Trading-Attitude
Apprendre la bourse en ligne facilement et gagner de l'argent avec les actions, les CFD ou le Forex

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

Ne m’appelez plus jamais FRANCE la France m’a laissé tomber

Le France

Comment redresser la France ? Comment engager le redressement productif en France ?

Faut-il fermer toutes les usines Peugeot de France ?

 

La France n’est plus ce qu’elle était. Il y a dix ou vingt ans le problème se posait pour les chantiers navals. On les a quasiment tous fermés, sauf La Ciotat qui s’est reconverti avec succès dans le luxe.

Aujourd’hui le problème se pose pour l’industrie automobile (et bien d’autres).

 

Quand je pense à la vieille anglaise
Qu’on appelait le « Queen Mary »
Echouée si loin de ses falaises
Sur un quai de Californie

Quand je pense à la vieille anglaise
J’envie les épaves englouties
Longs courriers qui cherchaient un rêve
Et n’ont pas revu leur pays

Ne m’appelez plus jamais « France »
La France elle m’a laissé tomber
Ne m’appelez plus jamais « France »
C’est ma dernière volonté

(Michel Sardou)

 

Carlos Ghosn a réussi à redresser Nissan, mais s’est cassé les dents sur Renault France.

Normal :

  • le Français n’a pas la même mentalité ; c’est encore majoritairement un gaulois revanchard, grognon
  • et les trouvailles de Ghosn se limitent à : réduire les coûts !

 

Il est un pur produit de l’X et des techniques des MBAs qui nous donnent tant de « contrôleurs de gestion » qui n’ont qu’une seule solution pour améliorer la compétitivité :

  • abattre les cloisons et créer des open spaces pour réduire les coûts (les murs ça coûte !)
  • réduire le nombre de stylos et de cahiers que vous pouvez récupérer au secrétariat (et réduire le nombre de secrétaires – pardon, assistantes de direction – par la même occasion)
  • etc.

J’exagère un peu… Nous avons encore de la chance d’avoir du papier toilette là où il en faut.

 

Bref, ce n’est pas en réduisant les coûts que l’on va faire ce que des Steve Jobs peuvent accomplir : être créatif et apporter de la valeur ajoutée, du rêve à des clients devenus fans.

 

Quand, en plus, on reste en famille et sur le marché français ! C’est ainsi que Peugeot s’est mis en grande difficulté tout seul.

 

Nos élites (dirigeants) sont toutes issues des mêmes écoles sclérosées. Il sont formés aux mathématiques, donc ineptes au management visionnaire et incapables d’innover et de mener des hommes, ou encore, à la rhétorique, à la littérature et à la politique. Très utile pour conquérir les marchés chinois !

Ils élèvent petit à petit le mur contre lequel la France va s’écraser.

 

Faut-il fermer les usines Peugeot (et autres) ?

Est-ce qu’il faut fermer les usines françaises quand elles ne sont pas rentables, comme le laisse à penser le dirigeant de la nouvelle BPI, Banque Publique d’Investissement ?

 

Oui, il faut fermer les usines qui ne sont plus rentables.

Non, il ne faut pas soutenir les industries qui n’innovent pas.

 

Un journaliste s’était rendu, il n’y a pas si longtemps,  auprès d’un piquet de grève devant une usine.

Les syndicalistes scandaient :

– On veut du travail ! On veut du travail !

– Quelles sont vos revendications, demanda le journaliste ?

– On veut garder l’usine ouverte et continuer la production.

– Vous produisez quoi dans cette usine ?

Nous fabriquons des cassettes vidéo VHS

 

Un produit d’avenir !

 

S’adapter, être flexible ou crever

 

« Un organisme, un individu, un système qui n’est pas flexible et qui ne s’adapte pas est condamné à ne pas réussir ».

 

Bien sûr que c’est terrible pour ceux qui travaillent depuis 40 ans dans l’usine ! Mais, bon sang de bonsoir ! Il faut s’adapter !

Le paysan, quand 3 ans de suite les tomates ne donnaient pas, il changeait de culture, non ? Sinon il crevait.

 

Il faut être créatif et flexible. Et nos élites (et notre aristocratie) ne sont pas formées à cela.

Au temps des pigeons voyageurs, nos élites françaises envisageaient de produire de nouvelles races de pigeons voyageurs, plus rapides, pour améliorer les communications.

Pendant ce temps, Maxwell découvrait ses équations qui ont permis toutes sortes d’applications dans le domaine de l’électromagnétisme. Et notre monde à changé grâce à cela.

 

Que fait l’État ?

Faut-il vraiment qu’un ministre entre au conseil d’administration de la filiale de financement de Peugeot et touche au passage des jetons de présence en échange d’un apport de capitaux fait avec notre argent, nos impôts ?


Depuis quand l’État doit-il s’occuper de diriger des entreprises ?

 

Savez-vous qu’il y a plus d’un millier d’organismes créés par l’État qui sont en doublon avec l’administration ? Des organisations ayant le même rôle que l’ANPE, créées parce que l’ANPE n’était pas assez efficace ?

 

Mais pourquoi la France a-t-elle toujours une guerre de retard ?

Si vous avez la réponse…

 

PS : le paquebot sur l’image est le Queen Mary II, pas le France…

Image : Bernie Condon, FreeDigitalPhotos.net

 

Comments ( 33 )

  1. ReplyJulien de meilleur taux d'intérêt
    Excellent article, j'adore le ton.. :) Et tu as entièrement raison. Je dirais qu'un foule de personne en France sait parfaitement que son job, ne sert à rien, ne produit rien mais ils se voilent la face, s'y accrochent comme une moule à un rocher car n'ont pas le courage de chercher un job où ils pourraient servir à quelque chose...
    • ReplyMichel
      Oui, Julien, et l'école ou la formation continue ne prépare pas à accepter le changement ou à s'améliorer. C'est d'un changement d'attitude qu'il faut, mais sans catalyseur, beaucoup ne changent pas. Certains, même baissent les bras dès le début.
  2. Replysam ventura
    parce que la France est le dernier pays communiste de l’Europe, sur tous ses fonctionnaires payer pour bayer au corbeille mais aussi a cause de nos élites qui sont ânes qui savent a peine se servir d’internet mais aussi a cause d'une oligarchie, qui ne veulent surtout voir grossir les PME, et oui ils aimes pas la concurrence
    • ReplyMichel
      Les communistes ont abandonné le communisme... Nous l'avons gardé. Si l'intention est bonne, la façon de le faire est mauvaise. Pour avoir un gâteau à partager, il faut d'abord fabriquer le gâteau. Nos élites ne savent pas se servir d'internet, mais ce n'est pas très grave. Ce qui est plus grave c'est leur incapacité à changer et à voir ce qui se passe. Elles sont aussi coincées dans des croyances et pratiques d'un autre âge. Elles apprennent la rhétorique, la politique politicienne, la littérature, etc. Nous mourrons érudits, mais affamés. Cela fait partie du phantasme socialiste. Nous n'avons plus d'argent, mais offrons des soins gratuits au monde entier ! C'est criminel. C'est tuer la poule aux œufs d'or.
  3. ReplyBen de Bourse Ensemble
    Tellement vrai tout ça!... Faites comme moi, fuyez tout ça. Je suis parti m'installer à Londres il y à plus de 2 ans maintenant, et toujours aucun regret. La mentalité est vrai différente, les gens ne s'accroche pas à leur job toute leur vie en espérant que quelqu'un leur trouvera une solution si le vent commence à tourner ou si leur entreprise n'est plus rentable ou dans un secteur qui devient obsolète. Le pays est nettement moins élitiste sur les diplômes, mais beaucoup plus intéressé par l'expérience et la capacité à fournir des résultats probants. Ben
    • ReplyMichel
      Ben, j'aimerais bien aussi franchir le pas, mais avec une famille, c'est plus dur. Tu habites dans un quartier sympa à Londres ? C'est aps trop cher le logement ? Tu as créé ta boîte là-bas grâce à ton blog ou à ton trading ?
  4. ReplyBen de Bourse Ensemble
    Avec une famille c'est un peu plus difficile, c'est vrai... et je sais de quoi je parle, puisque c'est ce que j'ai fais ;-) Mais c'est aussi beaucoup dans la tête. On se pose souvent énormément de barrières qui n'en sont pas réellement. On imagine aussi souvent que c'est un gros changement pour les enfants et que ça va être dur pour eux, mais les enfants ont une énorme capacité d'adaptation (beaucoup plus que les adultes en fait). Et le fait de les confronter à d'autres environnements et d'autres cultures est un gros avantage pour eux par la suite grace à une bien meilleure ouverture d'esprit. Je ne peux que recommander! Sinon, j'habite dans une maison dans un quartier qui s'appelle Balham. C'est sympa, résidentiel, à 20mn du plein centre (style Piccadilly Circus) en métro. Je paie plus de 2,500€ de loyer par mois par contre... Donc les loyers et les logements sont chers sur Londres... mais les salaires et les perspectives de carrière sont aussi beaucoup plus élevés! Ça ne me dérange pas de payer deux fois plus de loyer et de gagner plus de trois fois plus. Je n'ai pas encore crée de boite en Angleterre (en France oui), mais ça ne saurait trop tarder j'espère... Pour la création d'entreprise, avec des enfants c'est moins facile, mais une fois de plus c'est pas impossible et c'est aussi une question de mentalité plus qu'autre chose ;-) Ben
    • ReplyMichel
      Merci pour toutes ces infos, Ben. Reste le temps (la météo...). Est-ce pire que Paris ? Et, enfin, si ce n'est pas trop indiscret : tu travailles dans quel domaine ? Un salaire triplé !
  5. ReplyBen de Bourse Ensemble
    Je ne sais pas trop par rapport à Paris car je n'y ai jamais habité. Mais tous les anciens parisiens que je connais sur Londres (et ils sont nombreux!) semblent dire que c'est plus ou moins la même chose. À climat pourri équivalent, autant habiter à Londres! C'est pour ça que Paris ne m'a jamais tenté... J'ai toujours habité dans le sud-est de la France sauf un an à San Francisco. J'ai donc toujours connu le soleil et la chaleur. Londres est plutôt un choc, même si honnêtement je m'attendais à encore pire. On s'y fait de toute façon. Avec mon boulot, la bourse et mon blog, ça ne me laisse de toute manière pas beaucoup de temps pour profiter du beau climat anglais :-) Et parlant de boulot, je travaille dans l'industrie du Online Gambling. Mais tu as l'air de toucher pas mal à la programmation et je suis ingénieur en informatique à la base. Ben
    • ReplyMichel
      On a donc 2 points commun : je bosse en informatique dans une banque d'investissement et je suis originaire du Sud-Est de la France... 3 avec la passion de la bourse.
  6. ReplyAlex de la bourse à long terme
    Salut Michel Julien a raison, il y a une chose que j'adore particulièrement dans ton blog c'est style d'écriture. J'ai toujours plaisir à lire ton blog, continue comme ça :)) J'ai une question ; Est-on si malheureux en France ? Pour investir ce n'est pas le paradis mais pour le reste oui.
    • ReplyMichel
      Alex, merci pour le compliment. Je ne sais pas si la France c'est le Paradis, mais je connais la différence entre les deux. Le Paradis est un lieu mythique qui s'auto-entretient. La France est un paradis pour les démunis, mais pour que cela continue il faut arrêter de taper sur ceux qui "font le gâteau" (et ce n'est pas papa - il fait du chocolat).
  7. ReplyBen de Bourse Ensemble
    J'aime beaucoup ton style aussi Michel ;-) Pour la France, c'est bien pour les vacances, la retraite... et (ça va râler) glander et profiter de toutes les prestations sociales. Pour la carrière, l'entrepreneuriat, la bourse, le pouvoir d'achat, la qualité de l'environnement de travail: y'a pas photo, y'a beaucoup mieux ailleurs! Mais il faut avoir vécu et travaillé à l'étranger pour le savoir... Ben
    • ReplyMichel
      Merci aussi... @Ben et @Alex vos blogs sont aussi super cools ;-) Je pense que les prestations sociales ne vont pas durer. Il arrivera bien un moment où il n'y aura plus d'argent dans les caisses. Ponctionner les entrepreneurs et les gens dynamiques comme vous deux ne pourra pas durer car bientôt ils auront tous traversé le tapis rouge déroulé par le Royaume Uni.
  8. ReplyAlex de la bourse à long terme
    Au moins pour les 5 prochaines années, il n'y a aura aucun soucis pour les prestations sociales (parole du gouvernement socialiste). C'est bien la dernière chose qu'ils toucheront.
  9. ReplyAlex
    Article intéressant, pour approfondir sur le même thème je conseil "La France et ses usines" de Patrick Artus . Il en résulte qu'il manque un gros travail sociétal (modifier la façon de penser vers un modèle plus dynamique, ) et un travail structurel sur l'Etat qui pèse trop lourd sur la société . Mais le premier amènera le second. Pour la dernière question, je pense personnellement que le retard vient du fait que la France vie depuis trop longtemps sur ses acquis , comme un écolier doué qui ne prend pas l'habitude de travailler et qui se retrouve avec du retard arrivé au collège.
    • ReplyMichel
      OK Alex, mais qui va faire ce travail structurel ? Les sénateurs ? Les députés ? Non. Ils sont tous (de tous bords) assoiffés par le pouvoir et l'argent que cela rapporte, ou par des idéologies dépassées : communisme, socialisme, communautarisme, "féodalisme" et religion (ça c'est pour la droite). Pour faire du social il faut d'abord du capital, et du travail. Pour maintenir le capital il faut épargner. Et pour sauvegarder la planète il faut être écologiste. Bref, les querelles de chapelle sont contre productives et dangereuses.
      • ReplyAlex
        Ha mais je suis totalement d'accord avec toi Michel. La solution ne sera pas appliquée pas nos politiques actuels mais je pense , tel la main invisible d'Adam Smith venant réguler les marchés , une nouvelle "élite" va apparaître, plus pragmatique, cartésienne , méritocrate , et compétente pour remettre à zéro la France. (oui on peut me traiter d'optimiste sur ce coup) . Des gens qui auront d'abord fait leurs preuves dans le privé , mettant leurs compétences et leurs expériences au service de l'intérêt général . En somme une révolution de la part de ce qui bosse dans ce pays et qui le font tourner!!!
        • ReplyMichel
          On a un exemple de la France dans x années. C'est la Grèce. On verra bien ce qu'il en advient.
  10. ReplyAlex de la bourse à long terme
    J'ai vécu 15 ans en Afrique et je te confirme que la France est un paradis.
  11. Replysam ventura
    les francais sont les dernier enfant gatè de l'europe, mais plus pour très longtemps alex c'est comment l afrique ?
  12. Replyjiper
    Top votre site et surtout l'état d'esprit. Je travaille en Afrique depuis 30 ans, a chaque fois que je suis en congés en France je trouve ce pays merveilleux: beaux magasins, soins parfait mais état d'esprit lamentable ; toujours à se plaindre, faire le moins possible et demander plus. Je vais souffrir lorsque je vais rentré ... Sam , l'Afrique est entrain de décollé mais sans nous...avec les chinois et les autres émergents: Inde et entrepreneurs Libanais et Africains. Pauvre France ...
    • ReplyMichel
      Merci Jiper. Vous ne venez qu'à Paris ou dans les grandes villes.... Les beaux magasins ce n'est pas partout. Les ex pays en voie de développement se développent à vitesse grand V, cependant, il reste encore beaucoup de problèmes d'infrastructure et sociaux-culturels. Les conseils de village, en Inde interdisent aux femmes d'avoir des téléphones portables. En Afrique les tribus se déchirent encore. En Chine les libertés sont encore menacées. La seule chance des pays occidentaux est de contaminer ces pays avec leurs valeurs (société de consommation). Nous allons devenir un musée. Et la planète une poubelle.
  13. Replycaroline de psychotrade
    Bonjour Messieurs, Vous partez visiblement du postulat que c'est la politique qui influence l’économie , et je crois que c'est l'inverse qui se passe dans une économie libérale (je dis "je crois" car ce n'est qu'une opinion de néophyte) La démocratie libérale a ceci de pernicieux que seuls les plus nombreux ou les plus puissants peuvent se faire entendre. Hors, les plus nombreux cherchent a garder le max d'avantages avec le minimum de contraintes, et les plus puissants au niveau mondial ont tout intérêt a ce qu'on garde a peine la tête hors de l'eau; juste assez pour pouvoir consommer les biens produits majoritairement en Asie. Du coup, les plus riches ou les plus nombreux se rejoignent sur au moins un point, le besoin d'une classe moyenne populaire qui consomme ; mais pas trop...! Merci Goldman Sacks, qui nous montre a quel point les puissants ont droit a toutes le dérives....! Il est clair que notre pays de cocagne n'est pas préparé a la concurrence asiatique ou a l'agressivité commerciale américaine, et que nous allons probablement au devant de grosses crises sociales. En fait, le déclin a commencé il y a très longtemps (indépendance des colonies??!) et blâmer une politique récente est un peu réducteur a mon avis , l'Europe a pris de mauvaises habitudes avec ses peuples. Désolée Ben, mais l'Angleterre ne sera pas moins durement touchée que la France! Nous assistons a un transfert des forces, l'Asie sera bientôt plus riche que l'occident, et les femmes françaises chercheront des maris Chinois sur le net! J'aime mon pays, je respecte nos combats et nos erreurs, et même si je désapprouve totalement certains fonctionnements, je ne souhaite pas partir, je reste dans le bateau, même s'il coule, car il faudra bien de gens pour colmater les brèches et préparer les canneaux de sauvetage pour les autres!! Quand a la démocratie....si l'homme était assez sage pour réfléchir à autre chose que son confort immédiat, ça se saurait....:-)
    • ReplyMichel
      Juste analyse, Caroline. Le féodalisme et l'Ancien Régime perdurent sous une autre forme. Le boboïsme, vieux reste soixante-huitard, se bande les yeux devant le réalisme mondial qui fait que les communistes sont maintenant plus capitalistes que jamais. La société de consommation a remplacé le pain et les jeux de la Rome antique. Nous avons simplement gagné la liberté. La liberté de s'empoisonner, de polluer, de travailler 35 heures par semaine pour quelqu'un qui attend la première occasion pour nous remplacer par un jeune moins cher.
    • ReplyGaël de zenoption
      Bonjour, La politique n'influence pas trop l'économie jusqu'au point où elle met pas des bâtons dans les roues des forces économiques. Ce qui est le cas en France qui est une espèce de kleptocratie où les impôts excessifs remplacent la corruption. Les impôts excessifs sont clairement un frein à la réussite, à la prise de risque, à l’innovation en France. L'expatriation est hélas le seul moyen de protester des personnes qui ont de l'ambition et veulent réussir, et même maintenant des classes moyennes "vache à lait" par lesquelles le système tient. Gaël de zenoption Article récent : Combinez 6% de rendement et du potentiel dans les énergies vertesMy Profile
      • ReplyMichel
        Les impôts ne remplacent pas la corruption, elle existe quand même. Les politiques n'ont jamais travaillé dans le privé. Ils ont toujours été dans des administrations source de déficits. Et derrière eux ce sont les technocrates qui dirigent, avec des castes qui se partagent le vrai pouvoir. Et puis des élections tous les 2 ans cela n'arrange pas les choses et favorise le clientélisme.
  14. Replyjeanmichel
    c'quoi la surprise ?
    • ReplyMichel
      Bonjour Jean Michel. Il n'y a pas de surprise. Où avez-vous vu ça ?
  15. Replyjeanmichel
    Il y avait écrit "écrivez un commentaire et vous aurez une surprise" si je ne me trompe pas. Je n'ai vraiment pas aimé cet article (mais j'ai aimé beaucoup d'autres articles). Voulez-vous vraiment jouer à ce petit jeu ? Concurrencer avec les autres pays : suivre l'exemple des USA malgré ce que ça donne. La France n'a pas un train de retard, elle en a quinze d'avance.
    • ReplyMichel
      Bonjour ! Cet article se veut polémique ! Concurrencer les autres pays est nécessaire car eux le font de toute façon. La France n'a pas un seul train d'avance. Pouvez-vous citer un seul train d'avance qu'elle aurait ? La culture ? Non. Le cartésianisme qui nous fait croire que vendre n'est pas noble ou que prendre des médicaments qui tuent est bien pour se soigner par ce que c'est scientifique ? Non. L'agriculture ? Il n'y a pas plus pollué que les champs ou les vignobles français. Pour ceux qui le peuvent il faut se casser de ce pays.
  16. Replyjolavillette
    Je reviens sur les grévistes devant leur usine de K7 VHS... Je trouve assez désolant de leur reprocher de vouloir maintenir la production. Il est évident que ce qu'ils veulent conserver c'est leur travail. Fabriquer des K7 VHS, des CD ou des clefs USB, ils s'en moquent pas mal pourvu qu'ils aient un salaire. Maintenant la vraie question : qui est responsable de la déroute de cette usine de K7 anachronique ? Voici la réponse : un management nul mis en place par un conseil d'administration incompétent, lui même probablement parachuté par un gouvernement incapable. C'est ça qui ronge la France : une élite arrogante et dépassée. Certainement pas sa classe ouvrière.
    • ReplyMichel
      Qui a dit que le patron de cette usine était parachuté par le gouvernement. Peut-être que c'était une entreprise familiale qui avait été montée avec les économie d'un père de famille, qui a connu le succès, puis la déchéance suite à des erreurs stratégiques. Cela arrive. Les salariés, eux sont là pour travailler. Ils n'ont aucune voix au chapitre car ils n'ont pas de part dans le capital. C'est facile, quand on est salarié, de critiquer. Mais quand il faut mettre des sous au pot il n'y a plus personne. Peut-être que cette entreprise n'a pas pu investir pour se transformer car elle croule sous les impôts et les règlementations.Aujourd'hui, en France, on planifie les vacances scolaires de façon à arranger les restaurateurs de la côte et les stations de ski ! Tout ça parce que leur CA baisse. Mais qui est responsable ? Pas la baisse de fréquentation, non, plutôt la hausse des impôts et taxes. Du coup les prix augmentent et les gens viennent moins. Mais revenons aux salariés. Leur lutte n'est pas de se trouver du travail mais de se trouver une rente sur le dos des patrons. Ces derniers ne sont pas tous corrects, loin de là ! Mais les salariés entrent souvent dans une opposition des classes stupide : le patron est un profiteur, un salaud. Pourtant le formidable progrès que l'occident a connu a été rendu possible par le capitalisme (même s'il a des défauts). Le problème c'est la mentalité des hommes : salariés comme patrons. Et aussi pour qui on vote. Avec la République et la démocratie les riches manipulent les votes. On le voit bien aux USA. Des milliards ont été investis par les riches dans l'élection d'Obama. Quels sont les idiots qui peuvent penser qu'il ne doit pas orienter sa politique en faveur des ses bienfaiteurs. En France, cocos au gouvernement ou nouveaux nobles de l'opposition c'est la même chose. Ils roulent tous pour les riches et l'Europe qui spolie la liberté des peuples, sans parler de l'Euro qui a tué la croissance. Des os jetés de temps en temps, des jeux et du pain bourré de poison et le peuple se tait.

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge