Trading-Attitude
Les traders malins se forment ici

 

Laissez-moi votre adresse email. Je vous enverrai en moyenne une fois par semaine des emails éducatifs, informationnels et de temps en temps des offres commerciales. Je respecte vos données personnelles. Je m'engage à ne pas diffuser votre adresse email.

Comment se constituer un portefeuille en bourse sûr qui rapporte

Comment se constituer un portefeuille en bourse sûr qui rapporte n’est pas une mince affaire. Quand on investit sur les marchés financiers il y a une chose que l’on déteste c’est le risque. Un portefeuille d’actions sûr c’est important. Mais il faut aussi qu’il rapporte. Voici tous les détails de la méthode pour créer un portefeuille boursier performant et sûr.

Quoi acheter quand on veut se constituer un portefeuille en bourse ?

Pour l’investissement long terme en bourse il y a :

  • les actions,
  • les obligations,
  • les SICAV,
  • des fonds
  • et des ETF.

Les fonds

Les fonds, comme les mutual funds, sont souvent réservés aux personnes fortunées. Le ticket d’entrée est souvent élevé, entre 10 000 et 50 000 euros. C’est assez difficile pour les débutants ou les gens qui n’ont pas une fortune d’investir dans de tels fonds.

Les obligations

Une obligation est une dette. D’un État ou d’une entreprise. Dans les temps qui courent, la plupart des entreprises sont endettées. Et ne parlons même pas des États !

Seul le Japon fait figure d’exception. Mais trouver des obligations du Japon n’est pas à la portée de tout le monde. Il faut aller voir des sites spécialisés.

Les SICAV

Les Sicav monétaires permettent de diversifier un portefeuille de valeurs boursières. Il y a d’autres types de Sicav, mais nous verrons ci-après un type de véhicule d’investissement qui tend à les supplanter.

Il est cependant difficile de trouver un grand choix de Sicav et autres fonds abordables chez les brokers.

De plus, les produits d’investissement monétaires rapportent très peu. Avec les intérêts négatifs ils tendent même à grignoter peu à peu vos économies. Mais dans un contexte de crise, ils permettent de conserver plus ou moins à l’abri vos liquidités.

Les ETF

Les Exchange-Traded Funds sont des fonds qui s’achètent et se vendent comme les actions. Sur les mêmes marchés, les bourses.

L’avantage des ETF c’est que grâce à ces fonds on peut acheter non pas une action mais un secteur ou une commodity comme l’or ou le platine. Même s’il faut se méfier des ETF sur les matières premières, ces valeurs de placement peuvent être très utiles à qui veut se constituer un portefeuille boursier sûr qui rapporte.

Exemples d’ETF

Ainsi :

  • SPX permet d’investir sur le SP500.
  • QQQ sur le Nasdaq.
  • IAU et GOLD sur l’or.
  • TLT sur les obligations d’État américaines à 20 ans.
  • IBB porte sur les biotechnologies.

Difficiles d’accès pour les français

Malheureusement, les règles de conformité européennes et françaises imposent la rédaction de documentations spécifiques aux émetteurs de fonds. Certains refusent de les rédiger. Aussi, ces ETF ne sont plus accessibles aux investisseurs français.

Il y a heureusement des parades. Nous en parlerons plus loin.

Nous reviendrons aussi plus loin sur les secteurs et les différentes classes d’actifs.

Les actions

Les actions restent le véhicule de choix pour investir en bourse. Mais l’achat d’une action va ajouter un risque propre à la société émettrice de ces valeurs à votre portefeuille de titres.

Un risque plus élevé

En effet, si le secteur économique de la société XXX peut être porteur, par des mauvaises circonstances, l’action de XXX peut plonger.

En investissant dans le secteur on lisse son risque. En achetant une action on s’expose à un risque particulier. Un gestionnaire de portefeuille prudent diversifie sont portefeuille de titres.

Une volatilité plus grande pour votre portefeuille de titres

La volatilité est aussi plus importante sur une action données que sur une moyenne d’actions. Il faut donc savoir comment répartir les actions que l’on achète dans son portefeuille de titres boursiers.

Des performances accrues avec les actions

A contrario, il est possible de gagner plus avec les actions. Si un secteur ou un indice peut gagner 50% en une année, une action isolée peut gagner plus. Il n’est pas rare qu’un titre de société arbore une plus-value de 400% voire plus en quelques mois. On a vu des 1800% en un an. Cela booste la valeur d’un portefeuille ça, madame !

Ceci nous amène à plusieurs concepts :

  • Le alpha d’un portefeuille.
  • Son béta.
  • Un concept que j’appelle la concentration sur le momentum.

Comment démarrer un portefeuille performant en bourse ?

La méthode sans doute la moins performante pour démarrer un portefeuille en bourse qui soit performant c’est d’acheter d’un coup une dizaine de lignes. Répartir tout son capital en une fois n’est pas optimal. Cela peut même être dangereux si vous le faites la veille d’un krach.

Démarrer un portefeuille en bourse simplement

Le plus logique pour initier un portefeuille en bourse c’est de pratiquer le stock picking. C’est-à-dire choisir de belles valeurs boursières au fur et à mesure que les occasions se présentent.

L’analyse technique est une bonne méthode pour commencer un portefeuille en bourse.

La méthode DCA pour démarrer un portefeuille en bourse de façon efficace

Une méthode encore plus simple pour commencer un portefeuille en bourse s’appelle le DCA. Ou Dollar Cost Average.

Il suffit par exemple d’acheter chaque mois la même somme d’actions. Régulièrement.

On pourra, par exemple, se concentrer sur les Dividend Aristocrats. Ces valeurs qui augmentent régulièrement leurs dividendes depuis des années.

Et pourquoi ne pas tenter aussi la Stratégie de Capture des Dividendes ?

Les caractéristiques à connaître pour savoir comment se constituer un portefeuille en bourse

Tous les gérant de fonds ont les yeux braqués sur deux coefficients d’un portefeuille de titres : l’alpha et le bêta.

L’alpha d’un portefeuille financier

Le coefficient Alpha mesure la surperformance d’un portefeuille de titres boursiers par rapport à une référence, le taux sans risque, par exemple. Ou un indice.

On va donc comparer la performance du portefeuille à celle du CAC40…

Un alpha positif indique que votre portefeuille a mieux performé que l’indice. S’il est négatif, il a moins bien fait.

Et le béta des portefeuilles…

Le coefficient bêta mesure la volatilité d’un titre par rapport au marché. S’il est supérieur à 1 cela signifie que le titre amplifie les fluctuations du marché. Inférieur à 1 : il bouge moins que le marché.

Les meilleurs coefficients pour les portefeuilles boursiers

La gestion de portefeuilles : une science

On peut aussi parler du MEDAF, et de plein d’autres choses. La gestion de portefeuille est une discipline qui s’apprend à l’école.

Si cela vous intéresse, vous pouvez dévorer ce livre. Mais attendez de lire la suite !

L’ouvrage conseillé ci-dessus est assez technique. Un ouvrage plus terre à terre est celui-ci. Mais attendez ! Le même auteur a publié l’Épargnant 3.0, encore plus simple.

Attendez encore. Lisez la suite !

Ce que recherchent les investisseurs

Au final, ce n’est pas très compliqué. Ce que les investisseurs veulent pour un portefeuille performant c’est :

  • Un coefficient bêta élevé dans les hausses.
  • Un alpha élevé.

Concrètement :

Quand le marché monte il faut en profiter. Quand il baisse, il faut trouver une niche qui monte ou qui ne baisse pas trop. On profite donc des hausses mais on évite les baisses. C’est ainsi qu’on va obtenir un portefeuille performant et efficace.

Il y a plusieurs façons d’atteindre cet objectif de rentabilité :

  • Une méthode classique : le portefeuille permanent et le portefeuille momentum.
  • La méthode simple et rapide que j’appelle la rotation du momentum.

Les deux méthodes tendent à exploiter le momentum dans un portefeuille boursier équilibré.

Le portefeuille permanent / Le portefeuille momentum

Le Permanent Portfolio est un concept inventé par Harry Browne. Il consiste à répartir son portefeuille entre plusieurs classes d’actifs dont l’or, les actions, les obligations.

Les portefeuilles momentum sont d’autres façons de savoir comment se construire un portefeuille en bourse sûr et qui rapporte.

Comment se construire un portefeuille en bourse avec cette méthode ?

On va chercher le momentum là où il est. Et on utilise pour cela plusieurs classes d’actifs, plusieurs secteurs. On pourra citer comme exemple de momentum portfolio :

  • Portefeuille IVY
  • Les GTAA 5 et 13
  • Le portefeuille Absolute Momentum 12  mois (AM12) de Gary Antonacci
  • Le Dual Momentum (voir ici)
  • Etc…

Vous retrouverez la description de ces portefeuilles de grands gérants dans cet article.

Meb Farber a écrit un excellent bouquin, Global Value à ce sujet. Il y introduit notamment le CAPE Ratio.

La rotation des secteurs – La roue des secteurs

D’autres investisseurs ont établi que certains secteurs économiques connaissaient des phases de hausse ou de baisse en avance sur d’autres secteurs. Un moyen simple de s’en rendre compte c’est la HeatMap des secteurs.

On peut donc opérer dans son portefeuille une rotation des classes d’actifs, mais au niveau des actions, aussi, une rotation des secteurs.

Un bon portefeuille boursier surfera sur la roue des secteurs.

Comment mettre en place en pratique la rotation du momentum ?

Comment se construire un portefeuille en bourse sûr avec la rotation du momentum ?

Avez-vous creusé les références plus haut ? Vous avez sûrement constaté que ce n’était pas simple.

Méthode n°1 pour investir dans un portefeuille momentum

La première méthode est de le faire soi-même. Des outils comme la heatmap des performances des secteurs ou des dividendes peuvent aider. Mais, franchement, ce n’est pas simple ! C’est même un métier ! Cela s’appelle être gérant de portefeuille.

Le pire !? Les gérants, avec tous leurs outils, se contentent de copier en un peu mieux les performances d’un indice boursier !

Allez-vous décider de gérer votre portefeuille de titres vous -même ?

Deuxième méthode pour gérer un portefeuille momentum global value

La seconde méthode est de le faire faire ! Le portefeuille global value ce sera un autre qui le fera. Pour vous ! Chouette, non ?

Vous pouvez par exemple acheter des parts de mutual fund. Mais comme nous l’avons vu plus haut, c’est pas pour tout le monde.

L’autre solution c’est de s’intéresser au copytrading. J’ai spécialement repéré pour vous un trader qui suit cette tactique. Suivez le lien ci-avant.

Mais, personnellement, je propose une méthode encore plus simple.

La rotation du momentum simplifiée sur les actions

Pourquoi s’embêter à chercher comment se construire un portefeuille boursier sûr qui rapporte avec des méthodes compliquées ? Il y a plus simple !

Une idée simple

L’idée est la suivante.

Dans le vaste marché américain (DJ, SP500, Nasdaq) il y a énormément d’actions. Ce sont aussi celles qui sont les plus dynamiques au monde. Ce, grâce aux valeurs technologiques.

De fait, j’ai vérifié qu’il y avait quasiment toujours des valeurs animées d’un fort momentum. Certes, en temps de crise (krach), elles se font plus rares, mais il y en a quasiment toujours.

De plus, les valeurs à fort momentum procurent à votre portefeuille un alpha et un bêta élevés.

Simple à exécuter

De plus, ce n’est pas compliqué à réaliser. On va se limiter aux actions. On pourrait utiliser les ETF, mais les actions les plus dynamiques ont un bêta supérieur. Néanmoins, si vous craignez le risque, il faudra se limiter aux ETFs.

L’astuce est d’utiliser un Screener qui détecte le momentum. Et filtre les actions à plus fort momentum.

Utilisation du Screener

Ainsi, à la question « Comment se constituer un portefeuille en bourse sûr qui rapporte ? », la réponse est simple.

Le Screener nous renvoie chaque jour les actions les plus haussières. Un petit processus de sélection visuelle permet de ne garder que les meilleures. Mises en portefeuille elles assurent une belle efficacité.

J’appelle cela la diversification dans l’excellence.

Il s’agit bien d’une stratégie de rotation du momentum, mais très simple et qui maximalise la rentabilité.

Si vous voulez savoir comment mettre en place cette stratégie, j’ai écrit pour vous un petit topo sur les fondements scientifiques de cette méthode.




 


Illustrations : canva

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge