Trading-Attitude
Les traders malins se forment ici

 

Laissez-moi votre adresse email. Je vous enverrai en moyenne une fois par semaine des emails éducatifs, informationnels et de temps en temps des offres commerciales. Je respecte vos données personnelles. Je m'engage à ne pas diffuser votre adresse email.

Top 15 des erreurs à ne pas commettre en bourse

Top 15 des erreurs à ne pas commettre en bourse, c’est parti ! Voici 15 erreurs à n’absolument pas commettre quand on investit ou trade en bourse. Après, c’est votre choix ! Mais je vous l’aurai dit.

Les erreurs à ne pas commettre en bourse

Ce top 15 des erreurs à ne pas commettre en bourse devrait être votre guide pour bien débuter en bourse. Ce sont les erreurs les plus fréquentes en trading et en investissement. Croyez moi ! C’est l’expérience qui parle

1 – Acheter une action qui a chuté

Cela paraît contre intuitif, n’est-ce pas ? Pourtant…

Acheter bas – Vendre haut

Les débutants croient que pour faire une bonne affaire il faut acheter une action dont le prix a fortement baissé. Pourtant, on n’attrape pas un couteau qui tombe.

On a tendance à croire qu’il faut acheter bas. Ce n’est qu’à moitié exact. Il faut juste revendre plus haut que ce que l’on a acheté ! N’est-ce pas ? Avez-vous compris la différence ? Je vous explique ci-dessous. Cela vous permettra de ne pas apparaître dans le top 15 des erreurs à ne pas commettre en bourse.

Une question de probabilités

Le trading et l’investissement en bourse c’est une question de probabilités. On veut trader avec toutes les chances en notre faveur, non ? Alors, quelle est la probabilité qu’une action dont le prix s’est effondré, remonte ?

Je ne sais pas. Personne ne sais. En tout cas, elle est faible. Il peut y avoir un retour à la moyenne. Ou un dead cat bounce

Une bonne raison

Quand le prix d’une action a fortement baissé, c’est bien pour une raison ! Si des tas d’investisseurs ont vendu le titre, ce n’est pas pour rien. Allez-vous mettre vos sous dans une affaire qui va mettre du temps à regagner la confiance des investisseurs ?

Technicité

Attention, je n’ai pas dit qu’un rebond ne peut pas avoir lieu. Avec des indicateurs techniques appropriés on peut détecter un rebond. Mais c’est plus compliqué que, par exemple, le swing trading. Il faut une tout autre technique.

Mais passons à la suite de notre top 15 des erreurs à ne pas commettre en bourse.

2 – Trader à court terme sans placer un stop loss

Ah ! Les stop loss ! Un grand sujet de conversation sur les forums de bourse. On en parle, on en discute, mais on les voit rarement.

Tout d’abord, quand il s’agit d’investissement à long terme, on n’en met généralement pas. C’est une erreur, bien sûr. Et c’est sans compter les positions à court terme qui se transforme à cause d’une contre-tendance en « investissement » à long terme !

Ne pas couper ses pertes

C’est apparemment l’erreur la plus commise par les débutants. La bourse c’est une affaire de survie. De survie de votre capital. Ne pas couper ses pertes est un crime de lèse portefeuille.

C’est un pas vers la ruine de votre compte-titres.

Gestion du risque

En trading sur les marchés financiers on doit gérer son risque. Cela s’appelle le money management. Il y a des méthodes pour cela. Par exemple :

Mais la base de tout cela c’est de placer un stop loss. Comme nous l’avons vu plus haut. Sans stop loss vous courrez à votre perte. C’est une question de temps.

La survie du compte de trading avant tout

Donc, la première chose à faire c’est de placer un stop loss et de limiter vos pertes. Pour cela il faut les couper tôt. Et avoir un Profit Factor élevé.

Ce ratio détermine ce que vous gagnez par rapport à ce que vous perdez. Il n’est pas grave de perdre en bourse. On ne peut pas l’éviter. Forcément, on commet des erreurs, ou le marché va contre nous. C’est inévitable !

Mais il faut absolument :

  • Soit perdre peu par rapport à ce que l’on gagne quand on a un trade gagnant.
  • Soit perdre beaucoup moins souvent que quand on gagne.

3 – Suivre les avis des autres

Dans ce top 15 des erreurs à ne pas commettre en bourse, suivre les avis et conseils des autres est en bonne position.

Tous conseilleurs

L’oncle Georges vous donne un tuyau sur Badaboum & Cie qui va exploser en bourse. Un ami vous conseille tel secteur, parce qu’il le sent bien !

Tout le monde n’est pas Warren Buffett… Loin de là !

Allez-vous placer votre argent durement gagné sur les avis de Mme Michu ? Qu’est-ce qu’elle y connaît, elle ?

Mais, le pire, c’est que les pros y vont aussi de leurs petits conseils.

Ils vendent du papier

Des tas de « professionnels » sont là non pas pour vous aider, comme votre serviteur, mais pour vous vendre du « conseil ». Il suffit de consulter les journaux financiers, les blogs « pros ». Qu’écrivent-ils ? Achetez ci, achetez ça, …

Tout n’est que prétexte à vendre de l’info, sans plus. Des analyses financières basées sur ce que disent les sociétés et l’avis des analystes financiers. Quand on voit que parfois les comptes sont faux, que valent ces analyses ? Sans compter les cygnes noirs.

Ou n’en savent rien

En vrai, d’une part, les « experts » n’en savent rien. D’autre part, toute analyse peut changer du tout au tout en quelques jours si un virus inconnu arrive, par exemple.

Attendre…

Voulez-vous investir votre argent et attendre des années pour que la « prédiction » se réalise ? Si vous avez investi dans un opérateur de télécom français au sommet de la bulle internet, vous attendez toujours que le titre remonte…

Perte d’argent

Quand vous ne perdez pas d’argent sur une société qui a fait faillite.

4 – Espérer et avoir des convictions

Autre erreur en bonne place dans le top 15 des erreurs à ne pas commettre en bourse : l’espérance et les convictions ! Ouah ! C’est pas mal, ça.

Quand ce n’est pas les amis ou le tonton qui ont des convictions, c’est nous-même. La plupart des fois où je me suis planté sur le moyen terme, c’est quand j’avais des convictions ! Par exemple, en négatif, j’avais la conviction que Apple n’avait plus rien à offrir. Sauf 100 à 200% de plus-value ! Au lieu de suivre mes indicateurs, j’ai suivi mes convictions. Avec un manque à gagner important.

L’esprit agit-il sur la matière ?

On nous dit que l’esprit agit sur la matière et inversement. C’est peut-être vrai dans le corps humain. Les gens regardent la télé et ils deviennent bêtes, gros et gras. C’est vrai. Mais je vous assure que cela ne marche pas avec les marchés financiers ! Enfin, si, parfois, mais chut…

Je plaisante !

On ne peut pas forcer, je veux dire, même Uri Geller, un titre à bouger dans le sens que l’on veut ! Les marchés financiers ne sont pas des cuillers. Et, je ne sais pas vous, mais je n’ai pas encore réussi à tordre une petite cuillère par la pensée. En mangeant une glace, oui…

Inhibe les protections

Le risque des convictions, c’est de ne pas couper ses pertes. Quand on est convaincu que « cela va monter », on ne croit pas le contraire. Même si on le voit de nos yeux.

Pire : peut inciter à surenchérir

Pire encore, et ça c’est digne du top 15 des erreurs à ne pas commettre en bourse, on peut surenchérir !

Combien de fois a-t-on vu des investisseurs ou traders réaliser des moyennes à la baisse ? Trop de fois. Et bien souvent cela se termine très mal.

5 – Ne pas prendre des bénéfices (quand forte hausse)

Autre bévue, mal connue : ne pas engranger des bénéfices. En général, quand tout va bien on est content de voir monter ses titres en portefeuille. Super ! On gagne 100% sur Duchmol & Co.

Puis les marchés baissent. Grosse correction.

On ne gagne plus que 10% sur l’action. Et là on se dit qu’on aurait dû prendre un peu de bénéfices, non ?

C’est un peu comme les fonds à cliquet que notre banquier nous propose. Le cliquet empêche de revenir en arrière. Si vous ne prenez pas un peu de temps en temps des bénéfices, vous êtes la victimes des marchés.

Coup de chance ! Et t’en profites pas

Quand une action s’envole (cela arrive), il faut donc en profiter. Souvent elles s’envolent mais retombent vite. Le pire ce sont les pump & dumps.

Combien se sont fait avoir sur les crypto-monnaies ? Certains attendent toujours le rebond !

Quel jardinier ne récolte pas ?

Et puis, franchement, quel jardinier ne récolte pas ses fruits ? La belle saison ne dure pas éternellement. Rares sont les actions qui touchent le ciel.

6 – Se focaliser sur un range (quand contre tendance)

Encore une faute à ne pas commettre en bourse : rester la tête dans le guidon d’un range.

Jouer petit ?

Combien de traders font de petits allers-retours dans un range et croient être devenu des dieux. Ou même, trader facile dans une tendance haussière. Pendant la bulle internet un de mes stagiaires achetait des actions et le lendemain gagnait 400%.

Mais quand la tendance est terminée, quand il y a un break dans le sens contraire de la position prise… C’est la catastrophe.

Faux sentiment de sécurité

Gagner facilement dans un range ou une tendance installe un faux sentiment de toute puissance. On tend à augmenter la taille des positions, à utiliser un trop fort effet de levier. À ne pas mettre de stop loss : « cela va bien remonter comme hier et avant-hier ! »

Attention à la contre-tendance !

Et c’est là que les bactéries (euh), la contre-tendance attaque. Avec l’effet de levier c’est mortel. C’est une des erreurs à ne pas commettre en bourse les plus fréquentes.

7 – Ne pas avoir de plan de trading

Kezako ? Le plan de trading est quelque chose qui est peu connu. Quand vous vous lancez dans le trading il faut avoir un plan d’action. Pas de titres. Un plan qui dit comment vous allez faire.

Ce n’est pas un jeu

Investir en bourse ou trader sur les marchés financiers n’est pas un jeu. C’est une activité qui permet à certains de vivre en gagnant de l’argent. Il y a des règles à respecter.

Mais un business

Comme quand on est à la tête de sa petite entreprise il y a :

  • L’argent qui entre.
  • L’argent qui sort : les charges.

Et si on n’y prend pas garde, le second est supérieur au premier.

Ayez un business plan !

Il vous faut du bon matériel pour trader et aussi des outils logiciels de trading efficaces. Et pour exploiter tout cela, vous devez avoir un business plan ! C’est votre plan de trading. Il doit clairement énoncer ce que vous allez faire.

8 – Ne pas suivre son plan de trading

Le corolaire du plan de trading qui dit ce que vous allez faire… C’est que vous le respectiez. C’est facile de le mettre en place. Mais cela l’est moins de le suivre à la lettre.

Impatience

Votre premier ennemi dans cette tâche c’est le manque de patience. S’ennuyer sur les marchés financiers est dangereux. L’ennui pousse à prendre des décisions stupides. Surtout, des décisions qui ne sont pas dans le plan de trading.

Mauvaise gestion – Ouh !

C’est comme si les actionnaires de votre boite vous avaient demandé de suivre une stratégie et que vous n’en aviez fait qu’à votre tête. Cela peut aller jusqu’à l’acte de mauvaise gestion ou l’abus de biens sociaux.

Considérez votre trading comme votre entreprise. Soyez cohérent.

9 – Être sous-capitalisé

La bourse n’est pas un jeu. Si vous prenez le temps de lire ces lignes et apprendre du top 15 des erreurs à ne pas commettre en bourse, c’est certainement dans l’espoir de gagner votre vie avec le trading.

Tu fais mumuse ?

Si vous voulez plutôt jouer, allez vivre des émotions fortes avec les options binaires. En fait, je ne vous le conseille pas du tout.

Vous ne devez pas prendre la bourse pour une aire de jeu. Ni une aire de repos, d’ailleurs !

Une exception

Il y a quand même une exception. C’est pour s’entrainer. Pour acquérir de l’expérience en trading, on peut :

  • Pratiquer du paper trading.
  • Pratiquer en réel mais sur de petites sommes.

Là, c’est justifié. Mais c’est pour apprendre !

On espère gagner gros mais sans risquer gros – incohérence

Si, donc, vous projetez de gagner de quoi vivre avec la bourse, alors, pourquoi mobilisez-vous si peu de capital ? Est-ce parce que les marketeurs vous promettent de gagner des millions avec 1000 euros ?

Pas sérieux !

Si vous deviez lancer une entreprise, sachant que votre capital c’est un levier pour aller chercher des ventes, limiteriez-vous ce capital ?

Bien sûr, il ne faut pas mettre en bourse de l’argent qui vous est nécessaire pour vivre. J’aurais pu le mettre dans le top 15 des erreurs à ne pas commettre en bource. Car c’est vraiment très important.

Mais réfléchissez ! Vous ne gagnerez pas gros si vous n’avez pas un capital suffisant.

Une histoire de fréquence

Après c’est une histoire de fréquence. On peut gagner des millions avec 10 000 euros en misant tout sur le bon cheval par deux fois. Mais la probabilité de réussite est faible.

Si vous voulez gagner suffisamment avec peu de capital, il n’y a qu’une seule solution :

  • Trader très fréquemment.

Les traders qui gagnent beaucoup sont souvent ceux qui passent de 1 à 200 ordres par jour… Sinon, il faut un énorme portefeuille…

10 – Se baser uniquement sur le fondamental

Dans le top 15 il y a aussi les fadas du fondamental. Tout le monde n’est pas Warren Buffett, j’ai dit. Et encore, Buffett :

  • A racheté une compagnie d’assurances avec un fond de roulement positif (ou négatif, cela dépend de comment on se place). Cela lui permet d’utiliser l’argent versé par les clients.
  • Utilise l’effet de levier.
  • Gagne a peu près autant que le marché.

Comptes truqués

Tout d’abord, l’analyse financière est basée sur des estimations de bénéfices futurs. Autant dire que c’est lire dans la boule de cristal. D’autant plus que malheureusement parfois les entreprises font des déclarations de comptes frauduleuses.

Comportement de la foule

Ensuite, on ne peut pas aller contre les phénomènes de foules sur les marchés. Si une société A est cotée au prix des ses actifs mais que le marché s’effondre parce que la grippe menace, le prix chutera. Et vos espérances avec vous.

Timing

Ensuite il faut choisir le bon timing. Les cours de bourse sont animés de phases. Des pics, des creux. Parfois profonds. Il faut savoir les choisir. L’investisseur avisé, le trader malin font :

  • Du stock picking.
  • Mais avec un bon timing.

Et l’Analyse Technique est imbattable quand il s’agit de trouver le bon timing pour prendre position sur un titre boursier.

Le marché

Enfin, on dit que c’est le marché qui a toujours raison. Et c’est vrai. Il ne vous reste plus qu’à apprendre à le déchiffrer scientifiquement.

11 – Ne pas se former

Autre erreur du top 15 des erreurs à ne pas commettre en bourse : le manque de formation. La formation c’est essentiel.

T’établirais-tu médecin sans formation ?

Que diriez-vous si votre médecin vous disait qu’hier il était garagiste. Le corps humain c’est pareil qu’une voiture, non ?

N’est-ce pas ce que vous faites si vous ne vous formez pas à la bourse ? Alors que je vous propose des tas de belles formations ?!

Je vous taquine, mais c’est vrai, vous le savez, n’est-ce pas ?

Il y a des bases à connaître

Même si apprendre à trader est beaucoup plus simple que devenir docteur, il y a des règles de base à apprendre. On ne se lance pas dans une activité sans se former. Même dans le secrétariat on se forme à Word, non ? Alors pourquoi pas vous ?

Se faire aider

La somme d’informations (pas toujours pertinente) sur le web concernant la bourse et le trading est gigantesque. Vous pouvez errer des années à chercher une info utile dans les forums.

Se faire appuyer et aiguiller par un mentor est important. Il a passé des années à chercher. Et à parfois trouvé.

Montez sur les épaules des géants pour progresser à pas de géants. Et gagner des tas d’années.

Savoir pêcher et pas quémander son poisson quotidien

Ma politique a toujours été sur ce blog de ne pas vendre du papier mais d’apprendre à pêcher. Ma plus belle récompense c’est quand un membre de GABI ne tarie pas d’éloge sur l’approche systématique et scientifique de la méthode.

12 – Ne pas se remettre en cause

Il n’y a pas qu’en bourse que cela vous pénalisera. Ne pas savoir se remettre en cause est un très vilain défaut. Et certainement une des erreurs à ne pas commettre en bourse.

Errare humanum est…

On peut tous se tromper. On fait tous des erreurs. On se comporte tous, au moins une fois dans sa vie, mal. C’est humain.

Mais persévérer dans l’erreur ou dans le mal c’est diabolique. Et, en tout cas, en bourse et en trading, cela ne vous permettra pas d’atteindre vos objectifs.

Flexibilité et adaptabilité

Savoir se remettre en cause demande de la flexibilité et de l’adaptabilité. Ainsi qu’un orgueil non démesuré. Pensez au roseau qui plie dans la fable. Ou à Flèche dans Qui A Piqué Mon Fromage ?

Voulez-vous être le chêne, Polochon ? Non, hein ?

Théorie des systèmes cybernétiques

Je crois que c’est en théorie des systèmes cybernétiques (je ne suis pas sûr) que l’on dit la chose suivante.

C’est le système qui a le plus d’options possibles (dans le sens de choix possibles) qui survit le mieux.

Alors ajoutez des cordes à votre arc. Développez les options qui s’offrent à vous. Adaptez-vous. Devenez agile et flexible.

13 – Ne pas avoir de journal de trading

Comment évoluer (dans le bon sens) si vous ne savez pas d’où vous partez ?

Une base pour évoluer

Un voyage de mille lieues se fait pas à pas. Et vous ne pouvez pas déterminer comment atteindre votre destination si vous ne savez pas de quel port vus partez.

De plus, c’est souvent le processus du voyage en lui-même qui est formateur.

Une retour d’expérience

Un journal de trading permet de noter tout cela. Surtout, il vous permet chaque jour d’avoir un retour d’expérience que la journée de trading. Pourquoi vous avez fait telle ou telle erreur. C’est un formidable outil d’amélioration avec votre routine de trading.

14 – Se croire au casino ou dans une partie de poker

Allez ! On a presque fini ce top 15 des erreurs à ne pas commettre en bourse. Mais je ne voulais pas le terminer sans parler des shootés à l’adrénaline. Ceux qui recherchent des émotions fortes.

Ce n’est pas un jeu

La roulette russe est un jeu ?! La bourse non. Si vous venez en bourse pour ressentir des émotions fortes, eh bien… Vous avez perdu votre temps à me lire jusque ici !

Il ne faut pas confondre la bourse avec le casino ou le poker. Même si les probabilité entre en jeu dans tous les cas. Même si en les manipulant on peut s’en sortir au poker, en moyenne. Comme en bourse.

La bourse ne doit pas être une source ou une recherche d’émotions fortes.

On ne va pas se refaire

De même, il faut perdre cette habitude de vouloir se « refaire ». L’investissement en bourse ou le trading sont un business. On doit appliquer un processus industriel. Un ne joue pas des coups ! On ne mise pas tout sur le 9 rouge !

J’aurais pu ajouter « Jouer des coups » au top 15 des erreurs à ne pas commettre en bourse car cela ne mérite.

Gagner en bourse et un processus industriel

Il ne faut pas aborder le trading ou l’investissement en mode « coup du siècle ». Si les films et la culture populaire le laisse croire, c’est faux. On ne parle pas de tous les Prométhée qui se sont brûlé les ailes.

Souvent ceux qui gagnent à ce jeu-là ont profité de complicités. Ils s’apparentent plus à des escrocs.

15 – La pensée magique et les émotions

Enfin, pour finir la liste des fautes à ne pas accomplir en bourse, les émotions. Nous avons vu que la bourse ne doit pas être un passe-temps pour ceux qui recherchent les émotions fortes.

Inversement, les émotions ne doivent pas paralyser le trader ou l’investisseur.

Son meilleur ennemi : pas le marché mais les émotions

Car votre meilleur ennemi en tant que trader, ce sera vous. Vous et vos émotions. Pas le marché !

Superstition et pensée magique

Tout comme votre pensée ne peut pas faire bouger le marché dans le sens voulu, le marché ne vous en veut pas. Ce n’est pas parce que vous avez acheté que les prix vont subitement baisser. Même si cela arrive parfois. C’est indépendant de vous.

Le marché s’en fout de vous

Le marché se moque de vous. Vous n’êtes rien pour lui. Les émotions doivent glisser sur vous :

  • Vous avez un plan de trading.
  • Vous suivez votre plan de trading.
  • Vous gagnez, ok. Vous perdez : vous passez à autre chose.
  • Vous perdez trop souvent ou trop : vous changez votre façon de faire (votre plan de trading).

Suivez le marché

Suivez la tendance. Suivez le marché. N’allez pas contre lui.

Mais si vous n’y arrivez pas…

Ou si vous ne voulez pas vous fatiguer, alors il y a des solutions.

Première solution : le copytrading. Laissez faire les autres à votre place. J’ai dégotté deux copy traders pour vous.

Seconde solution : automatisez vos trades. Soit à l’aide d’un partenaire qui a développé un robot de trading. Soit en développant le votre à votre guise.

Le top 15 des erreurs à ne pas commettre en bourse, c’est fini…

Merci d’avoir lu jusque ici ce « Top 15 des erreurs à ne pas commettre en bourse ». Bien sûr, vous pouvez laisser vos réactions dans les commentaires. Ou m’envoyer un email avec « Top 15 erreurs à ne pas commettre en bourse » en titre.


 


Illustrations : canva

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge