Trading-Attitude
Pour traders malins

 

Laissez-moi votre adresse email. Je vous enverrai en moyenne une fois par semaine des emails éducatifs, informationnels et de temps en temps des offres commerciales. Je respecte vos données personnelles. Je m'engage à ne pas diffuser votre adresse email.

Comment se protéger des corrections en bourse

Se protéger des corrections en bourse est essentiel. La plupart des échecs en trading viennent du fait que l’on n’a pas voulu limiter ses pertes. Par attachement à un titre. Par non fixation d’un stop loss. Or les fortes corrections entraînent de grosses pertes. Voici comment éviter de se faire avoir par de fortes baisses.

se protéger des corrections en bourse

Se protéger des corrections est vital en trading

On distingue deux types d’interventions en bourse :

  • L’investissement qui est plutôt long terme.
  • Le trading court terme.

L’investissement long terme est supposé être plus sûr

Il est courant d’admettre que l’investissement, alias trading long terme, est plus sûr. Et c’est vrai que quand on fait fi des variations et de la volatilité à court terme, on a plus de chances de gagner en bourse. Sur le papier !

Les premiers actionnaires grand public du tunnel sous la Manche en savent quelque chose. Ou de l’opérateur téléphonique étatique français.

En fait, l’investissement en bourse n’est sûr que si l’on ne se trompe pas de cheval.

Pas de stop loss – On coupe ses pertes avec du mal

Et, par principe, quand on investit on ne met pas de stop loss. En général. Et, ensuite, on a toujours un peu de mal à couper ses pertes. Car on s’attache à l’actif sur lequel on a investi.

C’est pour cela que je recommande d’utiliser la stratégie SISS.

Pour modérer le risque, le DCA

La méthode d’investissement appelée Dollar Cost Averagin peut aider à limiter ce risque.

Mais je rappelle qu’elle ne fonctionne que si l’actif sur lequel on investit reste au moins table dans le temps. S’il ne fait que s’effondrer au fil des ans, c’est pire que tout.

Et le trading court terme plus risqué…

A contrario, on nous dit que le trading court terme est plus risqué. Là encore c’est sur le papier.

Cette idée vient des « pros » qui ne jugent que par des statistiques simplifiées. Et qui ne disposent pas des bons outils.

Mais quand vous adoptez un style de trading qui cherche à ne profiter que des hausses mais pas des corrections, cela change la donne.

Évidemment, ce type de trading demande plus de travail !

Le swing trading : incontournable pour se protéger des corrections en bourse

Le meilleur moyen de se protéger des corrections en trading est de limiter sa prise de position aux phases haussières. C’est le swing trading.

Et c’est encore mieux si l’on ne reste pas en position overnight. Ce, afin d’éviter les gros gaps baissiers à l’ouverture. Cela s’appelle faire du trading intraday.

Le trader doit donc apprendre à suivre une position et à sortir dès que le momentum s’estompe.

Comment se protéger des corrections sur un trade concrètement ?

Pour voir venir les corrections il faut raisonner à l’inverse de quand on veut détecter les départs haussiers.

Avec un petit avantage : on sait que l’on est déjà en position. Et dans un swing haussier.

Première condition pour se protéger des corrections en trading

On se serra assuré d’être entré dans un trade au début du rallye haussier. Pas à la fin.

Il y a peu de chance, en général, qu’une correction sur les prix intervienne en début de swing. Les variations des actions sont souvent corrélées à celles du marché. Si le marché monte l’action (si elle est de qualité) monte aussi.

Inversement, si une correction doit survenir sur un titre, en dehors d’une tendance baissière, c’est pour, justement, corriger un rallye haussier.

Une correction arrivera rarement en début de swing quand on est en trend bullish.

Détecter les départs à la baisse : un bon moyen de se protéger des corrections

Abordons le vif du sujet.

Pour se protéger des corrections il faut savoir détecter les débuts de swings baissiers. Et, par extension, les fins de swings bullish.

Nous allons donc utiliser les mêmes indicateurs techniques. Prenons un exemple.

Comment se protéger des corrections fortes du Bitcoin et des cryptos ?

Nous allons prendre l’exemple du Bitcoin. À l’heure où j’écris les cryptos majeures ont subi deux violentes séances de baisse dont elles ont le secret. C’est du -8% à -14% sur deux séances. En daily c’est assez imprévisible.

Mais je vous dis souvent que :

Il faut surveiller ses positions sur des UT inférieures pour détecter plus tôt les retournements de tendance et les corrections.

Les indicateurs S-Filter, T-Filter et canal bleu (PAC), mais aussi le TrendPresent vont nous servir de guides.

En hourly le graphique du Bitcoin donne cela :

correction bitcoin en hourly
Le BTC hourly – Cliquez pour zoomer
(source TradingView)

Regardez jà où j’ai placé les flèches. D’une part, le T-Filter est enfoncé, mais d’autre part le TendPresent passe négatif. Le canal / PAC passe baissier. Quand les cours casse sa courbe basse une deuxième fois (vagues de Dow) la correction est en place.

Mais on peut surveiller cela aussi sur une UT inférieure. Pour affiner.

Sur le graphique 15m on voit mieux le trend bearish qui s’installe. Cela se passe quasiment toujours comme cela. Plus ou moins vite. Donc, on retrouve les mêmes choses sur des UT différentes selon la vitesse de la correction.

correction du bitcoin UT 15m
La correction sur le bitcoin en UT 15m (source TradingView)

Le T-Filter est bleu (sur la droite à partir de la moitié). Quand le S-Filter est aussi bleu, on a une accélération bearish.

Le canal / PAC est régulièrement enfoncée vers le bas. Le TrendPresent est négatif. Pas de barre sauf rebond temporaire sur les autres indicateurs techniques inférieurs. La règle des vagues de Dow montre la tendance baissière.

Mais j’aimerais maintenant vous montrer une correction un peu plus faible.

Se protéger des corrections quand elles sont faibles

Sur le graphique précédent, sur la gauche on peut remarquer une petite correction très courte. Celle-ci n’avait pas donné grand chose. Fausse alerte. Mais comment s’en protéger ? Et quelles sont les conséquences de se protéger contre ces corrections aussi courtes ?

correction du bitcoin UT 5m
La « petite » correction en UT 5m (source TradingView)

On retrouve en UT 5m la même structure que précédemment. Cette correction est plus petite, plus courte. Il faut donc la prévenir sur une UT inférieure.

Nous constatons les mêmes caractéristiques et comportements des indicateurs techniques. En particulier, d’après le T-Filter, on est en trend bearish.

Ce qui est particulier c’est que le T-Filter l’indique assez tôt. Avant confirmation par la règle des vagues de Dow.

Cela a un coût

Une fois que l’on est dans un trend, les probabilités que cela continue augmentent. Mais avant que le trend soit établi, il y a toujours des doutes.

Si l’on sort trop tôt, pout rien (pas de grosse correction), on perd en frais et commissions et on a une manque à gagner.

Mais c’est le jeu ! Sinon, tous les traders seraient riches !

Comment limiter la casse ?

C’est en jonglant avec les différentes UT, en n’entrant en position que dans les phases haussières avec un momentum suffisant, que l’on maximise ses gains et limite ses pertes dues aux corrections.

En cela, les Indicateurs de Cohérence de la formation GABI sont encore plus précieux. Car, je vous le dis souvent, ils sont plus précis. Ils permettent de détecter les changements dans les conditions, plus tôt encore.

C’est toute la finesse de l’inférence bayesienne comparée à la statistique classique qui opère a posteriori :

  • Tant qu’aucun événement ne remet en cause les hypothèses, on reste comme avant.
  • Dès qu’un cygne noir apparaît, on remet en cause les hypothèses.

Encore une fois, c’est en utilisant la vraie science que l’on peut progresser. Et se protéger des corrections en bourse.


 


Illustrations : canva

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge