Trading-Attitude
Les traders malins se forment ici

 

Laissez-moi votre adresse email. Je vous enverrai en moyenne une fois par semaine des emails éducatifs, informationnels et de temps en temps des offres commerciales. Je respecte vos données personnelles. Je m'engage à ne pas diffuser votre adresse email.

Quand revenir sur les actions après le covid-19 ?

Quand revenir sur les actions après le covid-19 ? C’est la question que de nombreux investisseurs et traders se posent. Est-il temps de revenir sur les actions après le krach et durant la crise ? Je vous propose un outil qui vous permettra de décider.

Krach terminé ou toujours en cours ?

Le krach du covid-19 est-il terminé ? Ou sommes-nous au début d’un dead cat bounce ?

La situation semble un peu différente selon les indices et les actions dans les indices. Certaines ont fortement rebondi, voire dépassé leurs précédents plus hauts. D’autres ont faiblement rebondi. S’exposant à une reprise de la tendance baissière.

Rien n’interdit une nouvelle chute de 80%.

Heureusement nous avons non pas un mais 2 outils pour monitorer cela.

Premier outil pour suivre un krach

Un krach est caractérisé par une période de panique. Or, le VIX, l’indice de la peur, est un outil très pratique pour la gérer.

Le VIX : indice de la peur

Le VIX mesure la volatilité du SP500. Quand le VIX est supérieur à 25 cela signifie que les cours des actions peuvent fortement varier dans un sens ou l’autre.

Les investisseurs ont donc du mal à se positionner car leur risque est élevé.

Ils ont du mal à valoriser les actions. Ils ne savent plus construire de stratégie. Les acheteurs se font donc rares.

Les investisseurs ont besoin de stabilité pour échafauder des plans.

VIX élevé = risque

Un VIX supérieur à 25 signifie risque. Pendant la crise du coronavirus il est monté jusqu’à 80. Et au moment où j’écris il est aux alentours de 40. Ce qui reste élevé.

Un VIX propice à la hausse doit se situer entre 11 et 18.

Un VIX encore trop élevé

Le VIX est donc resté à un niveau qui ne pousse pas à revenir sur les actions.

Historiquement, les indices progressent quand le VIX est sous 18-25. Il va devoir donc baisser encore pour que l’on puisse revenir. Il est donc trop tôt du point de vue de l’indice de la peur.

Il y a encore un autre outil.

L’analyse des phases

Weinstein

Vous connaissez sans doute les phases de Weinstein. Elles ont fait leurs preuves.

Décomposition en fréquences

Maintenant, imaginez que l’on puisse appliquer cette analyse sur toute UT et à tout niveau. Que l’on sache décomposer les cours (qui est un signal comme une onde radio) en différentes fréquences. Une fréquence c’est un cycle, des phases de Weinstein.

Les cours sont en fait composés de différentes phases de Weinstein à différents niveaux.

Si l’on sait les décomposer toutes et trouver les cohérences entre elles, on sait :

  • Déterminer les creux absolus.
  • Les tendances.
  • Les sommets.

Un outil pour trouver les creux et les fins de krachs

Cet outil est disponible dans ma formation GABI sous la forme des Indicateurs de Cohérence. Il est très simple de repérer la fin d’un krach ou de n’importe quelle longue tendance baissière.

Par exemple, souvent, les graphiques en UT weekly sont très instructifs.

À noter également que l’on peut appliquer les indicateurs au VIX pour être encore plus précis dans ses décisions. Et savoir quand revenir sur les actions après le covid-19 ou tout autre krach.


 


Image : canva

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge