Trading-Attitude
Pour traders malins

 

Laissez-moi votre adresse email. Je vous enverrai en moyenne une fois par semaine des emails éducatifs, informationnels et de temps en temps des offres commerciales. Je respecte vos données personnelles. Je m'engage à ne pas diffuser votre adresse email.

Très forte volatilité en bourse : en avez-vous profité ?

Très forte volatilité cette semaine sur quelques actions américaines. Ces quelques actions ont défrayé la chronique. Les hausses sont phénoménales et tous les journaleux de la finance en parlent. Bizarrement ils parlent de shorts, mais ont-ils vu la hausse venir ?

très forte volatilité

Très forte volatilité en bourse : ami ou ennemi ?

Le trader a-t-il avantage à rechercher la volatilité en bourse ? C’est que la volatilité a plusieurs définitions.

La volatilité implicite mesure le doute et l’incertitude. C’est une variable d’ajustement du prix des options.

Ce que j’appelle volatilité c’est le fait qu’une valeur décale dans un sens. Ce que d’autres appellent volatilité c’est le fait que les déplacements soient erratiques.

Et dans ce dernier cas, cela pose problème au trader.

Une bande d’actions à très forte volatilité cette semaine

Les actions US GME, AMC, BB, EXPR, KOSS ont animées la bourse américaine et les discussions cette semaine.

Des brokers ont limité les achats et les ventes. Des investisseurs ont vu leurs obligations d’entreprise (emprunts de ces sociétés) converties en actions.

instabilites

Pourquoi de telles hausses ?

Honnêtement, je n’ai pas trop compris ce qui s’est passé. Et je m’en moque. Ce qui compte c’est le cours de ces valeurs que j’avais dans le collimateur. D’ailleurs j’ai parlé de KOSS et GME (deux articles sur GME) et peut-être de AMC (je l’avais sous le coude – je n’ai pas le temps d’écrire sur toutes les opportunités).

Est-ce que ce sont des pump & dumps ? Je ne sais pas. Il faut suivre ces rallyes avec l’analyse technique.

Ce qui compte c’est profiter de la très forte volatilité

Ce qui est important pour le trader c’est de profiter des opportunités en bourse.

Gamestop a bondi de 1700% et, si l’on revient en arrière, on peut même, au plus haut, voir du 9000%. Koss : 1800% en 5 jours. Et dire qu’un « pro » de la gestion de patrimoine disait récemment que l’on ne peut pas gagner à court terme avec les actions en bourse !

Même YGMZ sur laquelle j’ai écrit un article quand elle était à 12 est à 35 maintenant.

Graphique 1h récent de GME
Les indicateurs détectent ces hausses – ici UT 1h (source TradingView)

L’indicateur technique TrendPresent a été up tout le temps. On peut voir plus à gauche d’autres périodes de hausse. Zoomons un peu.

GME 1h plus ancien
Un peu plus en arrière (source TradingView)

Sur ces rallyes plus sobres, les mêmes indicateurs étaient aussi pertinents.

Dans les épisodes de très forte volatilité il faut prendre le train en marche

Quand une action s’apprécie en quelques jours, semaines ou mois de telles plus-values, il est du devoir du trader d’en profiter. Et c’est tout à fait à sa portée avec les bons indicateurs.

Il est même possible de jouer la très forte volatilité sans gros risque en utilisant la stratégie SISS.

Mais il faut entrer dans le momentum suffisamment tôt

Il n’est par contre pas possible d’entrer trop tardivement. Ce n’est pas quand les scribouillards font leurs papiers qu’il faut entrer.

Des articles en ce moment disent que les investisseurs ayant converti leurs obligations ont perdu 30% sur l’action. Ils parlent de vendeurs et de squeeze.

Mais vous ont-ils parlé du début du mouvement haussier ? Non.

Il faut entrer en position quand le momentum s’installe ais que les choses sont encore calmes.

Par exemple, je vous ai indiqué par des ellipses rouges 3 entrées possibles ci-dessous.

Trois entrées possibles sur Gamestop
3 points d’entrée (source TradingView)

Et sortir au bon moment

Selon combien on a engrangé de plus-value potentielle, dès que les choses se gâtent, il faut sortir ou pas. Je vous ai montré comment faire sur Gamestop justement.

Certes, il paraît difficile dans le cas de cette action d’avoir profité de tout le mouvement, mais ne me dites pas que vous ne pouviez pas gagner un peu…

Faut-il obligatoirement avoir une très forte volatilité pour gagner en bourse ?

Ne nous le cachons pas, je préfère écrire des articles sur ces plus-values phénoménales que sur les petites actions pépères. C’est plus fun et cela vous motive plus.

Mais ne vous y trompez pas. Si vous préférez le calme, voici un exemple.

Plus cool sur GLE
Là c’est plus peinard mais cela marche quand même (source TradingView)

J’ai indiqué avec des flèches rouges les points d’entrée possibles.

En exercice je vous laisse déterminer les phases de baisse. Indication : il n’y a plus de barres de couleur orange, parfois le TrendPresent est bleu et négatif, et le S-Filter est bleu et baissier… Si vous ne trouvez pas… 🙂

Au passage, la p(l)andémie de grippe a fait chuter cette valeur, mais, le S-Filter était bleu écarlate et le TrendPresent négatif et bleu… Aucun trader malin ne s’est fait avoir ! Le gars du Livret, lui, certainement…

Que faire maintenant ?

Vous n’êtes pas le Gars du Livret. Lui, en ce moment, il a pris rendez-vous avec son conseiller bancaire pour savoir quel nouveau livret ouvrir. Et il cherche du Robien ou n’importe quelle autre placement qui profite aux promoteurs.

Publicité

Le trader malin il va sur ma page de formations et il achète une formation avec sa carte (parce que Paypal ils sont de plus en plus chiants) pour se former. Les traders les plus malins achètent GABI. Parce qu’ils y trouveront des indicateurs simples comme présentés ci-dessus. Et des indicateurs plus pointus pour quand on a un doute…

Pour le gars du Livret : prends ton rendez-vous avant 18h…


 


Illustrations : canva

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge