Trading-Attitude
OVER-SIMPLIFIEZ-VOUS LA BOURSE !

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

29 techniques efficaces pour réduire le stress en trading

Dans cet article nous allons voir pas moins de 29 techniques efficaces pour réduire le stress en trading. Ces techniques sont éprouvées. Et elles resteront valables dans le futur. Mais certaines, vous ne les attendez pas. Car ce sont vraiment des techniques efficaces.

Vous me suivez ? Je vous dis tout !

 

29 techniques reduire stress en trading

 

Avant de commencer

Il faut que je vous dise… Ces techniques sont adaptées au trading sur les actions. Et notamment au trading EOD. EOD signifie End Of Day. Cela signifie que ce n’est pas du trading intraday.

 

Pourquoi des techniques efficaces pour réduire le stress en trading ?

Mais en quoi est-il nécessaire d’avoir des trucs pour réduire le stress et les émotions en trading ?

 

Quand de l’argent est en jeu

C’est que mettre en jeu de l’argent et patienter pour obtenir un résultat est stressant. Cela met en œuvre des tas d’émotions. Souvent pas les meilleures.

 

Une affaire vitale

De nombreuses personnes me contacte pour me dire

j’ai absolument besoin de gagner de l’argent !

Ce n’est pas en se mettant sous l’épée de Damoclès que l’on obtiendra des résultats. Au contraire.

Quand un enjeu fort est placé sur une activité on ne réussit pas. Nous verrons plus loin comment faire pour réussir.

 

Verbiage incessant

L’intervention en bourse est source de questionnement. Quand le cerveau se met à élaborer des tas de scénarios. Catastrophe pour la plupart… Ou qu’il se met à espérer…

Le verbiage permanent du conscient limite la clarté de la pensée. On prend de mauvaises décisions.

 

Stress chronique et maladie

De plus, la peur peut s’en mêler. Tout cela génère du cortisol et un stress chronique apparaît.

Sur le long terme la dépression voire la maladie menacent. Le Dr Ornish le décrit très bien. Sa méthode pour guérir (ou amoindrir) les maladies cardiovasculaires inclut des méthodes de gestion du stress.

 

Pourquoi le stress ?

Si l’on excepte la pression de l’argent, pourquoi est-on stressé en trading ? Eh bien, cela peut être dû à la fatigue nerveuse ou à la peur de l’inconnu.

La fatigue, nous traiterons cela plus tard.

La peur de l’inconnu cela vient de l’ignorance. Quand les gens parlent de la bourse, tout dit qu’ils n’en savent rien.  Ils ne savent pas de quoi ils parlent. Mais même certains professionnels !

Pour moi, combattre le stress c’est avant tout :

  • disposer d’assez d’options (de choix) pour parer à toutes les situations.

 

Les blocages émotionnels

Malheureusement, parfois, de vrais blocages psychologiques existent. Ils sont souvent issus de l’enfance. Là, c’est plus difficile. Vous pouvez vous faire aider. Nous allons voir comment tenter de se libérer de ses émotions tout seul. Mais à la fin de l’article !

 

Ceci étant dit, abordons les différentes techniques pour réduire le stress en trading.

 

1 : la technique

Mère de toutes les techniques pour réduire le stress en trading, la technicité.

L’exemple de la PNL

En PNL on apprend que notre cerveau a un mode d’emploi. Pour être bien dans la vie il faut apprendre des techniques pour :

  • modifier ses comportements
  • modifier ses croyances
  • changer ses points de vues et percevoir les choses de la bonne manière
  • modéliser ceux qui réussissent
  • mieux communiquer
  • disposer de plus d’options pour mieux réussir…

Pour plus de détails, voir mon blog Changer Gagner.

 

Les compétences

Les compétences sont donc primordiales. En bourse il ne s’agit pas de chance ou de dispositions génétiques. Tssk ! Tssk ! Rien de cela. Certes des individus font des fortunes sur un coup ou deux, ou profitent d’informations spéciales. Mais la masse ne peut pas modéliser cela (au sens PNL).

Le trading se doit d’être professionnel. J’entends pas là :

  • reproductible
  • statistiquement gagnant
  • enseignable.

Cela ne veut pas dire simple ou sans efforts !

Il s’agit de compétences à acquérir. Or, connaissez-vous le modèle d’acquisition des compétences de Dreyfus ? D’après ce modèle il faut bien 10 ans pour devenir un expert dans un domaine.

Tout ce que je peux faire c’est vous faire gagner du temps. Mais l’expérience et la pratique : vous devez l’acquérir par vos propres moyens !

 

2 : la BONNE technique

Efficacité et compétence sans organisation, sans direction, ne mène à rien. Il faut organiser les compétences pour construire LA BONNE STRATÉGIE.

Combien de forums sur des Expert Advisors en trading intraday ! Je les ai tous essayés. Ou presque ! Aucun ne fonctionne. Il en faut des compétences pour programmer de telles chose.

Ainsi, un jour, j’ai décidé d’arrêter de me disperser. Je me suis focalisé sur ce qui fonctionne.

L’objet de ce blog est de vous donner LES BONS OUTILS. La méthode, celle qui vous correspond, c’est à vous de la construire. Car je ne peux pas vous empêcher de ne pas utiliser tel ou tel outil… Je ne peux pas vous forcer à faire exactement comme moi… C’est comme ça.

Donc, et j’en ai fini avec la technique :

la compétence et la technique sont les MEILLEURES façons de réduire le stress. Point.

 

3 : les connaissances

Comment combattre l’incertitude quand on n’a pas bourré son crâne d’une méga base de données d’informations ? Je veux dire… Vous connaissez le big data ? Le learning machine ?  Le RDA ? Les nouvelles technologies tendent à reproduire l’esprit humain. Elles fonctionnent souvent grâce à un réseau de neurones alimenté par des quantités énormes de données. C’est le Big Data. Si vous n’avez pas compris, vous allez être balayé. Car votre emploi va peut-être disparaître !

Donc, c’est pour dire que l’accumulation de connaissances fournit la liste de choix, d’options nécessaires pour combattre l’indécision. Et le stress qui en découle.

 

4 : l’expérience

Après les connaissances, l’expérience est ce qui permet de créer des raccourcis. Des alternatives qui ne sont pas dans le guide de l’utilisateur.

Ultra nécessaire en période d’incertitude !

 

5 : la pratique

L’expérience découle de la pratique. Sans pratique, pas d’expérience.

Par pratique on entend :

  • le paper trading
  • le trading sur compte démo
  • le bouffage de graphiques historiques (essayer des indicateurs sur les graphiques historiques)
  • le passage d’ordres en réel.

 

6 : le substrat

Maintenant, fermez les yeux. Imaginez que vous vivez dans un monde où les actions montent. Toutes les actions. C’est officiel, c’est passé à la radio et à la télé. Les actions montent.

Aucune peur qu’elle baisse. Non, aucune.

Y aurait-il de la peur ? Du Stress ? Probablement pas.

Vous devez donc vous concentrer sur un panier d’actions qui sont en tendance. Ce que j’appelle la rotation du momentum.

Participez à une pluie d’opportunités plutôt que de chercher les canards boiteux.

 

7 : ouvrir ses chakras

Pratiquez le lâcher-prise. Laissez-vous aller. Pétez un coup ! Ouvrez vos chakras. Détendez-vous. Ne cherchez pas les actions pourries. N’allez pas traîner avec les mauvaises actions. Comme disait Popeck : prenez les gagnantes, pas les perdantes. Les gagnantes sont les actions en fort momentum.

Trêve de plaisanterie, le lâcher-prise aide à vaincre le stress. Le livre de Eckhart Tolle vous y aidera. Mon blog Changer Gagner compte un certain nombre d’articles sur ce sujet.

 

8 : la relaxation

Le stress est auto entretenu par des noeuds au niveau musculaire et viscéral. La relaxation aide à réduire le stress.

Pratiquez des méthodes de relaxation :

  • yoga
  • respiration ventrale
  • respiration alternée (narines alternées).

Je vous invite à suivre les méthodes du Dr Ornish cité plus haut ou des 5 tibétains.

 

9 : la visualisation

L’étape d’après c’est d’apprendre à visualiser. Visualiser est essentiel pour se créer un monde de réussite. Pour le cerveau, ce que l’on imagine ou sent est réel. Il ne fait pas de différence entre ce qui est réel et ce qui est imaginaire.

La visualisation est donc intéressante pour modifier ses réactions émotionnelles. Et bonne nouvelle : cela s’apprend. Notamment grâce à ce livre.

 

10 : la méditation

Les pratiques de méditation sont nombreuses. Rien de tel pour lutter contre le stress chronique. Je vous conseille ce livre très connu. Et celui-ci, que je préfère.

 

11 : l’auto-hypnose

Pour moi, l’auto-hypnose est encore plus puissante. Mais elle est facilitée par la relaxation, la méditation et la visualisation. J’utilise ces deux mp3 d’Olivier Lockert. Le premier, mp3 1 pour l’hypnose humaniste. La bande son est géniale ! Le second, mp3 2 pour provoquer une lévitation du bras.

J’utilise aussi l’induction d’Elman.

 

12 : les mentors

Avoir un mentor, ou plusieurs, est une technique efficace pour réduire le stress en trading. Elle est préventive. Et participe à l’enseignement. Un mentor pourra être modélisé. En cas de doute, d’incertitude on se demandera se que le mentor ferait à notre place.

Il est donc important de s’entourer de mentors.

 

13 : les guides

C’est très spécial. Mais voilà… On ne trouve pas des mentors disponibles à tout moment. Certaines techniques permettent de se créer des guides intérieurs. L’hypnose par exemple. Un guide intérieur va profiter de la Conscience (pas seulement la votre). Et vous apporter tous les bénéfices de la Connaissance Universelle.

Seulement, seul hic : il faut apprendre à le contacter. Et à l’écouter. Cela passe par la méditation, l’hypnose.

 

14 : multiplier les ordres

Réduire le stress en trading c’est réduire la peur. Atténuer la peur peut se faire en créant l’habitude. La routine. Cela ne peut se faire qu’en multipliant les trades. Plus vous en passez, plus un trade en particulier devient une chose banale. Sans importance. Et un éventuel impact négatif sera vite gommé par les nombreux autres transactions que vous passerez.

 

15 : réduire les sommes en jeu

Et puis, un excellent moyen de réduire le stress en trading c’est… Tout simplement, de réduire les sommes en jeu.

D’une part c’est bon pour votre money management. D’autre part cela réduira l’impact de l’argent sur vos émotions.

 

16 : le détachement

Quand vous vous blessez vous avez mal. Normal ! Mais essayez de vous pincer fort et de faire comme si vous étiez un observateur situé à quelques pas. En tant qu’observateur regardez-vous vous pincer. Ne regardez pas à travers vos yeux mais au travers de ceux d’une autre personne. Vous ressentirez moins la douleur.

Pour calmer vos émotions en trading pratiquez ce détachement. On appelle cela la position méta en PNL. Vous pouvez aussi utiliser le recadrage de la PNL : voir la situation sous un autre angle.

 

17 : la confiance en soi

Plusieurs techniques de sioux en une ! La confiance en soi aide à réduire le stress en trading. Même si cela ne marche pas aussi bien que la technique.

Ma formation Confiance en soi disponible dans mon pack débutant réunit plusieurs techniques.

 

18 : allonger son horizon de trading

C’est connu ! Plus son horizon de temps est long, plus c’est facile en bourse. Si vous stressez sur une UT passez à une UT supérieure.

Sur le long terme vous aurez peu de risque de vous tromper. À l’inverse sur l’intraday votre stress sera maximum.

 

19 : le faire par passion (ne pas chercher un résultat)

Cela aussi c’est connu. Ceux qui réussissent ne réussissent pas à dessein. Ils font ce qu’ils font par passion. Et l’univers les récompense. C’est ce que l’on appelle la Loi de l’Attraction. Très liée au détachement que nous avons abordé plus haut.

Donc, tradez par passion. L’Univers ne récompense pas ceux qui marchent à reculons.

 

20 : s’attendre au pire

Attendez-vous au pire. Prévoyez le scénario catastrophe (donc Money management). Analysez les différentes possibilités. Faites votre choix. Et oubliez !

 

21 : ne pas dépendre du résultat

Votre vie, vos économies, votre repas ne doivent pas dépendre du résultat de votre trade. De vos trades. N’en faites pas une affaire personnelle. Cela passe bien sûr par la réduction des sommes en jeux.

 

22 : croire aux synchronicités

Si ! Si ! On peut modifier son avenir. C’est la thèse que Philippe Guillemant du CNRS défend. Ce serait pratique en trading, non ? J’y crois.

Mais plus sérieusement, la réduction des émotions passe par l’éducation. Et on avance beaucoup plus vite en provoquant les synchronicités.

 

23 : faire du sport

Mens sana in corpore sano

L’activité physique forge le corps. Elle stabilise le niveau de stress. Mais attention, des séances trop longues fatiguent le corps. Un entraînement de type « force » est plus efficace.

Il est aussi important de s’aérer. Le meilleur endroit ? Une forêt.

 

24 : tricher !

Ouiiii ! Il est possible de tricher. Tricher pour calmer ses émotions. Vous ne me croyez pas ? C’est un domaine qu’il faut encore que je creuse.

Mais en fait, grâce à des substances chimiques on peut changer les émotions.

Non, rassurez-vous, ces substances sont licites. Il s’agit d’acides aminés. On les utilise pour combattre les fringales et stabiliser son humeur.

Je vous renvoie vers deux livres du même auteur :

En cas de maladie, consultez votre médecin, quand même !

 

25 : ne pas écouter les autres

Aussi, il est important pour réduire le stress en trading de ne pas écouter les autres. Tous les autres ! Du parent ou amis qui va donner ses conseils. Ou vous décourager. Aux journaux, radios, télés et sites web. Ils ne sont pas dans votre tête et n’ont pas votre stratégie de trading.

Leur niveau de compétences, leur horizon de temps, leurs émotions ne sont pas les mêmes que les vôtres.

Éteignez la télé, la radio. Ne lisez pas les journaux. Ne vous laissez pas influencer par les proches.

 

26 : arrêter quand cela ne marche pas

Parfois, rien n’y fait. On n’y arrive pas. Alors, ceci est surtout vrai en day trading. Cette activité est très émotionnellement intense.

Quand vous merdez dans votre trading intraday, la pause s’impose !

Changez-vous les idées. N’insistez surtout pas ! Allez vous promener. C’est fini pour la journée. Vous traderez mieux demain.

 

27 : se méfier des évidences

Quand tout est au beau fixe c’est que ce n’est pas normal.

C’est trop calme, j’aime pas trop beaucoup ça J’préfère quand c’est un peu trop plus moins calme. Astérix et Cléopâtre

Si tout le monde est euphorique à propos de la bourse c’est qu’il y a un ‘blème. Ne tradez pas au bord de la falaise. Les néophytes ne voient pas venir la chute. Ne vous laissez pas influencer. Quand le marché est haut, c’est dangereux d’être long.

Vous méfier des évidences trop évidentes vous épargnera bien du stress dans votre trading.

 

28 : bien et suffisamment dormir

Enfin, il est important de bien dormir. Et suffisamment. Voici quelques produits inoffensifs (bon si vous êtes suivi pour une maladie consultez quand même votre médecin).

 

29 : le vrai blocage émotionnel

Malgré tout cela il se peut que vous ayez des blocages émotionnels. Des méthodes simples (et que l’on peut apprendre) comme Nerti existent. Elles permettent de reconfigurer simplement son logiciel émotionnel.

On peut, par exemple, recadrer l’événement qui a généré le blocage dans l’enfance.

 

Conclusion

À retenir : il y a bien des techniques pour calmer ses émotions et limiter ou réduire le stress en trading. Mais la compétence technique prime sur tout. Sauf peut-être en trading intraday où les émotions sont fortes.

Dans le cas où vous êtes limité par une sorte de phobie d’ordre psychologique, adressez-vous à des professionnels.

J’espère que ces 29 techniques pour réduire le stress en trading vont vous aider. N’hésitez pas à me livrer les vôtres.

 

Photo : RyanMcGuire

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge