Trading-Attitude
OVER-SIMPLIFIEZ-VOUS LA BOURSE !

 

Nous respectons vos données personnelles. Nous détestons les spams. C'est pour cela que nous nous engageons à ne pas vendre votre adresse email.
Email Marketing by AWeber

Pourquoi le lissage des prix est important en trading

Dans ce post nous allons voir pourquoi il est important d’avoir un lissage des prix pour bien trader. Les prix sont pas essence discontinus. Chaque tick est distinct du précédent. Chaque bougie est discontinue de la précédente. Le lissage donne un tout autre visage aux cours de bourse. Et c’est important. Voyons pourquoi.

 

lissage des prix et trading

 

Les cours de bourse sont chaotiques

On a demandé aux mathématiciens de modéliser les cours de bourse. Ils ont sorti des tas de théories. Processus martingale, chaînes de Markov, … Toutes issues des statistiques et probabilités.

Mais dans l’ensemble, pour un scientifique, les cours de bourse sont chaotiques. Ou, plus précisément, du bruit.

Alors, on a du bruit avec ou sans dérive. Par dérive (drift en anglais) entendez tendance.

Il y a même certains modélisations avec des sauts. Parce qu’ils ont constaté que parfois il y a avait des gaps.

Bref, des cours de bourse ce n’est que du bruit. Du bruit qu’il faut traiter statistiquement !

 

Lissage des prix contre traitement statistique

Il y a une raison à cela. Au traitement statistique. La préoccupation des gérants de fonds est de suivre un marché, un indice. Il leur faut des outils de gestion de portefeuille. Qui s’accommodent bien des statistiques. En effet, on cherche un rendement moyen d’un certain niveau.

Les robots de trading, eux, veulent dégager des bénéfices à la marge. Souvent en exploitant un biais statistique.

Personne, parmi les pros, n’en a à battre que telle ou telle action grimpe de 200% en quelques semaines. Sauf peut-être Dan Zanger. Encore que celui-ci utilise des méthodes non continues : le chartisme.

La différence ?

Le tropisme. Il se positionne sur les valeurs qui ont un fort potentiel graphique. Chose que l’on peut faire aisément avec ma formation Swing Trading.

Mais moi je veux vous parler ici de trading en général.

 

Le lissage des prix pour tous les contrôler

Du moment qu’une action est suffisamment liquide on n’a pas trop de trous dans son graphique. Et l’on peut la rendre continue en lissant les prix.

Devenue continue et lissée on peut dériver la courbe.

Le fait qu’il y ait eu ce lissage est important. Sans lissage on ne peut dériver.

Enfin, la dérivation permet d’utiliser d’autres outils pour deviner ce que va faire la courbe.

Cela peut devenir compliqué. Par exemple, en Maths, on peut deviner plus ou mois où se trouvent les zéros d’un polynôme en utilisant des suites de Sturm. Mais c’est un autre sujet. C’est pour montrer qu’on peut faire des choses avec des outils puissants.

Donc imaginez ce que l’on peut faire si l’on passe du Moyen-âge (chartisme) à la modernité !

 

Interpolation puissance dix

Un problème vieux comme la bourse ! L’interpolation c’est trouver une courbe dont on connaît la formule pour approcher une courbe inconnue. Comme les cours de bourse.

Il ne s’agit pas de cela ici. C’est plus évolué.

On ne cherche pas une telle courbe. Elle n’existe pas, sauf sur de petites longueur. Là encore les maths nous sauvent. Les développements limités servent à cela. Et ils utilisent… Les dérivées !

En fait, il n’y a pas une courbe unique. On cherchera plutôt à définir des hypothèses et à observer si les derniers cours confirment l’hypothèse ou pas.

Vous avez reconnu l’inférence bayesienne.

Le lissage des prix permet d’alimenter inférence par filtrage (d’autres outils mathématiques) et détection de formes.

 

Comment pratiquer un lissage des prix de bourse ?

Un lissage des prix se fait, au niveau 0 de la complexité, par une moyenne mobile. Ensuite, tout indicateur couramment utilisé en Analyse Technique peut être mis à profit.

 

Le problème du retard… Qui n’en est pas un

On reproche souvent aux moyennes mobiles et indicateurs d’avoir du retard. Certes il y en a. Mais c’est oublier 2 choses.

Premièrement, quand on utilise les outils de traitement du signal on arrive à déchiffrer le passé. Et les cours passés influent sur les cours futurs !

Deuxièmement, par ces mêmes outils on décompose la courbe des prix en cycles et tendances de différentes longueurs. On est donc capable de lire les différentes composantes comme dans un livre.

Imaginez que vous vouliez lire un journal tenu par un voyageur dans un train qui roule. C’est comme si au lieu d’être dehors sur le quai vous étiez dans le train à côté du lecteur !

En termes plus « scientifiques » cela revient à filtrer les tendances longues pour mieux voir le rebond. Ou filtrer le bruit des rebonds et consolidations pour mieux voir la tendance de fond.

En définitive, j’y pense à l’instant… Détecter un mouvement naissant cela revient à dériver ! La boucle est bouclée !

 

Un dérivateur

Que fait un dérivateur ? Il calcule la dérivée. Quand une courbe pique rapidement vers le haut, la dérivée augmente rapidement. Plus rapidement que la courbe elle-même.

Un dérivateur détecte les petits mouvements.

On dérivera donc le lissage fait sur les prix pour détecter les petits mouvements.

 

C’est un peu mystérieux et compliqué

J’avoue que c’est un peu difficile à suivre tout cela. Pour l’instant, contentez-vous de comprendre que les outils mathématiques permettent de passer à l’Analyse Technique moderne. Donc EXIT l’AT de grand papa.

Je vous expliquerai courant 2017 comment on fait en pratique.

C’est TRRRÈÈÈÈÈÈS simple.

 

 

Crédit photographique : Skeeze

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge