon objectif est de partager une partie des connaissances que j’ai acquises. Cela inclut :

  • l’Analyse Technique
  • comment se protéger des krachs
  • comment profiter des krachs
  • comment essayer de gagner automatiquement (ou pas) de l’argent sur le Forex
  • des formations
  • des conseils sur des pépites prêtes à bondir

Je suis franc et honnête, mais peut-être parfois maladroit.

J’espère que nous allons progresser ensemble.

 

Ils m’ont interviewé ou parlé de moi :

Mes autres sites

À l’époque de la bulle internet j’offrais des graphiques interactifs sur un site.

Comme ceux de Boursorama.

Puis par manque de temps j’ai arrêté.
Depuis j’ai beaucoup appris.

 

J’aimerais vous transmettre mes connaissances.

Sur d’autres plans, j’édite un blog dont le sujet est le développement personnel (surtout la PNL), la santé, la spiritualité et l’argent.

 

Éditos

Parfois j’ai envie de parler d’économie ou de politique.

Alors j’écris de petits billets

 

Michel

 

Comments ( 10 )

  1. ReplyHARHOUZ
    Bonsoir Michel, je me présente Abdelhafid je trouve votre blog très intéressant voir enrichissent. Mais je suis débutant et passionné par le traiding j'avoue ne pas savoir par où commencer la bourse ou le forex? Merci d'avance pour vos conseils à bientôt.
  2. ReplyAbdel
    Bonsoir Michel, je me présente Abdelhafid je trouve votre blog très intéressant voir enrichissent. Mais je suis débutant et passionné par le traiding j'avoue ne pas savoir par où commencer la bourse ou le forex? Merci d'avance pour vos conseils à bientôt.
    HARHOUZ: Bonsoir Michel, je me présente Abdelhafid je trouve votre blog très intéressant voir enrichissent. Mais je suis débutant et passionné par le traiding j’avoue ne pas savoir par où commencer la bourse ou le forex? Merci d’avance pour vos conseils à bientôt.
    • ReplyMichel
      Bonjour ! Je vous conseille de commencer à vous intéresser à l'analyse technique via des sites internet ou des livres... et de pratiquer en étudiant les graphiques.
      • ReplySandra
        Bonjour Je dois commencer par quoi exactement .... merci
        • ReplyMichel
          Bonjour, Je vous conseille de commencer par découvrir l'analyse technique. Aujourd'hui il y a un grand choix d'excellents bouquins sur ce sujet.
  3. ReplyGrégory R.
    Bonjour Michel, Avant de commencer une analyse technique, n'y a t-il pas une étape fondamentale pour faire le tri et choisir les opportunités (les valeurs à potentiel) ? Comment procédez-vous ? Cordialement
    • ReplyMichel
      Bonjour Grégory ! Vaste, mais bonne, question. Je dirais, peu importe l'action pourvu que l'on ait l'ivresse ! :-) Plus sérieusement, il y a plusieurs façons de procéder. Tout d'abord, quand vous écrivez "commencer une analyse technique" vous semblez évoquer une analyse chartiste (voire avec quelques indicateurs) comme on en voit tant sur plein de sites et journaux (s'ils existent encore). C'est oublier, à mon humble avis, qu'un titre vit. La "configuration" peut changer du jour au lendemain. Tout dépend de votre profil d'investisseur / trader. Cherchez-vous à investir dans des actions pour toucher des dividendes ? Alors il faudra, effectivement, analyser la solidité de la société. L'AT servira à entrer à moindre frais. Voulez-vous des plus-values à long terme sans grand risque ? Alors il vous faudra investir dans les valeurs de croissance : une analyse fondamentale s'impose. Si vous voulez faire du swing trading, vous interviendrez sur des actions "connues", mais, comme vous recherchez des rallyes haussiers, peu importe. Ce sont les indicateurs qui comptent. D'ailleurs, bien souvent, c'est un screener qui vous permet de trouver les actions sur lesquelles trader. Il convient bien sûr d'écarter les sociétés en liquidation et qui ont trop souvent dévissé du jour au lendemain, ainsi que celles qui ne sont pas assez liquides et qui n'ont pas assez de momentum. Mais vous savez quoi ? Tout se voit sur le graphique historique, puisque la cotation et l'action des prix est la résultante de toutes les informations que les professionnels bien mieux informés ont. Une fois, sur Carrefour, j'avais constaté une baisse quelques jours avant une annonce qui a fait chuter le cours. J'ai bien étudié ce phénomène. Il est heureusement rare de voir une action en pleine hausse chuter de 40% du jour au lendemain. Cela arrive, mais pas si souvent. Et encore moins un indice. Un indicateur comme le Krach Killer peut avertir des risques de chute. Je prépare justement un article sur la chute de l'or. Grâce à cet indicateur je suis sorti assez tôt, en conservant ma PV. Pour résumer, vous allez bien sûr trader sur des actions que vous connaissez à peu près, mais ce qui reste déterminant c'est l'action des prix, résultante de toutes les informations et croyances. Enfin, c'est mon avis. Et vous, qu'en pensez-vous ?
      • ReplyGrégory R.
        Je crois que la plupart des traders négligent l'information. C'est ce que je constate lorsque je parcours leur blog. Il y a partout des formations pour l'AT, le trade dans tout son aspect technique, les choses à faire et à ne pas faire, mais nulle part on trouve une bonne formation à la recherche d'informations pour dénicher des opportunités ou même tout bêtement expliquer pourquoi tel ou tel titre s’effondre ou grimpe jusqu'au ciel. Je m'explique, lorsque j'analyse mes graphiques, avec du recul, ils me permettent de déceler une tendance, éventuellement un setup et où placer mon stop. Mais ça n'explique pas la tendance et encore moins pourquoi je dois me positionner sur un prix ou un autre. Je veux dire par là qu'on regarde des montagnes se former et s'effondrer tous les jours, mais sans comprendre pourquoi. On joue sur la probabilité que ces montagnes se développent ou s'écroulent, mais sans savoir ce qui engendre cela. Après il y a tout l'aspect spéculatif à retenir, cependant, je crois que les plus grands mouvements sont originaires de grosses nouvelles et non d'une armée de traders spéculant sur la hausse ou la baisse du cours. Corrigez-moi si je me trompe.
        • ReplyMichel
          Bonjour Grégory ! Vous avez raison en écrivant que l'on sous estime l'information, que les blogs parlent d'AT, qu'il y a beaucoup de formations sur l'AT, que l'on ne s'intéresse pas au pourquoi de la tendance. Et j'ajouterai que le problème n'est pas tellement de savoir pourquoi, mais de savoir comment en profiter. N'est-ce pas le but du trading ? Le suivi de tendance est une technique assez sûre (dans certaines limites). Reste à choisir un marché où les tendances sont longues et fortes. À ce niveau, comme vous, je pense qu'il est important de connaître les fondamentaux de la société. Par exemple, les pharmaceutiques sur le Nasdaq sont assez dangereuses. Je suis un peu moins d'accord sur les news. 1/ Cédric Froment (voir articles sur lui) explique très bien le phénomène des news dans son livre. Mais il faut bien des indicateurs pour quantifier tout cela et faire un tri, car les bonnes tendances, il y en a plein en ce moment. 2/ J'ai connu des tas de débutants qui avaient pressenti de bons résultats et le rallye d'une action... Pour être déçu ensuite. 3/ la plupart des petits investisseurs n'ont pas la possibilité de recueillir les informations nécessaires. 4/ la plupart des journaux, sites de conseils et analystes conseillent toujours d'acheter. Si cela fonctionne pour les actions de croissance, cela ne fonctionne pas pour tout. 5/ les prix sont la résultante de tout. Beaucoup de traders n'analysent que l'action des prix. L'action des news n'est qu'un filtre supplémentaire. Elles provoquent de forts et longs mouvements quand le titre est peu liquide et peu suivi. J'en veux pour preuve qu'une très bonne news qui arrive à la fin d'un très bon/long rallye haussier aura peu d'impact. Si cette même news arrive en fin de baisse elle aura un fort impact. Les analystes financiers évaluent les prix des actions en fonction de l'espérance des gains (bénéfice net) futurs et, surtout, de l'accroissement de ceux-ci. Si la progression du BN est déjà forte, il est difficile de penser que l'on obtiendra mieux. Ainsi, si les cours sont très élevés c'est que l'espérance est grande. Elle sera facilement "déçue" et il faudra de très bonnes news rien que pour maintenir le cours à ce niveau. 6/ je ne suis pas en train de dire que la connaissances des news n'apporte pas un plus. Dans la formation Tradez Gagnez j'en parle. Le plus riche des traders (WB) investit sur des actions de qualité quand elles sont massacrées par le marché lors des crises. Je donne donc quelques techniques pour trouver ces actions. Mais, les indicateurs mis en place dans cette formation donnent souvent une longueur d'avance. Pourquoi ? Vous constaterez que, souvent, il y a des prémices à la hausse. La pression s'accumule. Et les indicateurs le montrent. Par contre, mieux vaut savoir si la société est solide. On ne sait jamais. 7/ Je ne sais pas pour vous, mais je ne veux pas passer mon temps à lire les news. Je préfère automatiser les choses. Dans la formation je dévoile des indicateurs. J'ai voulu les tester de manière automatique sur le Forex : pas de biais haussier, ça bouge dans tous les sens... Et le code est assez bête. Et surtout il n'a que faire des news. j'ai donc codé un robot qui utilise ces indicateurs. Il gagne entre 300 et 500 pips par mois (124 déjà pour juin alors que l'on est le 4). Pas mal pour un robot et un indicateur ! 8/ À chacun son style de trading. J'ai fait pas mal de compta et gestion financière. J'ai lu longtemps les journaux financiers. Assez pour savoir qu'ils ne se mouillent pas ou se contentent de conseiller à l'achat des valeurs qui, de toute façon vont monter. Les gérants de fonds comparent leurs perfs au CAC. Très peu disent, voilà je gagne 30% par an quoi qu'il arrive. L'AT permet de coder des robots qui gagnent qu'il pleuve ou qu'il fasse soleil. Sur le Forex allez trouver LA bonne news (certains tradent les news sur le Forex, mais ce cas c'est plus un pari sur la direction prise par les cours) ! 9/ je me répète : les news sont un filtre supplémentaire. Dans ses formations Cédric Froment revient toujours à des indicateurs et du chartisme. 10/ n'y a-t-il pas un biais cognitif par rapport aux news ? Une sorte de hindsight bias ? On explique la hausse par une news ? Alors qu'en fait la forte et longue hausse est due à un marché non efficient (pas assez liquide, peu suivi). Souvent je lis que les volumes indiquent la présence d'une news. Je n'ai jamais constaté de systématicité. Les volumes sont trompeurs. Quand on balaie une importante plage de prix, les volumes sont plus forts, mais cela ne présage en rien de l'avenir du mouvement. Même si les critères d'une bonne news sont remplis, on ne peut pas deviner l'avenir. Je vous renvoie vers les formations de C. Froment pour ces analyses. Si une action grimpe beaucoup en une séance et que vous n'êtes pas dessus. tant pis. Mieux vos attendre l'établissement d'une tendance. Souvent vous verrez démarrer une tendance douce avant la news (quand elle vous parvient, bien souvent tout le petit monde de la finance qui tourne autour de cette boîte est déjà au courant). Il y a cependant des exceptions. 11/ il y a moyen de profiter d'une forte hausse intraday due à une news. Mais, cela ne peut-il pas se ramener à du suivi de tendance en intraday ? Suivez le palmarès intraday. Branchez vos indicateurs en intraday et tradez. Sur le marché US vous m'en direz des nouvelles ! Ce débat est passionnant. Il n'est pas nouveau. Les tenants de l'AF et de l'AT se sont toujours tapé dessus, même si les news peuvent être classées dans les deux catégories. Vous l'avez compris : trader les news n'est pas ma asse de thé... Au final vous avez raison. Mais faire la chasse aux news j'aime pô :-) Je reviens quand même sur votre "besoin" de comprendre pourquoi les montagnes se forment. En psychanalyse on passe des années à comprendre pourquoi on est déprimé ou j ne sais quoi. En hypnose / PNL et thérapies brèves, on cherche à résoudre le problème. Point. C'est plus rapide et cela fonctionne. Si la montagne est grande ça se voit. Moi je veux bien grimper seulement la moitié. Je laisse les autres, mieux informés, grimper la totalité. Il y a des fromages partout (clin d’œil à ceux qui ont lu Qui a Piqué mon Fromage). Enfin, les grands mouvements (instantanés) sont causés par de grandes nouvelles. Les grands mouvements sur la durée, sont causés par plusieurs nouvelles et/ou le faible nombre de titres en circulation. Regardez Essilor. Chaque année il y a de bonnes nouvelles. Pas phénoménales, mais régulières. Cela suffit à faire grimper l'action tous les ans. Les grandes et inattendues nouvelles comme de nouveaux méga marchés provoquent de très forts mouvements, comme pour Taser (3000%).
  4. ReplySandra
    Bonjour je suis de Tahiti, je suis intéressée par ce qui concerne les chiffres, toute nouvelle dans ce monde....je me forme en vous lisant. Merci

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge