Trading-Attitude
Trading actions & cryptos

 

Laissez-moi votre adresse email. Je vous enverrai en moyenne une fois par semaine des emails éducatifs, informationnels et de temps en temps des offres commerciales. Je respecte vos données personnelles. Je m'engage à ne pas diffuser votre adresse email.

Stablecoin : le comparatif des stablecoins

Stablecoin, coins, altcoins, memecoins, …Le monde des cryptomonnaies est plein de nouveaux termes. Découvrez ce que sont les stablecoins, quel est le meilleur stablecoin. Comment acheter des stable coins et sont-ils aussi sûrs que ce que l’on dit ? Bienvenue dans le comparatif des stablecoins, le guide complet !

Comparatif des stablecoins - guide complet

Définition d’un stablecoin – Qu’est-ce qu’un stablecoin ?

Table des matières

Cryptomonnaies : volatiles par essence

Tout d’abord, il est un fait. Les cryptomonnaies sont très volatiles. Elles peuvent varier de 5 à 100%, voire plus dans une seule journée. Par conséquent, les investisseurs, qui ont besoin de peu de volatilité, sont un peu réticents avec les cryptos.

Les stablecoins résolvent un gros problème avec les cryptos : la stabilité.

Quel est l’objectif des stablecoins ? La stabilité

Ainsi, par définition, un stablecoin est une crypto monnaie qui est… Stable. En effet, elle est adossée, on dit aussi indexée ou backed en anglais par un actif. Et cela la rend stable.

Par conséquent, les investisseurs vont plus naturellement se porter sur ces tokens stables pour certaines opérations.

Quelle est l’utilité d’une stablecoin ?

Premièrement, ces tokens stables permettent de stocker de la valeur en crypto monnaie sans que celle-ci change. Le risque est donc réduit.

Deuxièmement, un token stable sert de valeur de référence. Ainsi, on cote la plupart des cryptomonnaies par rapport au dollar, à l’euro, mais aussi par rapport au USDT. L’USDT est une stable coin. La plus utilisée.

Troisièmement, les transactions entre une cryptodevise et un de ces coins n’est pas taxable.

Retrouvez ce comparatif des stablecoins en vidéo :

Dit-on un ou une stable coin ?

En passant, certains disent un. Et d’autres, une. Un coin est masculin, non ? Mais cela signifie pièce. Féminin… Disons que c’est une affaire de préférence…

Comment fonctionne un stablecoin ?

Par exemple, si un de ces coins est adossé au dollar, il vaudra toujours 1 USD. En réalité, il varie un tout petit peu. Mais très peu !

variations du stablecoin USDT
Variations infimes du USDT contre le dollar (source : TradingView)

Que signifie adossé à ou indexé à pour un coin ?

Ainsi, vous trouverez sur le Net, les expressions du genre « ce coin est adossé à… ». Ou « indexé sur ». Ou le terme anglais « backed« .

Derrière un stable coin il y a souvent un actif (sauf quand c’est un algorithme). Le prix du token est lié par une formule, un algorithme, ou par la détention d’un actif fiduciaire, digital ou physique. Quand le prix de cet actif sous-jacent varie, le prix du coin varie en proportion.

Est-ce que les stablecoin sont décentralisés ?

Tandis que certaines sociétés centralisent la gestion de tokens stabilisés, comme Tether, d’autres cas existent. En effet, il existe des jetons stabilisés décentralisés.

Existe-t-il des stablecoins indexés sur l’euro ?

Enfin, oui, cela existe. De (peu) nombreux stable tokens ont l’euro comme collatéral. Cependant ce cas est rare. Et les brokers ne cotent pas beaucoup de cryptomonnaies en euros. On peut toutefois échanger ses euros contre les principales cryptodevises.

Quels sont les 4 types de stablecoin ?

Ensuite, sachez qu’il existe 4 types de coins ayant cette propriété de stabilité dans le monde des cryptomonnaies.

Ainsi, ces quatre types de cryptomonnaies stables sont :

  • Primo : les coins adossés à une devise fiat (monnaie fiduciaire)
  • Secundo : ceux indexés sur une crypto monnaie
  • Tertio : ceux indexés sur une matière première
  • Quarto : et ceux adossés à un algorithme (avec le krach de l’UST/Luna, ce genre de stablecoin est à éviter)

Fiat based stablecoins

Tout d’abord, si vous êtes débutant : une devise fiat, c’est la monnaie que l’on connaît. Euro, Dollar, Yen sont des devises fiat.

Ainsi, un token stable adossé à une monnaie fiat, sera lié au cours de cette fiat. En pratique, le coin est émis par une société qui doit posséder sur ses comptes l’équivalent en USD ou EUR. en anglais on parle de « fiat-collateralized«  coin.

C’est le cas du Tether (code USDT).

Stablecoins adossés à une cryptomonnaie

Dans ce cas, le token stable est adossé à une autre cryptomonnaie. Par exemple du Bitcoin. Chaque fois qu’il y a de nouveau stable coin, il faut acheter du Bitcoin. Problème : la valeur du BTC varie.

Une méthode d’adossement : le sur-adossement

En fait, pour assurer la stabilité (du moins, la conservation de la valeur), la société qui émet le token achète plus de BTC que prévu. Ainsi, si sa valeur baisse, il y a encore de la marge. Par exemple, au lieu d’acheter 1 BTC pour N tokens, elle en achète 1,5.

Ainsi, si le BTC perd le tiers de sa valeur, on garde quand même un ratio 1 pour N.

Stable coins indexés sur une matière première

Ensuite, à la place d’une monnaie fiat, le token peut être indexé sur une matière première. Il s’agit principalement de l’or. Mais il y en a d’autres…

Et stablecoin basé sur un algorithme

Enfin, les coins adossés à un algorithme n’ont pas vraiment de collatéral. Vous entendrez peut-être parler aussi de « Backed by Seigniorage« .e

Utilisation d’un smart contract

En effet, un smart contract dans la blockchain crée ou détruit les coins stables au besoin.

Ainsi, le protocole gère le nombre de tokens pour stabiliser la valeur de marché globale.

Comparatif des principales stablecoin

Maintenant, intéressons-nous aux différents stable tokens disponibles.

Coins adossés à une monnaie fiat

Tether – USDT

Stable coin la plus connue et utilisée, le Tether (de code USDT) appartient à la société Tether Limited, liée à la plateforme de trading de cryptomonnaies Bitfinex. Le dollar sert de collatéral à cette cryptomonnaie stable.

La société Tether Limited est tenue d’avoir des dollars en réserve. En fait, elle détient également en collatéral des dettes d’entreprises. De plus, elle ne garantit pas la valeur. Elle a même annoncé que le USDT était couvert à hauteur de 0,74 USD.

Pire, aucun audit ne semble avoir prouvé qu’elle détenait bien le bon montant de réserve nécessaire. Plusieurs milliards de dollars.

Cependant, le Tether reste de loin la stablecoin de référence.

BSUD – le coin de Binance

Binance, le plus gros broker de cryptomonnaie, a émis son stable coin : le BUSD. Il sert à payer les frais de trading et à obtenir des réductions. Mais aussi à acheter des NFT ou participer au staking et Binance Vault ou aux launchpads. Il sert donc de token utilitaire.

C’est donc une alternative sérieuse à l’USDT.

Regardez mon tutoriel Binance :

TrueUSD – TUSD

TrueUSD est un jeton stable lancé sur la plateforme TrustToken. Il semblerait que ce jeton stable réponde aux préoccupations autour de Tether. C’est un jeton stable adossé au dollar. Des autorités tierces le vérifient juridiquement. Elle est donc plus transparente et auditée.

Néanmoins, elle n’est pas aussi répandue que l’USDT.

USDC – Coinbase (et Circle)

Une association entre Circle et Coinbase est à l’origine du USDC. On la dit auditée et transparente. Des institutions partenaires détiennent les dollars en collatéral.

Paxos Standard (USDP)

Paxos Trust Limited émet ce jeton stable. Et la « New York State Department of Financial Services » le régule. Enfin, on nous garantit un adossement à des réserves à 100%.

Gemini (GUSD)

Jeton que Gemini gère, Gemini assure qu’il est 100% collateralized. Des organismes certifiés l’auditent aussi tous les mois. Basé sur ERC-20 on peut le programmer et l’utiliser dans la DEFI.

HUSD

Ce jeton est « aussi » conçu pour être sûr, stable et sécurisé. Basé sur ERC-20 et TRS-20 il est promu comme étant pratique à utiliser.

Stasis Euro (EURS)

Le token stable EURS est l’un des rares jetons stables adossés à l’euro. Vous trouverez plus d’info sur le site Stasis.

Cependant, il y a très peu de paires de cryptomonnaies cotées en EURS.

Tether Euro (EURT)

EURT est le jeton stable que la société Tether gère. L’euro sert de collatéral. Il est plus répandu que EURS.

Binance GBP (BGBP)

Bien qu’ayant existé, ce token n’a plus cours. Je le cite juste pour montrer que remplacer le roi dollar est difficile, même dans les crypto monnaies.

Lugh – Casino et euro

Enfin, autre curiosité, le LUGH. C’est le groupe Casino et la Société Générale qui l’ont lancé. Malheureusement il ne vous sera pas d’une grande utilité pour échanger : pas vraiment de paires cotées en LUGH.

Tokens indexés par une crypto monnaie

DAI (MakerDAO)

Tout d’abord, DAI est un stable coin basé sur l’ETH. Ce qui n’est pas sans poser de problèmes. Il est géré par la plateforme MakerDAO. En passant, notons qu’une DAO est une Decentralized Autonomous Organization. En gros, c’est une organisation gérée dans la blockchain grâce à des smart contracts.

Synthetix sUSD

Synthetix est un projet de plateforme de finance décentralisée. Il a donné naissance à un stable token sUSD. D’après mes infos, l’ancien nom était Havven.

Synthetix permet de créer des actifs appelés Synthetiques. Le sUSD est sur-adossé pour garantir la valeur.

Reserve Token (RSV)

Enfin, Coinbase et le milliardaire Peter Thiel ont lancé de Reserve Token. Le token stable RSV est particulier. Il n’est basé ni sur une fiat ni sur une crypto tierce. En fait, ce projet a créé un token RSR utilitaire qui sert de collatéral au RSV.

Quand un algorithme gère les stablecoins

Update : mi mai 2022 la blockchain Terra (Luna et UST) ont subi une attaque et n’est plus fonctionnelle. Il est désormais très déconseillé d’investir dans des stablecoins algorithmiques !

TerraUSD (UST) – Luna

Tout d’abord, UST est un des stablecoins de la blockchain Terra. Il est décentralisé et scalable. De plus, il est interblockchain ce qui signifie qu’il fonctionne sur plusieurs blockchains.

Un Oracle décentralisé observe la valeur du dollar.

Le token LUNA est fortement impliqué dans la stabilisation du TerraUSD. L’UST est la dette et le LUNA l’actif. Quand trop d’UST est en circulation sa valeur baisse par rapport au dollar. On les envoie au protocole Terra qui les détruit via l’algorithme et donne du LUNA en échange. Quand il n’y en a pas assez, sa valeur par rapport au dollar augmente. On envoie les LUNA au protocole pour les détruire et recevoir des UST en échange.

La circulation d’UST et de Luna fonctionnent donc en vases communicants.

Ainsi, vous l’avez compris, pour que l’UST tienne son rôle, l’a capitalisation en LUNA est cruciale.

Ampleforth (AMPL)

AMPL s’apparente à un token stable. Mais il fluctue assez grandement. La principale curiosité est que si vous détenez 1000 AMPL, le lendemain vous pourriez très bien en détenir 1500 ! Mais sans dilution à cause de l’émission de nouveaux tokens (inflation).

AMPL solutionne :

  1. le problème de diversification et le risque systémique lié à un collatéral unique
  2. la non élasticité du collatéral (par exemple la disponibilité de stock d’or n’est pas élastique)

De plus elle est un peu spéculative (sa valeur oscille autour de 1 USD). Elle peut monter à plus de 2 USD et descendre à 0,64 USD… Pas super stable pour une stablecoin. Mais bornée.

Voir le site.

Celo Dollars (cUSD)

Celo USD est un token pour la DEFI qui vise à donner un accès aux cryptos universel sur mobiles. On peut la voir comme une solution de paiement inclusive que certaines ONG poussent. Voir la doc.

FRAX

Enfin, cas particulier, c’est un algorithme qui gère FRAX en partie. Et un collatéral l’adosse en partie.

Stable coins indexés par une matière première

Enfin, il est possible de détenir de l’or avec les cryptos ! Ce ne sont pas des jetons dont la valeur est stable. Ils suivent le cours de l’or. Du coup, cela a un certain intérêt !

Tether Gold (XAUT)

Un XAUT, de TG Commodities Limited, a pour collatéral une once d’or Troy.

Pax Gold (PAXG)

De la même façon, c’est une once d’or troy d’une barre de 400 onces de qualité London Good Delivery qui adosse ce jeton. Les coffres de la Brink’s abritent ces barres.

Cache Gold (CACHE)

Le Cache Gold représente un gramme d’or.

DGX

Le Digix Gold Token était coté par peu de plateformes. Il semble arrêté depuis le 24 janvier 2022.

Petro (PRT) – Venezuela

Enfin, pour info, le Venezuela a émis un token indexé sur le pétrole. Difficile d’y accéder… Et risqué, je pense.

Quelles sont les stablecoins les plus utilisées ?

Par ailleurs, ce guide complet comparatif des stablecoins ne peut pas aborder les dizaines de tokens ! Par contre, le site Coinmarketcap donne la capitalisation boursière des différents jetons stables cotés. Il suffit d’ordonner par market cap décroissante : lien.

Ainsi, au moment de la rédaction de cet article, les plus utilisées sont :

  • Tether
  • USDC
  • BUSD
  • UST
  • DAI
  • FRAX
  • TrueUSD
  • USDN
  • USDP
  • LUSD
  • FEI
  • HUSD
  • TRIBE

Il y en a 75 au moment où j’écris ce post !! Mon comparatif des stablecoin ne peut pas toutes les citer.

Comment se renseigner sur un stablecoin ?

Avant d’acheter un jeton stable il faut se renseigner. Allez sur le site CoinmarketCap et cliquez sur un jeton stabilisé.

stablecoin obtenir des infos
Jetons stables : obtenir des infos

Sur la page du site consacrée au token vous avez accès aux :

  1. websites explicatifs
  2. sites permettant d’explorer les transactions crypto.
  3. white paper du token
  4. code source
  5. places de cotation (market)
  6. wallets utilisables
  7. market cap

Comment acheter des stablecoins ?

Premièrement, vous devez faire votre propre recherche sur un stable token peu connu. En effet, certains sont interrompus. N’achetez que les plus utilisés. Ce comparatif des stablecoins vous aidera.

Ensuite, plus un stable token est connu et répandu, plus vous le trouverez sur votre broker habituel. À l’inverse, moins il est connu, moins il sera facile de l’acheter. Dans brokers comme FTX, Gate.io ou Bitfinex permettent d’acheter les plus rares comme XAUT.

Parfois il faudra aller sur des DEX comme Uniswap.

Quand et pourquoi utiliser des stablecoin ?

Comme je l’ai déjà dit, des stable coins cela permet de conserver la valeur par rapport à des cryptomonnaies qui sont très volatiles. Néanmoins, si l’on est adossé à l’USD ou l’euro, à cause de l’inflation, les fonds perdent quand même de la valeur.

Le triangle des devises

C’est pour cela que j’évoque souvent le triangle des devises.

Triangle des devises
Le triangle des devises

Vous devez apprendre à jongler entre les devises fiats elles-mêmes (euro, usd, yen, yuan, …), les stablecoins et les autres cryptos. Et, j’ajouterai aussi l’or.

Ainsi, les jetons stables sont le chaînon manquant entre tous ces actifs.

Trader les paires de cryptodevises

Cependant, un des rôles essentiels des stable tokens est de permettre de trader. La plupart des cryptocurrencies sont cotées contre le Tether. Chez Binance, vous pourrez les trader contre le Binance coin.

Staker, gagner de la cryptocurrency

Vous pouvez aussi staker les coins pour en gagner d’autres. Binance a ses savings et son Binance vault. L’usage des tokens stabilisés permet d’être sûr de ne pas perdre en capital dans le cas de staking bloqué.

Par exemple, Binance, offre un rendement de 10% sur les USDT.

Transfert de fonds entre wallets à faible gas

Enfin, les USDT peuvent être transmis d’un wallet à un autre pour le coût d’un USDT seulement.

En effet, le deposit de cryptocurrency sur la blockchain ETH coût des gas fees proportionnels au montant transféré.

À l’inverse, avec la blockchain TRON il est simple et peu coûteux de transférer ces mêmes USDT. Et le coût est 1 USDT quel que soit le montant. En plus, vous recevez des TRX (en tout cas depuis Binance).

Transactions non imposables

Enfin, le succès de l’USDT vient en partie qu’il permet de concrétiser des plus-values tout en évitant d’être imposable sur ces gains. En effet, les transactions entre cryptos (et donc stablecoins) sont non imposables.

Sortir du système

De plus, les USDT permettent de sortir du système bancaire. Les coins stabilisés adossés à d’autres cryptos (comme l’UST) permettent en plus de se désolidariser des principales fiats. En effet, dollar et euro perdent toutes deux de la valeur à cause de l’inflation. Il est donc maintenant possible d’y échapper.

Investir sur l’or

Enfin, nous avons vu que l’on peut investir dans de l’or physique avec des cryptos. Même si c’est un peu risqué à cause de la loi de la jungle qu’il règne encore, c’est une piste à étudier.

Avantages et inconvénients des stablecoin

Maintenant, citons quelques plus et moins de ce genre de tokens.

Avantages

  • On a de la stabilité par rapport à un sous-jacent
  • Les plus-values faites en tokens stabilisés ne sont pas imposables.
  • Dans le cycle des variations des cryptocurrencies, les token stables servent de valeur refuge
  • En ce qui concerne certains de ces tokens, l’inflation des fiats ne les touche pas.

Inconvénients

  • Un trader ne peut pas trader sur ces tokens (sauf pour AMPL).
  • Le collatéral, s’il s’agit d’une fiat, perd de la valeur à cause de l’inflation.
  • On n’est pas certain que le collatéral existe. Par exemple, Tether…

FSB : Financial Stability Board – le gendarme des stablecoin

Enfin, pour finir, le FSB, qui est un peu le gendarme de la stabilité des coins, a lancé une alerte sur le Tether et Libra. Nous avons vu pourquoi en ce qui concerne Tether. Je n’ai pas parlé de Libra parce qu’elle n’est pas vraiment dans une blockchain.

Quels sont les meilleurs stablecoins à acheter ?

Premièrement, USDT est incontournable, mais plus risqué.

Ensuite, la décentralisation totale de DAI sécurise vos avoirs. Idem pour UST, mais qui est encore jeune.

Enfin, vous pouvez avoir confiance en USDC et USDP, stablecoins centralisés. Tandis que BUSD vous sera utile sur Binance.

Infographies stablecoins

Enfin, voici deux infographies.

De l'or avec les cryptos
Les cryptos indexées sur l’or
Meilleurs stablecoins pour débutant
Meilleurs stablecoins pour débutant

Conclusion : faut-il acheter des stablecoins ?

En conclusion, même si la collatéralisation du Tether n’est pas totalement garantie… L’USDT reste la principale stablecoin. Les avantages de ces coins stabilisés sont grands. Par ailleurs, nous avons vu qu’il en existe d’autres. L’UST me paraît très intéressant, ainsi que le BUSD à cause de son écosystème. Enfin, les token stabilisés liés à l’or ont certainement leur mot à dire.

En réalité, tout dépend de vos objectifs. Ainsi, si vous voulez protéger votre épargne, ils sont une bonne option. Et je vous engage à découvrir ma formation Bastion.


 


Illustrations : canva

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge